AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

 La déprime [ Larmes ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guerrier

avatar
I am
Messages : 125
Date d'inscription : 01/10/2014


Feuille de personnage
Grade: Guerrier
Âge (Lunes): 28 Lunes
Famille:

MessageSujet: La déprime [ Larmes ]   Mer 1 Oct - 17:43

    Ce matin, je m'étais levé tôt pour participer à une patrouille de pêche. La pêche avait été fructueuse et nous avions remmené de nombreux poissons au camp. Alors que le gibier manquait dans tous les clans, la rivière regorgeait toujours de poissons et cela faisait de nous le clan le mieux nourri de la forêt. Sauf quand il y avait des problèmes liés à la rivière. Et puis, c'était toujours agréable une partie de pêche entre camarades de clans ! J'espérais juste que la rivière ne gèlerait pas cet hiver et qu'il n'y aurait pas d'inondations durant la saison des pluies comme c'était déjà arrivé plusieurs fois, certaines fois même que j'avais vécu. Cela annonçait généralement la famine pour le clan car le gibier terrestre ne suffisait pas à nous nourrir. Maintenant que la saison des feuilles vertes était passée, nous étions à la saison des feuilles mortes. Fini les chaleurs, maintenant les fraîcheurs arrivaient. Puis viendrait la saison des neiges si terrible avec les maladies comme le mal vert qui pouvait décimer la moitié d'une tribu. Les plus fragiles étant les reines, les chatons et les anciens qui décédaient souvent lors de cette période. Mais cela ne voulait pas dire que les guerriers étaient épargnés bien au contraire, la guerre décimait aussi bien les clans. D'ailleurs pendant notre patrouille, nous avions regardé l'autre rivage où nous pouvions voir les Rochers du Soleil, qui appartenaient au Clan du Tonnerre à l'heure actuelle. Beaucoup pensaient qu'ils nous revenaient de droit. Avec la saison des neiges et le manque de gibier, nous serions peut-être obligés de les reprendre, je me demandais ce que comptait faire Etoile des Larmes à ce propos.

    Etoile des Larmes avait été mon mentor après la mort de Coeur de l'Etang lors de la dernière bataille contre les Rochers du Soleil. Comme quoi la guerre engendrait beaucoup de malheurs. Mais parfois, elle était nécessaire. Nous n'avions pas la vie douillette de chats domestiques non plus ! D'ailleurs, maintenant que j'y pensais, Etoile des Larmes semblait différentes depuis quelques temps. Elle essayait de ne pas le montrer devant ses camarades mais la connaissait bien, je n'étais pas dupe. Cela ne faisait qu'une lune qu'elle était rentrée de la Pierre de Lune. Qu'est-ce qui pouvait bien donc lui causer du souci ? Etait-elle anxieuse à l'idée de se présenter en tant que chef lors de la prochaine assemblée qui aurait bientôt lieu ? J'avais remarqué qu'il y avait comme un froid comme Chauve-Souris et elle. Oh, tout le monde connaissait les disputes entre Etoile des Larmes et Chauve-Souris au sein du Clan de la Rivière, elles étaient même très fréquentes ! Beaucoup se demandaient pourquoi la chatte avait choisi le félin le plus paresseux du clan comme lieutenant, moi également. Mais si elle l'avait fait, c'était sans doute parce qu'elle avait eu une bonne raison de le faire. J'étais un guerrier et je ne remettais pas en cause le jugement de mon chef car j'étais loyal et que je respectais le code du guerrier qui disait que la parole du chef faisait la loi. Néanmoins, je sentais que ce qui se passait cette fois chez Etoile des Larmes était différent. Cela me plongeais dans une profonde perplexité puisque je ne voyais pas où était le problème.

    Après la patrouille de pêche, nous étions rentrés déposer nos prises dans la réserve de gibier. Puis, alors que le soleil était haut dans le ciel, nous avions effectué la cérémonie du partage où nous échangions quelques ragots. Après cela, quelques pêcheurs solitaires étaient partis vers la rivière tandis que la majeure partie des guerriers étaient partis faire la sieste. D'ailleurs, au passage, je n'aurais pas été surpris que Chauve-Souris le rejoigne, le connaissant. Cette idée m'arracha un ronron amusé. Quant à moi, je ne savais pas quoi faire. Et je n'avais pas sommeil. Je pourrais toujours sortir me dégourdir les pattes pour effectuer une patrouille solitaire. Et c'est ce que je fis. Alors que je marchais dans les roseaux, une chose me frappa : Etoile des Larmes n'avait pas été là à la cérémonie du partage, elle la manquait jamais d'habitude. D'ailleurs, je ne l'avais pas vu non plus ce matin. Où était-elle donc passée ? Si elle ne rentrerait pas à la tombée de la nuit, le clan allait s'inquiéter. En me dirigeant vers les hauteurs du territoire, je réussis à trouver sa piste. Perplexe, je vis qu'elle continuait à monter. Sans doute se dirigeait-elle vers les chutes. Mais pourquoi ? L'odeur se fit de plus en plus fraîche et de plus en plus forte : signe que je m'approchais de la chatte. Finalement je la vis au loin. Je m'approchais d'elle, surpris de la trouver en ces lieux.

    " Etoile des Larmes ? Que fais-tu ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef

avatar
I am
Messages : 226
Date d'inscription : 07/07/2014
Age : 26
Localisation : Sur le Promontoire/Suisse IRL


Feuille de personnage
Grade: Cheffe
Âge (Lunes): 39
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Jeu 2 Oct - 10:46

Etoile des Larmes était sortie de sa tanière bien plus tôt que d'habitude. En fait la nuit était encore là même si le soleil n'allait pas tarder à se lever. La chatte immaculée qui était la nouvelle meneuse du Clan de la Rivière depuis relativement peu observa son campement encore bien endormi à l'exception du garde à l'entrée.

Il s'agissait de Plume de Cigogne un guerrier du Clan qui était aussi le père de Petite Loyauté et Petite Candeur et l'actuel compagnon de Coquillage Nacré, la mère de Chauve Souris et Arc-en-Ciel. Elle le salua n'ajoutant rien d'autre au sujet de son lever fort matinal. Après lui avoir demandé de prévenir son lieutenant de son absence et l'avoir rassuré assurant qu'il n'y avait pas à s'inquiéter elle sortit du camp.

Même si le départ de la meneuse n'allait probablement pas plaire à son lieutenant qui allait sans doute être ravi de lui reprocher encore une chose Etoile des Larmes s'en fichait un peu. Elle s'était assurée de composer les patrouilles de chasse et les patrouilles la veille et elle comptait bien patrouiller elle-même pendant sa balade. Balade qui avait un but bien précis d'ailleurs.

Pendant qu'elle marchait d'un pas relativement tranquille elle croisa la patrouille de nuit menée par Cristal des Neiges son ancien mentor et également son prédécesseur en tant que chef. La chatte au pelage blanc se rendit compte de la surprise des siens, mais elle se contenta de les saluer brièvement et de s'assurer qu'il n'y avait aucune urgence. Après avoir demandé à son ami de faire son rapport à leur lieutenant et aux autres de se reposer elle repartit d'un bon pas.

Plus tard elle ralentit son allure et s'arrêta devant les Chutes. Son regard doré fixa l'eau bouillonnante avec intensité. Rassurez-vous elle n'avait aucunement l'intention de se suicider. Laisser le Clan de la Rivière à Chauve Souris serait la stupidité même. Il avait beau la critiquer sur ses capacités en tant que chef il ne vaudrait certainement pas mieux pour l'instant. Un jour oui il ferait un excellent chef pour les leurs, mais ce ne serait pas maintenant. Il devait changer avant et elle ne comptait de toute façon pas laisser sa place aussi facilement. Elle avait été choisie par Cristal des Neiges et par le Clan des Etoiles. Ils lui avaient fait assez confiance et désormais elle avait neuf vies et ce malgré que son prédécesseur était encore en vie.

Même si elle semblait avoir confiance en elle ces derniers temps avaient semé le doute dans son esprit. Hors l'Assemblée approchait à grand pas. Elle aurait lieu d'ici quelques jours. Ce serait sa première en tant que meneuse de son Clan et si elle voulait faire bonne impression auprès des autres Clans et leurs Chefs elle devait se ressaisir. Hors de question de les laisser croire que le Clan de la Rivière était devenu faible.

De plus ce n'était pas le cas. Si elle était faible les siens étaient loin de l'être. La force du Clan de la Rivière était plus grande que jamais. Cependant elle devait résoudre certaines choses avant l'assemblée. Elle ne pouvait pas se permettre d'être distraite par quoique ce soit ou même perturbée. Elle devrait se concentrer sur son Clan et se comporter en vraie meneuse.

Mais ce ne serait pas facile quand un des chefs en question n'était nul autre que Etoile du Griffon. Le meneur du Clan du Vent avait été son ami du moins elle l'avait toujours cru. Elle en était même tombée amoureuse à force. Mais il avait détruit toutes ses illusions quelques jours plus tôt lorsque Chauve Souris et elle-même étaient tombés sur lui et Pelage Fauve. Le coeur de Etoile des Larmes avait alors volé en éclats... Sa dispute avec Chauve Souris et le froid qui s'était déclenché entre eux n'avaient rien arrangé. Son lieutenant était avant tout son meilleur ami et il lui manquait plus que jamais...

Cependant elle n'était pas encore prête à lui demander pardon. Elle ne voyait même pas en quoi c'était mal de tomber amoureuse ! Elle avait donc beaucoup de progrès à faire avant de réparer les dégâts. Son coeur devait avant toute chose cicatriser et ce ne serait pas si facile. Fermant les yeux Etoile des Larmes resta plantée là à réfléchir et à penser.

Le temps défila plus vite que prévu et elle ne s'en rendit même pas compte. Elle avait trop de choses en tête, trop de problèmes à régler, trop de responsabilités, de culpabilité, de regrets... Aussi la voix qui retentit derrière elle la prit complètement au dépourvu. Se retournant vivement elle fit ainsi face à Aile de Libellule un jeune guerrier qu'elle avait elle-même éduqué du moins en partie. Elle en était d'ailleurs fière. Elle le contempla quelques instants en silence avant de miauler doucement une pointe de tristesse dans le regard.

- J'avais besoin d'être seule Aile de Libellule... Mais merci d'être venu.

Elle ne savait pas vraiment comment elle le savait, mais elle devinait que c'était bien à cause d'elle qu'il était là. Son instinct de meneuse sans doute. Elle s'approcha de lui et lui lécha amicalement l'oreille. Elle le considérait un peu comme son protégé. Elle s'en était occupée après la mort de son premier mentor et ils étaient assez complices. Elle le regarda ensuite espérant qu'il ne lui poserait pas trop de questions et cherchant ce qu'elle répondrait s'il le faisait.

- Tout va bien au campement ? Demanda-t-elle espérant ainsi changer de sujet.







Chanson Signature Musicale : Evening Star - Octavia





Dessin, Signature et Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
I am
Messages : 125
Date d'inscription : 01/10/2014


Feuille de personnage
Grade: Guerrier
Âge (Lunes): 28 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Jeu 2 Oct - 18:41

    Je n'avais pas parlé trop fort pour ne pas effrayer la chatte. Je n'avais également pas envie que toute la forêt nous entende. Nous étions aux Chutes après tout. Elle se retourna vivement pour me faire face. Elle ne s'attendait visiblement pas à ce que je la trouve en ces lieux. Elle devait sans doute savoir qu'elle n'avait rien à faire en ces lieux. Serait-elle furieuse que je l'aie trouvée ? Pourtant, lorsqu'elle se tourna, son regard reflétait... Une profonde tristesse... J'étais surpris. Qu'est-ce qui pouvait causer autant de chagrin à mon chef ? Quand même pas quelque chose de lié à Chauve-Souris ? C'était improbable. Le chef que je connaissais ne se ferait pas autant de mauvais sang pour un mâle. De plus, elle se devait de mettre le reste de côté pour faire passer le clan avant tout le reste. Elle avait déclaré avoir besoin d'être seule et avait parlé à voix basse. Elle n'avait pas l'air d'un chef énergétique à l'heure actuelle. C'était pourtant important qu'elle fasse bonne impression. Elle était le nouveau chef du Clan de la Rivière et devait se faire respecter par ses guerriers, mais également par les autres clans car, la prochaine Assemblée serait pour bientôt, et Etoile des Larmes se présenterait officiellement comme étant le nouveau chef du Clan de la Rivière, avec Chauve-Souris pour lieutenant. Si Cristal de Neige l'avait jadis choisie comme successeur, c'était qu'il pensait qu'elle en était digne. Elle devait essayer d'être à la hauteur. Peut-être avait-elle besoin de s'isoler de ses camarades pour réfléchir un peu ? Après tout, elle avait plus de responsabilités que n'importe quel autre guerrier du clan. Elle s'était approchée de moi pour me lécher amicalement l'oreille me demandant si tout allait bien au campement. Je répondis,

    " Oui tout va bien, mais les guerriers vont s'inquiéter si leur chef s'absente trop longtemps. "

    J'avais compris que la chatte n'était pas prête à recevoir des questions. Aussi je me dis qu'il faudrait que je procède avec délicatesse, évitant de poser des questions directes. Pourtant, ma sympathie allait pour celle qui avait été mon ancien mentor. Cela devait lui peser lourd toutes ces responsabilités nouvelles. Maintenant qu'elle avait voyagé à la Pierre de Lune, elle avait des secrets inconnus de tous les guerriers ordinaires, elle avait un lien avec le Clan des Etoiles. Bien entendu, j'ignorais tous ces autres secrets ni qu'un secret dévastateur, qui bouleverserait le Clan de la Rivière pour des lunes à venir serait bientôt révélé. Je ne doutais de rien, comme grand nombre de nos camarades. Peut-être les guérisseurs en revanche y auraient flairé une ère de troubles approchant, peut-être... J'avais penché la tête sur le côté, visiblement perturbé. Puis, je m'étais passé la patte sur l'oreille, m'asseyant à côté d'Etoile des Larmes pour contempler me paysage. De là où on était, on pouvait voir les vastes landes du Clan du Vent, qui possédait le plus grand territoire de la forêt. Le Clan du Vent était actuellement dirigé par Etoile du Griffon et secondé par Souffle de la Salamandre. Il ne nous avait jamais causé problèmes. J'avais entendu dire que lorsqu'ils étaient jeunes guerriers, Larme de Saphir et Aile du Griffon étaient de bons amis. Mais, j'étais trop jeune pour m'en souvenir. Dans ce cas là, lorsqu'il y aurait des problèmes au sein du Clan de la Rivière, peut-être avions-nous trouvé un allié facile ? Même si j'espérais que nous ne rencontrerions jamais de problèmes que nous ne puissions résoudre par nous-mêmes.

    " Et toi, tu vas bien ? "

    Je m'étais retenu de le dire, mais la chatte n'avait pas l'air en forme. Je l'avais remarqué étant observateur, je ne pensais pas que d'autres camarades le savaient aussi. Mais si elle continuait à être fatiguée de la sorte, la nouvelle se propagerait comme une traînée de poudre, et les guerriers du Clan de la Rivière seraient soucieux pour l'avenir du clan. Je n'avais pas posé de question suspicieuse ou gênante à la chatte comme "Que fais-tu ici ?" ou encore "Qu'est-ce que tu mijotes ?". Je n'avais pas envie de l'accabler, déjà qu'elle n'avait pas l'air très en forme. Avec la question que j'avais posée, la chatte pourrait ensuite choisir ce qu'elle voulait me révéler et si elle avait envie de se confier. Je suppose qu'un chef devait apprécier de temps en temps de partager ces fardeaux, qui n'étaient pas faciles à porter. Ainsi, je n'avais pas mise directement dans la méfiance et dans la prudence. Je n'avais pas voulu non plus l'accuser et la mettre sur la défensive en pensant qu'elle cachait quelque chose de mal. De plus, elle devait certainement savoir que j'étais parti à sa recherche et que j'avais remonté sa piste. Je n'étais parti ni chasser, ni patrouiller. Je m'entendais bien avec Etoile des Larmes qui avait été mon mentor lorsque Coeur de l'Etang était mort. En fait, nous étions assez complices. Et j'espérais que quelque soit son trouble, il soit vite apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef

avatar
I am
Messages : 226
Date d'inscription : 07/07/2014
Age : 26
Localisation : Sur le Promontoire/Suisse IRL


Feuille de personnage
Grade: Cheffe
Âge (Lunes): 39
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Lun 13 Oct - 14:42

Etoile des Larmes se rappelait très bien la première fois qu'elle avait eu Aile de Libellule comme apprenti. Après la mort de son mentor, Cœur de l’Etang, elle avait tenu à s'occuper elle-même de la fin de l'apprentissage de son apprenti. Consciente du chagrin et de la frustration de Nuage de Libellule elle avait tenu à s'assurer par elle-même qu'il réussirait à surmonter cette perte et à aller de l'avant.

Etoile des Larmes appréciait beaucoup les jeunes de son Clan souhaitant devenir peut-être un jour mère à son tour. Elle se souciait donc peut-être plus des chatons et apprentis que les autres chefs. Mais au final elle avait réussi à aider Nuage de Libellule et il avait fini par obtenir son nom de guerrier. Elle se rappelait également sa fierté quand elle l'avait baptisé de son nouveau nom. Ce dernier elle ne l'avait pas choisi par hasard car il s'était envolé sur la voie des guerriers et il avait plus de mérites que les apprentis qui avaient eu une route facile.

Alors oui encore aujourd'hui elle était immensément fière de son protégé. C'était un membre du Clan sur lequel on pouvait compter et elle-même en tant que cheffe, mais aussi en tant qu'ancien mentor et amie savait qu'il serait toujours là pour l'aider. D'ailleurs s'il n'était pas aussi jeune il aurait probablement fait un bon lieutenant. Elle ne se serait sans doute pas pris la tête avec lui comme elle l'avait fait avec Chauve Souris. Et au lieu de tout lui reprocher peut-être l'aurait-il aidé à y voir plus clair. Mais pour autant, au fond d'elle, elle savait qu'il ne pourrait jamais remplacer son ami d'enfance. Qui lui manquait terriblement. Autant qu’Étoile du Griffon...

Mais les paroles de son ancien apprenti lui firent l'effet d'une douche d'eau glacée. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle ne pouvait pas laisser son Clan s'inquiéter pour elle. C'était à elle de s'inquiéter pour lui et non l'inverse. En tant que meneuse elle devait prendre soin des siens. Ne jamais les laisser douter, les guider, les soutenir. Quelle piètre meneuse elle ferait si les rôles s'inversaient ! Elle devait laisser ses problèmes de côté. Elle allait montrer à son lieutenant qu'elle était tout à fait digne d'être sa supérieure et qu'elle n'abandonnait pas son Clan. Son amitié avec Etoile du Griffon était bel et bien terminée. Elle devait l'accepter même si c'était dur.

Et si elle ne voulait pas que celle qu'elle partageait depuis si longtemps avec le fils de Coquillage Nacré ne se dissipe comme le brouillard elle devait faire quelque chose... Mais quoi ? Hélas elle n'en savait rien... Mettant ce problème de côté elle regarda Aile de Libellule droit dans les yeux en soutenant son regard. Il ne devait pas se douter de ses problèmes. Non pas qu'elle ne lui faisait pas confiance, bien au contraire, mais tout simplement parce qu'elle ne pouvait pas laisser les autres perdre leur temps à s'inquiéter pour elle.

- Tu as raison. Excuse-moi. Ne t'inquiète pas je vais bien. J'avais juste besoin de... réfléchir. C'est chose faite à présent.

Elle remua les moustaches d'un air un peu plus joyeux. Ce qui était à moitié faux bien entendu. Elle n'était pas encore comme avant l'incident des Chutes. Il faudrait du temps avant que toutes ses blessures ne cicatrisent définitivement... Mais en attendant elle devait jouer la comédie. Elle emporterait ses secrets dans sa tombe s'il le fallait. C'était peut-être une erreur de ne jamais se confier, mais depuis toujours elle avait été une chatte secrète qui n'aimait pas partager ses problèmes et inquiétudes avec les autres. Elle s'était d'ailleurs souvent faite souvent réprimandée par Plume de Coton, Menthe Poivrée, Dent de Requin et Chauve Souris à ce sujet. Mais on ne changeait pas si facilement n'est-ce pas ?

- Puisque tu es là cela te dirait de chasser pour le Clan avec moi ? Même si nous ne pouvons pas trouver de poissons ici on devrait pouvoir trouver des oiseaux et rongeurs. Cela sera toujours ça de pris pour le Clan de la Rivière.

Etoile des Larmes avait juste envie de partager ce moment avec son ancien apprenti au souvenir du bon vieux temps. Quand elle finissait son apprentissage de chasse, qu'elle se réjouissait de ses progrès ou qu'elle était fière de lui quand il ramenait de nombreuses prises. Même si au début leur entente n'avait pas été parfaite c'était de l'histoire ancienne maintenant. Et ce même si elle acceptait parfaitement le fait qu'il n'oublierait jamais son tout premier mentor...

- Je suis sûre que tu es toujours incapable de faire mieux que moi.

Elle le regarda avec malice avant de se nettoyer une patte sans le perdre de vue comme si de rien n'était. Avec un peu de chance il oublierait ce qu'il avait vu auparavant.







Chanson Signature Musicale : Evening Star - Octavia





Dessin, Signature et Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
I am
Messages : 125
Date d'inscription : 01/10/2014


Feuille de personnage
Grade: Guerrier
Âge (Lunes): 28 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Sam 18 Oct - 12:21

    La chatte choisie de ne pas me confier ses problèmes, chose que je respectai. Ne me faisait-elle pas confiance ? Si je ne la connaissais pas, c'était ce que j'aurais pensé. Mais je savais que Etoile des Larmes ne voulait tout simplement pas partager son fardeau avec les chats de son clan, elle préférait l'endurer seule. Décision courageuse même si j'aurais aimé faire quelque chose pour aider mon ancien mentor et mon chef, à qui je vouais une profonde loyauté ainsi qu'une grande confiance. Je n'avais pas cru à ses paroles, pour le fait qu'elle allait bien car je voyais bien que c'était tout l'inverse, son attitude trahissait ses émotions. Mais je ne fis aucune remarque, pour ne pas l'accabler. Et puis, qui voudrait faire subir un interrogatoire à son chef ? C'était une attitude irrespectueuse et prouvait le manque de confiance qu'avait le guerrier à son meneur. Les chefs étaient guidés par le Clan des Etoiles et leur parole faisait la loi. Et Etoile des Larmes se débrouillait bien pour ses débuts étant donné qu'elle avait été nommée il y a peu de temps. Je me demandais bien ce que ça devait lui faire, d'avoir tous ces félins à son commandement après le fait que Cristal des Neiges ait pris sa retraite. La tâche de reprendre le flambeau devait paraître insurmontable, étant donné que Etoile des Neiges avait été un très bon chef qui avait mené son clan pendant des lunes et des lunes. Néanmoins, il était encore vivant, au sein du clan et Etoile des Larmes pouvait le consulter quand elle voulait si elle avait besoin de conseils. Elle n'était pas complétement livrée à elle-même et pourrait ainsi être guidée, chance que n'avaient généralement pas les chefs car ils prenaient souvent la place de leur prédécesseur quand celui-ci mourrait.

    A mon grand soulagement, je vis la chatte faire un effort pour paraître plus joyeuse. Elle semblait se reprendre, même si j'apercevais encore un fond de tristesse en elle. Essayait-elle délibérément de changer de sujet ? Peu importe, il fallait bien qu'elle change ses idées car un chef qui déprimait, ce n'était jamais bon pour le clan qui devait se montrer fort, surtout avec l'arrivée de la saison des neiges et la menace que représentait le Clan du Tonnerre au sujet des Rochers du Soleil, qui étaient pour le moment sur leur territoire. Je n'étais pas dupe face à la soudaine bonne humeur de la chatte et je n'oublierais pas ce que j'avais vu avant. Je me promis secrètement de garder un oeil sur elle. Etoile des Larmes proposa de chasser. J'acquiesçai. Le clan avait toujours besoin de gibier et, même si j'étais déjà parti ce matin, une fois de plus n'était jamais de trop. D'habitude, nous ne n'attrapions que du poisson. Mais en mauvaise saison, nous chassions aussi le gibier de forêt, qui n'était pas aussi bon, mais nous ne faisions pas les difficiles. Surtout quand la rivière était inaccessible. A ce moment, nous ne dépendions que du peu de gibier de forêt qui se situait sur nos terres. En ces temps-là, c'était la famine. Je priais silencieusement le Clan des Etoiles pour qu'il n'y ait pas de problèmes avec notre rivière cette année. Surtout que si elle gelait, cela signifiait que le Clan du Tonnerre pourrait passer sur l'autre rive et nous attaquer. Et, Etoile du Souvenir n'hésiterait pas à le faire...

    " Entendu ! "

    Je remuais les moustaches d'un air amusé. Parfois, notre chef se comportait comme un chaton ! Mais d'un autre côté, je me rappelais nos entraînements. Coeur de l'Etang avait décédé suite à ses blessures lors d'une bataille contre les Rochers du Soleil. Cette même bataille où Fleur de Lis, ma mère, avait perdu la vie face à un guerrier du Clan du Tonnerre. J'avais pleuré leur mort et Larme de Saphir avait alors terminé mon apprentissage. Cela s'était bien passé, même si je n'avais jamais oublié Coeur de l'Etang.
    Je m'étirai en faisant sortir mes griffes comme si j'avais déjà l'idée de les plonger dans du gibier. Je m'étais légèrement séparé de Etoile des Larmes pour suivre la piste d'un campagnol. Le petit rongeur m'avait tourné le dos tout en grignotant une graine. Il fut alors aisé pour moi de lui sauter dessus et de l'achever d'un coup de croc. Ce n'était pas pareil que de pêcher, mais ce n'était pas mauvais, pour du gibier de forêt. Même si je me demandais comment le Clan du Tonnerre pouvait supporter de faire ça tout le temps. Je me rendis compte que j'avais laissé Etoile des Larmes seule pour poursuivre ma proie. S'était-elle de nouveau plongée dans ses pensées ? Après avoir caché mon gibier au milieu des roseaux pour pas que des prédateurs éventuels ne tombent dessus, je rejoignis la chatte. Une fois arrivé à sa hauteur, je déclarai,

    " Je vois bien que quelque chose ne va pas, Etoile des Larmes. Tu n'es pas obligée de tout garder sur toi. Tu es notre chef, mais tu es avant tout un chat. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef

avatar
I am
Messages : 226
Date d'inscription : 07/07/2014
Age : 26
Localisation : Sur le Promontoire/Suisse IRL


Feuille de personnage
Grade: Cheffe
Âge (Lunes): 39
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Dim 19 Oct - 13:18

Etoile des Larmes suivit son ancien apprenti du regard alors qu'il s'éloignait un peu pour chasser. Elle continua pendant quelques secondes avant de se détourner presque à regret. Ses oreilles s'agitèrent légèrement cherchant à capter un son de rongeur ou d'oiseau. Soudain elle s'aplatit contre le sol et s'immobilisa complètement. Un geai était posé sur le sol à quelques pas de là. Il picorait le sol et était presque invisible se fondant dans le paysage. Mais malheureusement pour lui les sens de la meneuse de la Rivière étaient excellents. Elle était jeune et cela lui profitait à merveille.

On ne pouvait pas en dire autant de sa fourrure immaculée qui en cette saison se voyait parfaitement et de loin. A la saison des neiges c'était bien plus facile pour elle de chasser et d'ailleurs en cette saison elle était une des meilleures chasseuses. Mais le reste du temps elle devait utiliser toutes ses connaissances pour arriver à rapporter à manger aux siens. Heureusement, Cristal des Neiges qui avait bien sûr le même problème qu'elle lui avait appris toutes les ficelles de la chasse avec un pelage blanc. Restant parfaitement immobile la chatte s'approcha à pas feutrés. Par chance l'oiseau lui tournait le dos. Néanmoins il s'envola quand elle bondit pour l'atteindre. Etoile des Larmes ne se laissa pas abattre et une fois au sol se dressa sur ses pattes arrières fauchant l'animal de ses pattes avant. L'avantage d'être haute sur pattes.

Elle se dépêcha d'achever sa proie d'un coup de crocs et sans prêter attention aux plumes se teintant d'écarlate elle l'enterra avant de partir à la rechercher de proies supplémentaires. Après avoir attrapé une musaraigne et un moineau elle s'estima satisfaite et attendit Aile de Libellule près de ses prises. Le regard posé sur la rivière elle se perdit comme bien souvent dans ses pensées. Il lui faudrait bien réfléchir sérieusement à la question des Rochers du Soleil. S'ils étaient inutiles à la saison des feuilles vertes à cause du poisson de la Rivière ils contenaient du gibier non-négligeable à la saison des feuilles mortes et même à la saison des neiges. Surtout que si la rivière gelait ils pourraient plus facilement surveiller le Clan du Tonnerre des Rochers et éviter d'être pris par surprise en cas d'invasion.

Et si elle continuait à éviter la question elle finirait peut-être par perdre l'estime des siens... Après tout les deux Clans se battaient pour ces Rochers depuis des temps bien lointains et chacun désirait les garder pour montrer sa supériorité. Mais cela valait-il vraiment la peine ? De nombreux chats avaient perdus la vie depuis le tout début des Clans dans ces conflits. Coeur de l'Etang et Fleur de Pluie par exemple. Etoile des Larmes avait peur de perdre d'autres membres de son Clan.

Certes il fallait défendre ses frontières, mais n'y avait-il pas de façon plus pacifique de le faire que de se battre et blesser d'autres chats ? Le Clan d'Etoile du Souvenir était fort. Etoile des Larmes n'agissait pas par lâcheté, mais par sagesse. Malheureusement certains ne le comprenaient pas. Comme Chauve Souris... Penser à son lieutenant la fit revenir dans des pensées qu'elle aurait pourtant préféré oublier. Pourquoi donc fallait-il que son point de vue soit si différent de celui de son lieutenant et ami d'enfance ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas se comprendre tout simplement ? Pourquoi les avait-elle donc laissé Etoile du Griffon et lui semer le doute dans cet esprit à ce point ? Elle était cheffe de son Clan elle n'avait pas le droit de douter !

Et pourtant... Elle n'avait jamais autant douter depuis ce fameux jour où sa vie avait basculé aux Chutes. Elle ne savait plus où elle en était, elle ne savait plus si elle était digne de mener son Clan. Elle avait beau s'efforcer d'y croire, d'être forte, à chaque fois le doute finissait par revenir au galop. Soupirant elle n'entendit pas Aile de Libellule revenir et sursauta avant de se tourner vers lui. Son regard fixa son ami pendant un moment qui dut leur paraître infini. Puis elle ferma les yeux et se détournant à nouveau vers la rivière murmura comme pour elle-même. Néanmoins ses mots portés par le vent étaient parfaitement audibles pour le guerrier du Clan.

- Je ne sais plus où j'en suis, Aile de Libellule. J'ai aimé un chat que je n'aurais jamais dû aimer selon le Code du Guerrier. A cause de cela j'ai failli à ma tâche de Chef en révélant une information importante à un autre meneur. A cause de ma faiblesse j'ai trahi la confiance des miens et du Clan des Etoiles. Je crois que Chauve Souris n'arrivera pas à me pardonner... Je ne suis pas sûr d'y arriver moi-même. Je ne pense pas avoir la force de continuer sans son amitié et son soutien. L'Assemblée approche et je ne suis même pas sûr de pouvoir regarder les autres meneurs en face. Je ne serais jamais aussi forte qu'Etoile du Griffon, Etoile Sauvage ou Etoile du Souvenir... Etoile des Neiges n'aurait jamais dû me choisir. Que ferais-tu à ma place toi mon ami ?

Elle se tourna vers le jeune guerrier et le regarda avec une telle tristesse qu'elle crut que ses pattes allaient lâcher. La responsabilité de meneur semblait trop lourde pour elle. Mais en même temps elle ne voulait pas abandonner. Elle voulait être digne du rôle, des siens, de son Clan et du Clan des Etoiles. Elle voulait être digne de son sang, même si elle l'ignorait encore.







Chanson Signature Musicale : Evening Star - Octavia





Dessin, Signature et Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
I am
Messages : 125
Date d'inscription : 01/10/2014


Feuille de personnage
Grade: Guerrier
Âge (Lunes): 28 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Lun 20 Oct - 16:17

    Lorsque je lui avais adressé la parole, la chatte avait sursauté. J'avais eu donc raison : elle s'était encore perdue dans ses pensées. Elle fixa son regard sur moi pendant un instant qui me parus éternellement long. Ces soucis devaient dépasser ce que j'imaginais. Notre chef avait-elle donc des secrets qu'elle ne pouvait communiquer au reste du clan ? Elle s'était tournée vers la rivière, peut-être par peur d'affronter mon regard ? Elle murmurait comme si elle n'avait plus de forces soudainement. Le vent portait ses mots mais je devais tendre l'oreille afin de l'entendre clairement. Je n'en croyais pas mes oreilles. "Aimer un chat qu'elle n'aurait jamais dû selon le code du guerrier". Admettait-elle qu'elle était tombée amoureuse d'un chat rival ? Je réfléchis, jamais Etoile des Larmes n'avait montré d'attention quelconque envers un chat d'un clan rival à ma connaissance. Etais-ce un amour secret non réciproque ? Qui était ce chat ? Etoile des Larmes l'avait-elle déjà rencontré en secret hors des assemblées ? Si le clan était au courant, cela ternirait très fort à l'image d'Etoile des Larmes. Pire encore, ils pourraient penser qu'elle n'était pas digne d'être chef et exiger sa démission. Elle faisait bien de le cacher. Quant à moi, je ne jugeais pas son acte. Je savais qu'Etoile des Larmes ferait passer son clan avant son amour quitte à l'abandonner. Je compatis. La chatte devait subir à l'heure actuelle un terrible dilemme. Maintenant, je savais pourquoi Chauve-Souris et Etoile des Larmes étaient en froid. Chauve-Souris avait sans doute dû découvrir qui était le chat envers qui la meneuse éprouvait des sentiments interdits.

    J'étais conscient des secrets qu'elle venait de me dévoiler. Elle me faisait confiance et cela me touchais. Je me promis de ne jamais trahir les secrets de la chatte blanche, peut importe dans quelle situation je pourrais me retrouver à l'avenir. Etoile des Larmes me regardais avec une tristesse à fendre le coeur. Je restais bouche bée lorsqu'elle me demanda mon avis. Moi, je n'étais qu'un simple guerrier inexpérimenté. J'avais reçu mon nom il y a un peu moins de quatre saisons. Je n'avais pas encore reçu d'apprenti. Comment pourrais-je conseiller un chef qui avait beaucoup plus d'expérience et qui était guidé par le Clan des Etoiles depuis son voyage à la Grotte de la Vie ? La situation semblait invraisemblable. Jamais je n'aurais imaginé qu'une telle situation pourrait se produire tant c'était improbable. Et pourtant c'était bien le cas. Même si je comprenais mal le choix d'Etoile des Larmes. Pourquoi me demander à moi plutôt qu'à un vétéran ou même à Menthe Poivrée, la guérisseuse et la soeur d'Etoile des Larmes, qui aurait sans doute été d'un meilleur conseil ? Cette dernière était-elle au courant des soucis de sa soeur ? Si c'était le cas, elle n'en avait jamais rien laissé paraître. Peut-être savait-elle ce qui allait advenir grâce au Clan des Etoiles ? Qui sait, les guérisseurs pouvaient parfois être bien imprévisibles, ce n'étaient pas des chats ordinaires... Quant à moi, je me dandinais sur mes pattes, mal à l'aise et ne sachant quoi répondre.

    " Je... "

    Je m'interrompis en mon début de phrase, ne sachant comment poursuivre. Comment lui répondre sans lui manquer de respect ni lui faire de la peine. C'était mon chef, mon ancien mentor et mon amie et elle venait de m'avouer un terrible secret, ce en quoi je ne savais pas comment réagir. Je savais que mon chef avait des soucis, mais je n'aurais jamais imaginé qu'ils puissent être aussi importants. Le code du guerrier était en jeu mais également sa propre place au sein du clan. Notre chef doutait d'elle, ne se faisait carrément plus confiance. C'était mauvais, très mauvais. Mais ce n'était pas sa faute, inutile de l'accabler. Comment pourrais-je être d'un bon conseil, moi qui n'avais jamais connu l'amour ? Je ne pouvais pas comprendre ce que ressentait Etoile des Larmes à l'heure actuelle, je ne pouvais même pas l'imaginer. Mais elle devait sauter par-dessus l'obstacle et rester forte. Non seulement pour son clan mais également pour son propre bien. J'avais compris cela lorsque mon frère, Flèche de Charbon, avait été fâché contre moi après la mort de notre mère. Je ne pouvais pas me lamenter éternellement sur mon sort alors j'étais allé de l'avant. J'avais fait la même chose lorsque mon mentor, Coeur de l'Etang, avait décédé. Et quoi que me réserve l'avenir, j'irais toujours de l'avant. Car la rivière ne cessait jamais de couler, pour l'éternité. Il en était de même pour le Clan de la Rivière. Il évoluait, changeait, mais toujours été présent. Et je me devais de faire de mon mieux et d'agir en guerrier pour le bien de mon clan. Et, je ne me voyais pas vivre autrement qu'ainsi. Je miaulai doucement,

    " Ne dis pas cela Etoile des Larmes. Si tu as été choisie c'est parce que tu le mérites. Le Clan des Etoiles te fais confiance. Nous te faisons confiance. Maintenant fais-toi confiance. Tu es le chef du Clan de la Rivière, celle qui nous guidera durant les lunes à venir. Tu sais au fond de toi ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Ecoute ton instinct, écoute-toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chef

avatar
I am
Messages : 226
Date d'inscription : 07/07/2014
Age : 26
Localisation : Sur le Promontoire/Suisse IRL


Feuille de personnage
Grade: Cheffe
Âge (Lunes): 39
Famille:

MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   Jeu 20 Nov - 13:20

Etoile des Larmes fixait Aile de Libellule avec amertume. Elle était consciente du poids qu'elle mettait sur ses épaules et se sentait coupable. Mais elle ne pouvait plus garder ce secret plus longtemps. Il l'étouffait. Hors Chauve Souris était hors de sa portée pour l'instant et Menthe Poivrée bien que guérisseuse était trop proche d'elle en tant que soeur.

C'était la même chose d'ailleurs pour le reste de sa famille. Arc-en-Ciel était trop proche de Chauve Souris. Il ne restait donc que son ancien apprenti. Et Etoile des Larmes savait qu'il serait à la hauteur. Il l'avait prouvé à de maintes reprises depuis sa naissance. C'était un chat loyal et juste. Qui avait toute sa confiance. Et elle venait de le prouver. Elle savait cependant que ce ne serait pas facile pour lui que de se voir confier un tel secret.

Ses excuses se voyaient dans son regard doré. Une reconnaissance infinie l'envahit quand il reprit la parole après une hésitation. Elle avait eu raison de lui accorder sa confiance. S'approchant doucement elle colla doucement son museau au sien le regardant avec tendresse et reconnaissance. Elle ne trouvait pas de mots pour exprimer sa gratitude. Il continuait à lui faire confiance, à la soutenir, même après avoir entendu ses secrets et ses erreurs.

- Merci Aile de Libellule. Tes mots me mettent du baume au coeur. Tu as raison. Je dois avoir confiance en moi et être digne de votre confiance. Et je suis sincèrement désolée d'avoir enfreint le Code du Guerrier de la sorte et d'avoir mis un tel fardeau sur tes épaules.

Elle se recula le regardant encore une fois. Elle pensa alors à la mère et à l'ancien mentor du jeune chat et leur promit silencieusement de veiller sur leur fils et protégé. Elle ne laisserait personne lui faire de mal. Un tel chat ne méritait pas de mourir avant très très longtemps. Il serait un allié de poids pour elle et le Clan de la Rivière à l'avenir. Elle contempla alors leurs proies et remua les moustaches se sentant revivre.

- Bon. Je crois que nous pouvons rentrer au camp. Mais avant je répondrais à tes questions sur ce que je t'ai raconté et sur tout autre point. Je te dois au moins ça. Ensuite j'irais montrer à mon Clan que je vais bien.

Elle retourna son regard vers lui et le contempla la tête légèrement penchée sur le côté l'invitant ainsi à la questionner sur tout ce qui pouvait éventuellement le tracasser. Elle répondrait sincèrement et ne lui mentirait pas. Comme elle venait de le dire c'était le minimum qu'elle pouvait faire pour le remercier et lui montrer sa gratitude.

Spoiler:
 







Chanson Signature Musicale : Evening Star - Octavia





Dessin, Signature et Crédits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La déprime [ Larmes ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La déprime [ Larmes ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: RIVIERE :: Territoires de la Rivière (Occupés) :: Les Chutes-