AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

 The return of Chameleon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Espion

I am
Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 18
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)


Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

MessageSujet: The return of Chameleon    Dim 8 Mar - 21:00

Informations





Nom de Chaton : Petit Caméléon
Nom d'Apprenti : Nuage du Caméléon
Nom de Guerrier : Œil du Caméléon
Nom de Chef : Etoile du Caméléon
Sexe : Mâle
Âge (en Lunes) : 10 Lunes
Clan : Ombre
Grade : Espion
Origines : Ombre
Race (Facultatif) : Européen
Famille (Facultatif) :
Croc de Reptile (+) : Père
Fleur d'Automne (+) : Mère
Reflet du Lac : Demi-frère

Nuage d'Or, Nuage du Cerbère, Patte de Ronce, Petit Bronze & Petit Pavot : Demi-neveux
Petite Chrysalide : Cousine
   


Histoire





Physique (minimum 7 lignes) :

Je suis un chat tout simplement énorme. Chaton, j'étais robuste et en bonne santé mais j'ai surpris tout le monde en grandissant autant. Je suis un chat imposant. Je possède de larges épaules carrées ainsi qu'un corps musclé. Mes pattes principalement, sont mes atouts. Elles sont larges, et musclées. Mes coussinets sont solides si bien que je suis capable de sauter haut, de marcher sur des surfaces solides ou encore d'assommer mes proies sans difficultés. Mes griffes, longues, aiguisées et recourbées, semblent avoir grandi plus vite que le reste de mon corps si bien qu'en me battant, je peux laisser des entrailles sur la terre. Vous l'aurez compris, je suis un chat taillé pour le combat, non pour la chasse (de toute manière, les espions participent rarement aux patrouilles de chasse). On pourrait peut être penser qu'avec un physique pareil je devrais être pataud, incapable de toute furtivité. Eh bien c'est faux ! Je suis fort, furtif, et agile. Cela grâce à l'entraînement d'espion reçu et, même après mon baptême, j'aime toujours affiner mes techniques. Je suis un ennemi mortel et silencieux.
Mis à part cela, je suis un beau mâle au pelage brun tigré et aux yeux d'un vert reptile. Ce même regard ayant perdu toute lueur innocente depuis que je suis apprenti. Ce regard est froid, indéchiffrable. On me décrirait comme étant une beauté ténébreuse susceptible de séduire les femelles, bien que cela ne m'intéresse pas.
Mon poil est plutôt court mais je me fonds facilement sur les territoires du Clan de l'Ombre, surtout la nuit.
Ma queue, quant à elle, est tigrée elle aussi, comme tout le reste de mon corps. Elle est de taille moyenne, avec le bout arrondi. Pour finir, mon visage est plutôt triangulaire, avec un museau fin et des oreilles de taille moyenne elles aussi, et arrondies.

Caractère (minimum 7 lignes) :

Qualités : Sérieux - Calme - Réfléchi - Patient - Clairvoyant - Tactique - Orateur
Défauts : Austère - Manipulateur - Froid - Calculateur - Indifférent - Ambitieux - Parfois cruel

Je suis un chat avant tout loyal au Clan de l'Ombre. Je ne suis néanmoins pas très tolérant : je n'aime pas les étrangers et les clans-mêlés, encore moins les traîtres. Je crois effectivement en la théorie du sang pur. Je n'arrive à m'entendre qu'avec des "vrais" guerriers. Cela exclu les chats ayant un trop grand handicap pour devenir de vrais guerriers à part entière. Je n'ai généralement pas très haute estime pour eux et je ne suis pas tolérant sur ce point là.
Je ne suis pas un chat stupide et impulsif, bien au contraire. Je ne fonce pas dans le tas, je suis un chat discret et tactique. Agissant quant il le faut et où il le faut. Je suis tactique, bon stratège car je sais très bien que les muscles ne font pas tout. J'ai toujours été un chat calme et réfléchi, analysant rapidement les situations dans de nombreux angles pour élaborer des stratégies et trouver aisément des solutions aux problèmes posés. Je suis clairvoyant et j'anticipe les coups de mes ennemis pour frapper avant.
Je suis quelqu'un de charismatique. Je veille à me comporter convenablement avec mes camarades pour ne pas voir ma réputation baisser. Je suis un bon orateur, doué de parole. Je manie les discours avec aisance et à mes yeux, c'est très important.
Je suis avant tout un chat ambitieux, prêt à utiliser la manipulation sans remords pour parvenir à mes fins. Le remord est d'ailleurs quelque chose que je n'éprouve que rarement. Qu'importe ma victime, qu'elle puisse être de ma famille ou non. Tout ce qui compte pour moi, c'est devenir un grand espion. Et peut-être même monter dans la hiérarchie du clan un jour. 

Je m'intéresse à la vie politique du clan. Je sais caresser les chats dans le bon sens du poil. Tout comme je sais très bien parler. Je fais preuve de prestance et je suis populaire malgré le fait que je sois encore jeune. Ce talent se confirmera par la suite.
Plus tard, je serais un chat autoritaire, se faisant respecter, au sein de mon propre clan. Sans pour autant essayer d'inspirer la peur, sauf en cas de nécessité. 
Je suis calme en toute circonstance. Jamais je ne me mettrais en colère. La colère, est à mes yeux ridicule et est un signe de faiblesse, plus encore que les autres sentiments. Avec les chats ne me plaisant guère, lorsque nous sommes seuls, je me montre parfois mielleux, railleur, menaçant. Je n'hésiterais pas à faire du chantage. Comme quoi, je peux être aussi abominable lorsque je m'y mets.
Plus le temps passe, plus cette personnalité que je cache aux yeux du monde s'accentue. Je semble prendre goût à l'horreur...

Comme vous le savez, je suis très doué au combat, c'est dans ce domaine que j'excelle. Pourtant, sachez que je ne me bats par pour le plaisir... Non, lorsque je me bats, c'est pour éliminer mes adversaires, cela fait de moi un combattant impitoyable.
Sachez que je n'ai pas toujours été comme ça. Petit, j'étais un chaton curieux, enthousiaste, manifestement heureux de vivre. C'est à croire que je ne suis plus la même personne depuis le jour où j'ai reçu une blessure douloureuse en apprenant les secrets de mon passé mais je n'en parle jamais. Seul compte le futur. Mon coeur est maintenant fait de glace et je n'éprouve plus rien. Je ne laisse plus rien paraître de mes émotions sur mon visage. Si j'aime anticiper, je n'aime pas être anticipé. Je suis d'un naturel méfiant et on ne me verra jamais me confier aux autres. Mes secrets ne regardent que moi. Mon regard est froid. Et mon ton évoque le souffle glacial de la saison des neiges.

Histoire (minimum 15 lignes) :

C'était une belle journée de saison des feuilles nouvelles. C'était plus précisément, le début de la saison des feuilles nouvelles. Le moment où la neige fond et où la chaleur revient. Ce moment où la saison des neiges se termine. Ce moment apprécié et acclamé par tous les chats de la forêt telle une lueur d'espoir après les neiges et ses terribles dangers.
Au sein de la pouponnière du Clan de l'Ombre, une reine attendait des chatons. C'était une belle chatte brune et tigrée qui portait le nom de Fleur d'Automne. Elle s'était accouplée avec un mâle du clan nommé Croc de Reptile. Un grand mâle brun tigré et aux yeux verts. Un vétéran haut placé et très respecté dans le clan bien qu'il soit connu pour être agressif. Croc de Reptile n'en était pas à sa première compagne. Après avoir été en conflit avec la première avec qui il avait déjà eu des chatons, il s'était trouvé une autre compagne, plus jeune que la première.
Croc de Reptile n'eut pas le temps de voir ses chatons naître. Il était mort avant et comme il avait vécu : toutes griffes dehors. Il avait été tué en combat avec une patrouilles adverses quelques temps plus tôt.
Fleur d'Automne était attristée par la perte de son compagnon qui ne pourrait pas voir ses chatons naître. Quant à ses chatons, ils ne connaîtraient jamais leur père. Fleur d'Automne, bonne mère qu'elle était, était quand même résolue à élever ses chatons seule. Hélas, le destin en décida autrement...

Lors de cette belle journée de saison des feuilles nouvelles, en fin d'après-midi, le travail commença... Et se passa très mal. Il arrivait parfois que les naissances ne se déroulent pas bien malgré l'aide et les encouragements du guérisseur. La pauvre Fleur d'Automne subissait un vrai calvaire et perdait beaucoup de sang. Cette agonie n'en finissait pas et la reine était épuisée. Elle réussit tout de même à mettre au monde un chaton robuste et en parfaite santé. Un mâle brun tigré et aux yeux verts. C'était moi. Et je vous conte cette histoire d'après des témoignages car je suis pour le moment bien trop jeune pour m'en souvenir.
Fleur d'Automne fut félicitée pour avoir mis au monde un chaton. Un seul mais déjà robuste. Elle m'avait regardé avec tendresse et tristesse. Elle savait qu'elle n'en avait plus pour longtemps. Qu'elle irait bientôt rejoindre le Clan des Etoiles, mais elle avait également une dernière volonté, une dernière action à effectuer sur ce monde terrestre. Elle avait demandé à ce que je sois placé dans une autre portée (et la prochaine naîtrait le lendemain) pour que je passe une belle enfance, pour que je ne sois pas seul et malheureux. D'une voix faible elle avait déclaré,

" Il s'appellera Petit Caméléon, sois fort mon précieux fils... "

Puis elle avait poussé son dernier soupir. Tous avaient été chagrinée par la mort de Fleur d'Automne qui était une femelle très appréciée au sein du clan. Et beaucoup ne voulaient pas que son fils ne soit pas malheureux. Une autre reine avait mis bas le lendemain. Comme si c'était une malédiction, le travail s'était mal passé aussi. La reine mourut en donnant naissance à deux chatons : Petit Pégase et Petite Renarde. Eux n'étaient pas en bonne santé. Le premier était ridiculement petit. Quant à la seconde... Elle était aveugle. Le Clan de l'Ombre comptait maintenant trois orphelins. Il fut décidé par tous que la volonté de Fleur d'Automne serait exécutée. On me fis ainsi croire que j'étais le frère de Petit Pégase et Petite Renarde bien que je sois très différent d'eux. Ainsi, le début de ma vie était marquée par le mensonge et par le mystère.

Quant à moi, ignorant ce secret, j'avais grandi dans l'innocence et le bonheur. Mes premières lunes de vie étaient comme un rêve. J'étais un chaton gentil, joueur et je m'entendais bien avec de nombreux camarades. J'étais également enthousiaste et j'avais soif d'apprendre. Je n'avais qu'une hâte : d'avoir six lunes pour être baptisé comme les autres chatons. J'étais assez calme, mais il m'arrivait de faire quelques bêtises de temps à autres... Rien de bien méchant, bien entendu ! Cet enthousiasme fut vite gâché par deux chats : Petit Pégase et Petite Renarde. En fin de compte, choisir de me mettre dans la même portée qu'eux n'avait pas été un service à me rendre. Ils avaient un comportement... Incroyable. Petit Pégase se laissait marcher dessus et n'arrêtait pas de coller à tout le monde. Il n'avait pas le caractère d'un guerrier. Quant à Petite Renarde, elle avait si mauvais caractère que personne ne pouvait la supporter ! Cela devenait vite lassant. Et j'avais de moins en moins envie de les voir, de rester en leur compagnie. Bien vite, je commençais à arriver à cette déduction : si Petit Pégase et Petite Renarde se comportaient comme ça, c'était parce qu'ils n'étaient, et qu'ils ne seraient jamais de vrais guerriers. Ils n'étaient pas aptes physiquement, et ne seraient donc pas apte mentalement. Mon esprit associa les deux. Si bien que je commençais à penser que les "handicapés" du Clan de l'Ombre ne servaient à rien, n'étaient et ne seraient jamais des guerriers à part entière. Comme quoi, pendant l'enfance, le milieu de vie pouvait changer bien des choses... Vous l'auriez douté, ma relation avec Petit Pégase et Petite Renarde n'avait rien d'idyllique. J'avais hâte de m'éloigner d'eux.

Rps liés :
http://lgdc-power.forumactif.org/t171-nous-sommes-un-ou-pas-pv-roxy-leon-et-ink
http://lgdc-power.forumactif.org/t458-oh-un-chat-sauvage-acier

Lors de nos 6 Lunes, à mes camarades de tanière et à moi, Etoile Sauvage organisa des baptêmes. Petit Pégase devint Nuage du Pégase, Petit Hérisson, un camarade, devint Nuage du Hérisson. Petite Renarde, quant à elle, ne fut pas baptisée. Je n'étais guère surpris et je m'en moquais : la chatte aveugle avait un mauvais caractère et ne serait jamais une vraie guerrière. Ne pas la baptiser me semblait être une bonne punition. Quant à moi, je ne devins pas apprenti guerrier, mais apprenti espion sous le nom de Nuage du Caméléon ! Rien au monde n'aurait pu gâcher ma joie ce jour-là. C'était précisément ce que je voulais et j'étais déterminé à devenir le meilleur espion de tous les temps ! On m'attribua Nuée de Cendres comme mentor. Les deux premières lunes, l'entraînement se passa bien. J'appris à connaître mon mentor et j'étais très content de mon apprentissage. J'étais un élève attentif, me servant de ma tête et progressant vite. Je fis connaissance avec mes camarades de tanière que j'appris à connaître. Je m'entendais bien avec de nombreux chats, ayant un caractère encore amical, facile à vivre. J'étais soulagé d'être enfin apprenti et de ne plus supporter certains handicapés qui vivaient à la pouponnière. Je me désintéressais à ma "famille". En fait, je ne parlais presque plus à Nuage du Pégase, Nuage du Hérisson ou encore Petite Renarde. Je n'allais d'ailleurs plus à la pouponnière, pensant que c'était une perte de temps. Je me sentais libre sans les avoir sur le dos. Avec le temps, ma répulsion envers les chats indésirés du Clan de l'Ombre ne faisait qu'augmenter. Si bien que j'avais compris qu'en réalité, je n'aimais pas ma "famille". Elle me dégoûtait plus qu'autre chose.

J'avais soif d'apprendre et j'adorais nos entraînements avec Nuée de Cendres. J'en retenais le plus possible de ses leçons, était décidé à devenir le meilleur espion de tout le clan. J'étais un apprenti progressant vite, à l'écoute de ses aînés, et surtout, motivé. Cette motivation était irréprochable et se voyait dans toutes mes actions. J'étais un apprenti loyal et dévoué à mon clan.
Maintenant que j'avais quitté la pouponnière, je me sentais libre et soulagé. J'avais commencé à changer de fréquentation. Reniant ma "famille". J'avais catalogué certains apprentis comme Nuage d'Encre et Nuage de Poussière comme étant des indésirés et des invalides à cause de leurs cicatrices. Je ne leur parlais jamais, n'ayant pas envie d'être entraîné dans leur médiocrité. En revanche, pendant mon apprentissage, je m'étais lié d'amitié avec un apprenti du clan, Nuage du Tigre. Lui et moi étions sur la même longueur d'onde et nous nous entendions bien malgré le fait que nous partagions pas le même entraînement, lui était apprenti guerrier, et moi, je m'entraînais en tant qu'apprenti espion. Mais ça, ça n'avait aucune importance et nous empêchait pas de passer du bon temps ensembles.

Rps liés :
http://lgdc-power.forumactif.org/t655-premier-entrainement-pv-cam
http://lgdc-power.forumactif.org/t630-freres-d-armes-tigre
http://lgdc-power.forumactif.org/t646-apprentis-de-l-ombreink-peg-cam-tigre-heriss

Mon entraînement se passait bien, je m'entendais avec la plupart de mes camarades, j'étais amical et tout aurait peut-être continué ainsi si mon passé avait été différent. Un secret avait pesé sur ma naissance. Un secret auquel je n'avais été mis au courant que très tard, mais il fallait bien que je sois au courant un jour... Alors que j'atteignais les 8 Lunes, en une matinée de saison des feuilles mortes, on m'avait annoncé qu'Etoile Sauvage m'avait convoqué dans sa tanière. J'étais surpris. Je savais que les chefs et les espions entretenaient de nombreux échanges. Les espions avaient des relations privilégiées avec leurs chefs. Mais les apprentis-espions ? Qui plus est, je n'avais pas commencé mon entraînement depuis très longtemps. La meneuse, voulait-elle me confier une mission ? Je n'allais pas tarder à savoir que ce n'était pas le cas. Je m'étais donc dirigé tranquillement vers son antre. Ignorant que quelques instants plus tard, ma vie serait bouleversée à tout jamais. J'ignorais les intentions d'Etoile Sauvage. Avec du recul aujourd'hui, j'ai des suppositions. Je savais que la cheffe n'avait pas très haute estime pour ceux qui étaient supposés être de ma famille. Voulait-elle m'éloigner d'eux pour que je sois moi, un membre fort pour le Clan de l'Ombre ? Etais-ce pour une autre raison ? Peu importe, je n'avais pas à juger les actions et les décisions de ma cheffe, surtout que je n'étais alors à ce moment qu'un apprenti. Toujours est-il que la vérité sortit de sa gueule, 

" Tu n'es pas le frère de Nuage du Pégase et Petite Renarde. Tes parents sont Fleur d'Automne et Croc de Reptile. "

Les yeux écarquillés, j'avais écouté le discours de ma cheffe. Elle avait décrit le secret de ma naissance dans tous les détails. Tout concordait. Je savais qu'elle disait la vérité. Nous avions échangé quelques paroles, puis, j'avais pris congé. J'étais sorti de sa tanière, bouleversé. Ce jour avait marqué ma vie à jamais. Je venais d'apprendre qu'elle reposait sur mensonge. J'étais toujours farouchement loyal à ma cheffe, Etoile Sauvage, qui elle avait eu l'honnêteté de me dire la vérité. J'avais déchaîné mes émotions sur le premier chat venu : Nuée de Cendres. La chatte était au courant depuis le début et elle n'avait rien dit. Je m'étais senti trahi. J'avais mal, très mal. Aucun mot n'aurait pu décrire la douleur que j'avais ressenti ce jour-là. Jamais de ma vie, je n'avais autant souffert. Je voulais me débarrasser de mes émotions. Les sentiments n'étaient que source de douleur. Ce jour-la, quelque chose s'était brisé en moi. J'avais dis des choses pénibles à entendre. Des choses cruelles et pourtant, je ne les regrettais pas. C'est précisément à ce moment-là que mon caractère changea radicalement pour devenir ce que je suis aujourd'hui. Ne voulant pas continuer à vivre dans le secret, j'avais décidé de tout avouer à tous mes camarades. Y compris Nuage du Pégase et Petite Renarde. Après cela, on ne me regardait plus de la même manière. Certains évitaient mon regard, d'autres se montraient plus compatissants. Je m'en moquais.
Beaucoup avaient dû remarquer ce changement radical de comportement. Je n'étais plus le chaton insouciant et enthousiaste. Mon coeur se gelait. Mon visage n'exprimait plus aucune émotion. Je devenais froid, cruel.

Rps liés :
http://lgdc-power.forumactif.org/t751-liar-cendres

Malgré tout, mon apprentissage se poursuivit. Je devinais que mon mentor avait du mal à accepter ce changement et je ne m'en souciais guère. Devenir un grand espion était la seule chose qui comptait pour moi,  le reste n'avait plus aucune importance. Je n'étais pas de très bonne entente avec elle. Je ne la pardonnais pas, et je ne la pardonnerais jamais. J'avais perdu toute mon estime pour elle alors que le début de mon apprentissage était bien parti. Désormais, je la voyais comme étant une chatte faible, comme étant une incapable. Je savais qu'il faudrait pourtant faire avec pendant mon apprentissage mais la chatte ne devrait pas s'attendre à ce que je me montre doux et gentil. Je ne me montrais pas agressif. Non, je ne montrais jamais ma colère et je veillais à ne jamais me mettre en colère tant je trouvais cela stupide. Le regard froid et le silence glacial étaient parfois deux armes bien pires que n'importe quelle explosion de colère et cela mettait profondément mal à l'aise. Je me montrais néanmoins comme étant un apprenti patient, à l'écoute, efficace. Je devenais doué en matière de furtivité et je gagnais en expérience. Alors que je grandissais, c'était surtout au combat que je me démarquais, que je devenais un chat redoutable. Intelligent, je développai un important sens de la stratégie. Doué de parole, manipulateur, clairvoyant, je devenais une menace potentiel pour tout ennemi.

Pendant mon apprentissage, certains évènements furent inoubliables. Comme le jour où j'ai participé à ma première Assemblée et j'ai été présenté aux autres clans. En tant qu'apprenti guerrier, bien entendu, car les autres clans ne devaient pas connaître mon grade. Le voyage à la Grotte de la Vie aussi fut au programme et je me souviendrais à jamais de ce moment. Je m'étais senti irrésistiblement attiré par la Pierre de Lune, lieu où les chats se sentaient proches de leurs ancêtres. Je me souviens du rêve fait une fois couché, le museau collé contre la pierre. Aucun guerrier de jadis n'était venu me parler explicitement. Je courrais dans une forêt ténébreuse, me dirigeant vers une lumière qui gagnait progressivement en puissance. Mais elle semblait fragile, comme si elle pouvait s'éteindre. Avant la fin de mon rêve j'avais vu un chat, ou une chatte ? Je n'avais pas réussi à l'identifier. L'image était brouillée et je m'étais réveillé avant, perturbé par cet étrange rêve donc je ne comprenais pas la signification.
Je restais loyal en mon clan et en mes camarades bien que certains n'étaient pas des guerriers à part entière. Je m'intéressais grandement à la vie politique du clan, mais n'étant qu'un apprenti, j'étais encore trop jeune pour m'en mêler. J'épiais seulement les scènes dans l'ombre. Je profitais de la situation lorsque le Clan de l'Ombre avait envahi le Clan de la Rivière. Chaque évènement fut riche en expérience. 

Un jour, un drame arriva pour le Clan de l'Ombre. Alors que je patrouillais sur les terres du Clan de la Rivière, explorant ce territoire, j'avais entendu un cri au loin. Un chat de mon clan était en danger ! Il s'agissait de Nuage de Poussière qui était tombée dans la rivière. N'écoutant que mon courage, j'avais sauté dans la rivière pour la repêcher. Ignorant la morsure du froid, je nous avais hissé sur la rive. Je n'étais peut-être pas aussi bon nageur qu'un membre du Clan de la Rivière, mais cela suffisait.
Nuage de Poussière fut vite amenée au camp le plus proche où elle avait été vite soignée par un guérisseur. Moi aussi j'avais été vite examiné mais tout allait bien. Ce jour là, j'avais gagné le respect et l'admiration de nombreux chats. Je n'avais pourtant pas changé de caractère et je me montrais toujours aussi froid et indifférent. J'étais loyal envers mon clan, et j'étais courageux. C'était étrange, mais lorsque j'avais sauvé Nuage de Poussière, j'avais cru sentir celui que j'avais été autrefois en moi. Comme si ma personnalité se dédoublait. Pourtant, cela ne fut pas suffisant pour que la lumière brille dans les ténèbres. Cette lumière, je l'avais bien vite éteinte...

Rps liés :
http://lgdc-power.forumactif.org/t781-voyage-a-la-grotte-de-la-vie-me-cam-tigrou
http://lgdc-power.forumactif.org/t790-event-la-nouvelle-alliance
http://lgdc-power.forumactif.org/t797-hero-dust

J'ai profité de l'occupation du camp du Clan de la Rivière pour obtenir de nombreuses informations sur leurs techniques, leurs secrets les éventuels traitres etc. En tant qu'espion, je pense avoir bien rempli mon rôle durant cette période. La conquête d'un clan n'était pas une mince affaire et je savais que je devais épauler efficacement Etoile Sauvage et Griffe d'Acier pendant cette période, ce que je fis. J'étais une ombre silencieuse et menaçante rôdant autour du camp. 
Avec l'aide de quelques camarades et en troquant certaines informations, j'avais un jour réussi à apprendre qu'un complot avait lieu. Des rebelles non loyaux à l'alliance voulaient rendre la liberté à leur clan. C'était une affaire sérieuse et j'avais compris qu'il fallait rapidement la régler. J'avais fait mon rapport au lieutenant, Griffe d'Acier, et j'avais poursuivi mon enquête afin d'en savoir plus sur cette affaire. J'avais réussi à trouver la tête de ce complot. Un guerrier blanc du Clan de la Rivière, nommé Pelage de Glace. J'avais compris que cette information était relativement importante et qu'il était possible de coincer ce chat pour mettre fin au complot et pour envoyer un signal fort au Clan de la Rivière. Il ne fallait néanmoins pas oublier ces prudences. J'avais continué à agir dans la discrétion et, estimant que j'en savais assez, j'avais fait mon rapport à Etoile Sauvage. Comme je m'y attendais, celle-ci avait décidé d'agir, et pas de n'importe quelle manière...

Ce Pelage de Glace était maintenant devenu notre prisonnier. Etoile Sauvage n'avait pas encore annoncé son sort mais on sentait les murmures et les rumeurs croître au camp du Clan de la Rivière. Quant à moi, j'avais été averti à l'avance de ce que je devais faire et de ce qui allait se passer...
Au Camp de la Rivière, une assemblée de clan avait été convoquée par Etoile Sauvage. Les félins des clans de l'Ombre et de la Rivière avaient été rassemblés. Tous devaient assister à cet évènement. Pelage de Glace avait été traîné au sein de la place centrale, sans ménagement. Le chat blanc avait été immobilisé par le lieutenant, Griffe d'Acier. N'ayant presque pas été nourri durant son emprisonnement, le chat blanc avait bien piètre allure. J'avais senti les regards se poser sur moi tandis que j'avais avancé vers le prisonnier. Telle avait été la tâche que l'on m'avait confiée : tuer Pelage de Glace pour envoyer un signal fort au Clan de la Rivière. Je me rappelle cet instant. Et je m'en rappellerais toujours. Pelage de Glace avait alors un regard où la peur et le supplice se reflétaient. J'avais avancé, aussi impassible que d'habitude. Mes longues griffes recourbées sorties. Un instant s'était écoulé sans que j'esquisse le moindre mouvement. Cet instant où le silence régnait dans la clairière si bien que seul le souffle du vent coupait le silence. Puis, je m'étais élancé vers le chat blanc dans une technique contrôlée. Mes griffes avaient un reflet surnaturel dans la pâle lueur du soleil de la saison des neiges. Elles s'étaient enfoncées dans le cou de Pelage de Neige. Puis, avaient descendu jusqu'au bas du corps. Je l'avais éventré. Le chat blanc avait poussé un cri. Avait convulsé une fois, deux fois. Puis son regard où brillait naguère la flamme de la vie s'était éteint. Il était mort.
Autour de moi, les réactions furent diverses. Certains laissèrent échapper des cris d'horreur, d'autre de triomphe. Certains, avaient été trop choqués pour réagir. Mais cette opération était une réussite, les félins du Clan de la Rivière respectaient le Clan de l'Ombre désormais. 

D'un geste nonchalant, j'avais posé ma patte tachée de sang au sol. L'expression de reflétant aucune émotion. Pas le moins du monde perturbé en apparence. Pourtant, il était impossible de déchiffrer mon expression sombre. J'avais tué. J'étais un assassin. Mais c'était un ordre de ma cheffe alors j'avais obéi. Je prenais goût à l'horreur. Si bien que mon enfance innocente semblait bien loin désormais. On ne me regardait plus de la même manière. Même parmi mes propres camarades. Dans certains regards brillaient le respect, dans d'autres, la peur. On me dévisageait comme une bête monstrueuse venant d'une contrée étrangère mais je n'y prêtais guère attention.

Rp lié :
http://lgdc-power.forumactif.org/t874-premier-exemple-pv-le-clan-ombre

La vie continuait, les jours s'étaient suivis. Et je n'avais pas paru perturbé par ces derniers, événements. Du moins, en apparence...
Quelques temps après cet événement, Etoile Sauvage décida de me donner mon nom d'espion en même temps que des camarades plus âgés qui recevaient leur nom de guerrier alors que je n'avais que 10 Lunes. J'étais à la fois surpris et satisfait. Mais ça, je ne l'avais pas laissé paraître, adoptant un visage indéchiffrable, comme d'habitude. C'est ainsi que je devins Œil du Caméléon, le nouvel espion du Clan de l'Ombre. Je gagnais le respect de mes camarades et je commençais à devenir populaire. J'étais fascinant pour beaucoup. Je commençais à me faire des amis hauts-placés et je compris vite que cela me serait utile par la suite. Seul comptait le clan, l'unité et mes supérieurs. Plus j'avais leurs faveurs, mieux je me porterais. J'étais quelqu'un de fin, possédant les mots et la parole. Un talent très utile. Je m'intéressais à la vie politique du clan. Je commençais à avoir de la prestance et mes paroles étaient écoutées. J'avais le don d'orateur.
C'est ainsi que j'en suis arrivé là, mais de toute évidence, mon aventure ne fait que commencer. Ces jours-ci, dans mes rêves, j'entends des murmures, j'entrevois une sombre forêt que j'ai irrésistiblement envie de fouler... Vais-je répondre à cet appel ?
   


Vous






Prénom (Facultatif) : //
Âge (Facultatif) : //
Puf : Krys
Comment avez-vous découvert le Forum? .__.
Quelque chose pour l'améliorer? //
Autres comptes? Voir sur mon profil o/
Codes : Auto-vérification et bam !
Autre : L'ancienne prez de Cam' n'ayant plus trop de rapport avec le personnage actuelle, je post donc une nouvelle présentation à jour. Bonne lecture : D
   



       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The return of Chameleon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» FANARTS d'Ekoï! the Return!
» [Archive 2011] The return of the Ring - 16/20 août 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: NOTRE VIE RPG :: Présentations-