AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

 || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Lun 21 Juil - 23:10


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Si Chauve Souris détestait bien une chose, c'était quand sa très charmante sœur le tirait de son sommeil. Arc-en-Ciel agissait avec lui à l'instar d'un chaperon et n'acceptait pas de le voir tirer au flanc, au même titre qu'Etoile des Larmes. Comme si sa meilleure amie ne suffisait pas, il fallait que sa sœur s'y mette. Heureusement, elles n'agissaient pas – encore – ensembles et le mâle noir pouvait encore jouir d'un minimum de répit lorsque les deux furies étaient occupées ailleurs. Une chance pour lui, personne ne s'était encore ajouté à leur cause et il pouvait encore dormir assez souvent sans qu'on ne vienne l'importuner.

Cependant, ce matin-là, Arc-en-Ciel semblait encore plus déterminé à faire bouger son feignant en frangin. En effet, la veille, il avait reçu un apprenti et son entraînement débutait aujourd'hui. En tant que Lieutenant, Chauve Souris devait montrer l'exemple aux plus jeunes afin qu'ils intègrent les valeurs de leur Clan, mais le matou noir avait vraiment, mais vraiment la flemme de bouger. Il faisait frais dans la tanière et en cette chaude période estivale, devoir travailler était encore pire qu'en hiver. Il a fallut que sa sœur use de la force pour le faire se lever de son nid de roseau : le soleil était déjà haut dans le ciel, il était plus que temps qu'il aille s'occuper de son apprenti.

Chauve Souris sorti donc de sa tanière en bâillant à s'en décrocher la mâchoire. Le soleil l'éblouit, le laissant pétrifié sur le seuil de la tanière quelques instants, avant que son regard ambré ne s'habitue à la luminosité ambiante. Lorsque ce fut le cas, il s'approcha de la tanière des apprentis et y rentra la tête. Là, quelques boules de poils dormaient tranquillement, bien à l'abri parmi les roseaux. Chauve Souris se souvenait qu'il détestait le moment où Feuille de Chêne, son mentor, venait le tirer de son sommeil : le vétéran avait rapidement abandonné la méthode douce et s'amusait chaque matin à jeter une boule de mousse imbibée d'eau à la figure de son élève.

Évidemment, le Lieutenant au pelage ébène ne ferait pas vivre cela à Nuage de Trèfle. Déjà, parce qu'il avait la flemme d'aller gratter de la mousse sur un arbre, la porter jusqu'à la rivière, l'imbiber d'eau et revenir jusqu'au camp. C'était bien trop d'efforts pour rien, car son apprenti semblait bien plus excité par son apprentissage que ne l'avait été Chauve Souris. Aussi, le mâle noir s'approcha-t-il doucement de son élève, le reconnaissant facilement dans l'amas de fourrure, et lui effleura doucement l'épaule du bout de la patte. Pas besoin d'en faire plus, le petit semblait déjà se réveiller.

▬ Je t'attends dehors.

Miaula-t-il simplement avant de tourner les talons et sortir de la tanière des apprentis. Il y avait lui-même passé six lunes de sa vie en compagnie de sa sœur et, plus tard, d’Étoile des Larmes. Bon, ils ne l'avaient partagés que trois lunes, mais c'était déjà ça. Après tout, la meneuse était sa cadette de deux lunes. Alors que lui était sevré, elle avait désespérément besoin de lait pour survivre. Deux lunes, ça ne paraît pas énorme dit comme ça mais quand on fait le lien, on réalise que beaucoup de chose peuvent se passer durant ce court laps de temps.

Etirant ses muscles ankylosés par sa longue inactivité, Chauve Souris se dirigea vers la pile de gibier et l'étudia du regard. Que pouvait-il bien prendre ? Il fallait une proie assez consistante, car le premier apprentissage d'un apprenti est toujours celui concernant le territoire et les frontières. Cela incombait donc un long périple autour des terres du Clan de la Rivière. Le Lieutenant poussa un soupir : ça le fatiguait d'avance. Se choisissant un bon poisson bien dodu, il alla s'installer à l'ombre du Grand Saule afin de déjeuner au frais. ❞




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Mer 23 Juil - 16:37

Salut, moi, c'est Nuage de Trèfle, je suis un apprenti du Clan de la Rivière, on pourrait dire que je suis un apprenti ordinaire oui, mais seulement moi, dans la vie j'ai un but, bien qu'il soit comme tout les autres de mon âge, autrement dit, devenir le meilleur pêcheur ou combattant du clan, moi, j'ai aussi l'ambition de retrouver mon père, que je n'ai jamais connu, mais aussi, de retrouver Nuage de Grenouille, ma soeur, qui à était kidnappé.

Aujourd'hui est un jour particulier pour moi, je vais m'entraîner avec mon mentor Chauve-Souris ! C'est le lieutenant du Clan, alors ça m'apporte une certaine fierté, bien que je n'ai pas entendu du bien à propos de ses entraînements "plats". Il parait qu'il est feignant. En faite, c'est Nuage de Roseau qui me la dit, mais je pense qu'il est juste jaloux. Lui, il s'est tapé un guerrier au pelage terme, il paraît qu'il est proche de rejoindre la tanière des anciens.

Toute la soirée, nous nous sommes excité par rapport à nos entraînements, il paraît qu'en premier lieu, on visite le territoire, c'est Nuage de Serpent, un apprenti vétéran si on puis dire, c'est vraiment super sympa pour connaître nos frontière où les paysages qui sont les nôtres, j'aime bien en voir des différents aussi, mais les nôtres sont les meilleures, car on à la rivière ! J'aime tellement l'eau, que chaton, je ne pouvais m'empêcher d'entraîner mes sœurs avec moi, mais si Petit Lys à l'époque préférer de loin rester sèche, ça m'as étonner car elle agissait comme une apprentie d'un autre clan -ce qui renforcer plus mon idée que mes soeurs et moi soyons des clans-mêlés, mais pour le moment, personne ne s'en doute-. Eux, les autres clans, ils nous critique toujours parce qu'on aime l'eau, ils dissent qu'ont est des chats-poissons. Moi, je trouve ce jugement complètement ridicule, nous, on ne les jugent pas parce qu'ils mangent des carcasses, parce qu'ils ne dorment pas dans des tanières où parce qu'ils aident des domestiques et chats errants, pour moi, chaque clan à sa coutume et c'est pour cela qu'on est divisé.

Ah oui, il y à autre chose que vous devez savoir sur moi, enfin, sur nous, chat du Clan de la Rivière, étant donner qu'on est exceptionnelle, déjà à cause de notre rivière, on trouve dans celle-ci toute sorte d'objet bipède, des colliers, des coquillages et plein d'autre chose, et, avec, on décor nos tanières. Sauf moi, j'adore particulièrement ça ! J'en porte un autour du cou, et j'adore échanger mes trouvailles avec les anciens ou les guerriers qui en ont envie, c'est une très belle opportunité pour moi. Vous, vous demanderez comment je connais tout ses noms d'objets humains ? Et bien c'est simple, je passais mon temps à les observer quand je n'avais que 5 lunes, avant de devenir un apprenti. Ceux de mon Clan me regardaient parfois d'un mauvais œil, mais moi je pense qu'en tant que créature, nous devons nous respecter car après tout nous évolution dans le même espace, même si nous avons des territoires distinct. Même si parfois c'est énervant, je dis ça par rapport au Clan du Tonnerre, il nous vole sans cesse les rochers du soleil, ils pensent que ces rochers, qui sont les autres leurs appartient, alors qu'ils sont à nous. Sinon à quoi ça servirait qu'ont sachent nager d'une rive à l'autre pour aller se prélasser au soleil ? De plus, les anciens m'ont dit que Rivière, le fondateur de notre clan s'était attribuer ses rochers.

Plus le temps de pensé maintenant, j'étais déjà réveiller avant même que mon mentor ait à le faire, mais, je reste rouler en boule, prenant le temps de bien me réveiller, d'ailleurs Chauve-Souris doit penser que je dors encore, car je l'entends approcher et m'effleurer doucement. Il me dit quelque chose, mais je n'entends pas, je suppose qu'il me demande de le rejoindre. En voilà une méthode bien douce, ça me plait. Je n'aurais pas aimer d'être réveiller comme le mentor de ma sœur, il s'appelle Lame de Barbeau, un grand costaud, je n'aurais pas aimer être son élève, il ne semble trop agressif. Toute façon, quand je serais Chef, je l'obligerais à nettoyer ma tanière où à me rapporter de beau objet. Être Chef, c'est le rêve de tout les jeunes, mais chez certain, il disparaît avec l'âge, et Clan des Etoiles merci, je n'aurais pas imaginer avec tant de concurrent où des camarades qui se bousculent rien que pour ça, de ceux côté, on est tranquille. Les bipèdes, eux, c'est plutôt le sens contraire. Ils se disputent sans arrêt pour savoir qui aura le contrôle sur l'autre.

Enfin bref, cette fois je me lève vraiment, je suis trop impatient, comme pour faire bonne impression, j'enfile mon collier coquillage et trottine joyeusement vers mon mentor. J'avais tout de même hâte de rerererererererevisiter la rivière, comme ça, on pourrait s'y arrêter un instant et moi, me baigner un peu. Puis, si mon mentor était vraiment feignant, il ne dirait surement pas non à une petite sieste, je ferais en sorte que ça arrive.

Sur le tas de gibier, bien garnis par nos guerriers, je prends une petite carpe, ça passera l'envie de remanger après. N'empêche, cette pile de gibier me fait rêver, un jour, moi aussi je le remplirais, avec plein de poisson, vu que je passerais mon temps dans la rivière. Je m'installa à côté de mon mentor, autant l'avoir dans la "poche" si jamais j'ai un quelconque pépin, puis j'englouti mon poisson, c'est une de mes autres passion après la récolte des objets, nager et surveiller les bipèdes. Puis, impatient, car il faut dire que ma soeur et Nuage de Roseau était déjà parti avant moi, je toisa mon mentor et bondit sur place :


- On y va ? On y va ?

S'il trouve une excuse, je m’élancerais sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Jeu 24 Juil - 0:11


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Alors que Chauve Souris mâchonnait tranquillement un gros poisson aux écailles rosées, il aperçu Nuage de Trèfle qui sortait de sa tanière. Un étrange collier pendait à son cou, accompagné d'un coquillage. Il avait en effet apprit que son apprenti était un véritable collectionneur et un passionné de bipèdes. Chauve Souris trouvait cela un peu étrange, mais il ne faisait aucun commentaire. Chacun sa façon de vivre. Après tout, il n'était pas non plus un symbole de la normalité. Nuage de Trèfle, au moins, semblait intéressé par la vie du Clan et son entraînement à venir.

Choisissait une carpe sur la pile de gibier, Nuage de Trèfle s'approcha ensuite de son mentor et s'installa près de lui pour déjeuner. Chauve Souris le regarda du coin de l’œil, observant ses petites dents pointues qui déchiraient sans mal les écailles reluisantes et humides. Le mâle noir se demandait quel genre d'apprenti allait être Nuage de Trèfle. Ayant déjà entraîné Petite Luciole, le Lieutenant avait eu à faire à une jeune chatte très douée en natation et en pêche, alors que lui-même n'aimait pas franchement cela. L'histoire allait-elle se répéter avec ce nouveau novice ?

Une fois son repas terminé, Chauve Souris se lécha les babines et engagea un nettoyage méticuleux de ses pattes avant. Son pelage court et rêche ne nécessitant pas un entretien très particulier, il avait rarement à se faire une toilette complète pour paraître propre. Néanmoins, l'odeur du poisson sur ses pattes était quelque chose qu'il n'appréciait pas particulièrement et il comptait bien en chasser tout fumet. Il laissait ainsi à son jeune élève le temps de finir son propre déjeuner. Il faut dire aussi que Chauve Souris n'était pas particulièrement pressé de quitter le camp pour aller vagabonder sur l’entièreté du territoire.

▬ On y va ? On y va ?

Visiblement, Nuage de Trèfle avait fini son déjeuner et semblait plus qu'excité à l'idée de commencer son apprentissage. Chauve Souris ne s'embêta même pas à cacher son léger soupir : il fallait bien former des jeunes après tout. Et son élève ne semblait pas être un chaton turbulent qui ne demandait qu'à se frotter à un guerrier adverse. Une chance pour le Lieutenant qui ne se voyait pas devoir tranquillisé un apprenti qui se prenait pour un blaireau. Il n'aurait sûrement pas la patience de refréner les ardeurs d'un tel élève.

Se levant, Chauve Souris enterra les arêtes du poisson et se dirigea vers la sortie du camp. Pas besoin de demander à Nuage de Trèfle de le suivre, il devait déjà être sur ses talons. Le mâle noir traversa le dédale de roseaux qui formait l'entrée du repaire de la Rivière et émergea dans la plaine, ses oreilles droites et sa truffe en l'air. La journée promettait d'être bonne, car le Lieutenant ne sentait pas l'odeur de la pluie dans l'air. Tant mieux : ça aurait été le comble de faire visiter le territoire du Clan de la Rivière à Nuage de Trèfle sous des trombes d'eaux.

Il attendit que son apprenti le rejoigne avant de reprendre sa marche. Chauve Souris écoutait attentivement les bruits les entourant : même si sa réputation était celle d'un chat feignant, indifférent et tout le toutim, il savait être prudent et voulait s'assurer que rien n'arrive à Nuage de Trèfle. On lui avait confié l'éducation de ce jeune chat, il n'avait pas le droit à l'erreur. C'est lui qui protégera le camp quand le Lieutenant se fera trop vieux pour ça. Comme tout les jeunes, Nuage de Trèfle représentait l'avenir du Clan de la Rivière. Et c'était une vie qui méritait de s'épanouir.

▬ Par où veux-tu commencer ? Les Chutes ou la Rivière ?

Tout en énonçant les destinations, il pointa sa queue tantôt vers l'ouest pour les Chutes, tantôt vers l'est pour la Rivière. Soit ils commençaient à l'est et finissaient par l'ouest, soit ils commençaient par l'ouest et finissaient par l'est. C'était bien également à Chauve Souris qu'ils partent pour la Rivière ou les Chutes en premier, parce que le résultat serait le même après tout. Chauve Souris se tourna, regardant son jeune élève le temps que ce dernier prenne une décision. La journée promettait d'être longue ... ❞




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Jeu 24 Juil - 17:55

Chauve-Souris n'avait pas l'air de vouloir se lever, je n'avais pas apprécier le fait qu'il soupire quand je lui avais demander de partir. Me considérer t-il comme un fardeau à porter pendant de nombreuse lunes ? Je n'en savais rien, et, je ne voulais pas le savoir. Sans dire un mot mon mentor se leva et sorti du camp à travers la barrière de roseau, j'avançais à sur talons. Tout ce qui avait en dehors du clan ne cessait de m'émerveiller, même si j'avais déjà vu cette petite plaine des centaines de fois, maintenant, elle me paraissait beaucoup plus petite. Tout en nous baladant, je regardais le pin, le ciel et les nuages, ainsi que toute ses merveilles de la nature.

▬ Par où veux-tu commencer ? Les Chutes ou la Rivière ?

Sa question me sorti de ma rêverie. Puis, tout un stratagème se bouscula dans ma tête, si on commencer par les chutes, on finirait par la rivière, et comme on dit après l'effort, le réconfort, mais peut être que je n'aurais pas le temps de trouver des objets bipèdes, sauf si Chauve-Souris et trop fatigué et pique un somme, à moins qu'il ne veuille rentrer au camp... Alors que si on commencer par la rivière, il pourrait s'allonger un instant, pendant que moi, je me baigne, et cherche des objets, en plus si on revient par la suite, par ici, je me tremper la fourrure encore une fois.


- La Rivière ! m'excitais-je


Oui en faite, je voulais me tremper tout de suite, et puis peut être que je croiserais ma soeur, même si c'était une des derniers choses que je puisse penser. Sans doute que si je simule le fait que je pêcher, mon mentor m'aidera à employé une petite technique de pêche rapide, comme ça, je ferais d'une pierre deux coups, j'aurais appris à pêcher avant Nuage de Lys et Nuage de Roseau et je pourrais fanfaronner un peu dans notre tanière, ça me ferait une belle opportunité à saisir.

Ainsi je suivis mon mentor jusqu'à la Rivière, en faite, j'étais tellement joyeux à l'idée de pouvoir sauter dedans que je ne pris même pas le temps de marcher tranquillement ou de l'écouter parler, que, je pris mon élan, et sauta dedans, un énorme SPLAAASH retenti, et trempa sans doute la fourrure de jais de mon mentor. Au départ, je me suis senti coupable, j'allais surement me faire engueuler, et pour éviter que ça n'arrive, je plonge sous l'eau après avoir retenu vite fait ma respiration. Chauve-Souris n'irait pas me chercher c'est sur, trop flemmard, il attendra surement que je remonte

Pendant qu'en haut, tout est calme -d'ailleurs je redoute le moment ou je vais devoir remonter à la surface pour respirer- je gratte le sable sous mes pattes, il faut dire que j'arrive à maintenir mon corps tout au fond de la vase, enfin j'arrive à toucher le sol quoi. Mais rien ne viens se greffer sous mes pattes. Je cherche encore un peu en élançant mon corps sans trop usé mes muscles, ça fait perdre de l'énergie, ensuite, on à plus de mal à se concentrer pour respirer sous l'eau. Même punition, je gratte le sable et je ne trouve rien.

Etant donner que je commence à manquer d'air, je ressors, et remonta à la surface en respirant très fort, comme si mes poumons voulaient ressortir par ma bouche. J'entendis mon mentor, je pense que j'allais passer un sale quart d'heure, pourtant, je ne bougea pas tout de suite de la rivière, pour dire, je tournais le dos à mon Lieutenant en faisant semblant de m'intéresser aux poissons.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Mer 30 Juil - 23:42


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Chauve Souris n'avait pas conscience du tout que son apprenti se croyait être un fardeau pour lui. Son manque d’enthousiasme était destiné au tour du territoire et non à son apprenti. Certes, il aurait préféré qu'Etoile des Larmes confie ce jeune chat à un mentor plus impliqué que lui : Nuage de Trèfle méritait une bonne éducation. Cependant, le mâle noir comprenait que ça faisait parti de sa tâche de Lieutenant de montrer l'exemple et d'entraîner un apprenti. Maintenant qu'il avait la responsabilité de Nuage de Trèfle, il ferait des efforts pour que son éducation soit la plus complète possible et qu'il devienne un guerrier brave, fort et courageux. Et si possible, pas aussi feignant que lui.

Après tout, le matou noir avait été capable de former une première apprentie. Et Petite Luciole était une excellente guerrière au jour d'aujourd'hui. Il avait de quoi être fier. Elle était bien la preuve que Chauve Souris était capable de former un jeune chat. En fait, lui donner un vrai but concret était le meilleur moyen de s'assurer de son entière participation. Bien sûr, il ne fallait pas non plus s'attendre à des explosions de joie ou quoi que ce soit. Pour Chauve Souris qui a grandit dans l'indifférence dans sa mère à son égard et à celui de sa sœur, ne montrer aucun sentiment était quelque chose de normal.

▬ La Rivière !

Ce qui était sûr, c'était que Nuage de Trèfle semblait vraiment excité. Était-ce la joie d'être enfin apprenti ou simplement l'irrésistible envie qu'il ressentait d'aller se tremper dans la Rivière ? Chauve Souris ne le saurait sûrement jamais, mais qu'importe. Opinant du chef, il ouvrit la voie et se dirigea à pas tranquilles jusqu'à la rivière. Le camp lui-même étant bâti sur une presqu'île formée par le scission du lit principal, le Lieutenant décida de l'emmener plus loin, où le lit était plus large, l'eau plus profonde et le courant un peu plus violent. Cependant, il n'eut pas vraiment le temps de l'emmener si loin que déjà son apprenti plongeait tête la première.

Le plongeon de Nuage de Trèfle envoya une gerbe d'eau en plein dans la figure de Chauve Souris qui fit un bond d'un mètre en arrière. Heureusement, son poil très court séchait rapidement et ne lui collait pas à la peau. Cependant, l'attitude de son élève lui déplut : il ne fallait jamais sauter ainsi dans la Rivière sans prendre de précautions. Le plus jeune aurait put se blesser ou même se tuer en agissant de la sorte. Apparemment gêné, l'apprenti s'abstint de remonter immédiatement sur la berge, préférant gratter le fond de la Rivière à la recherche, sûrement, des objets étranges qu'il se plaisait à collectionner.

Soupirant, Chauve Souris grimpa sur une haute pierre et l'observa faire. L'apprenti semblait avoir de bonnes capacités en plongée : son apnée était plutôt impressionnante et sa capacité à rester ainsi au fond de l'eau pourrait s'avérer très utile. Nuage de Trèfle semblait être un nageur né, il excellerait dans ce domaine sans soucis. Le Lieutenant n'aurait quasiment rien à lui apprendre de ce côté-là, mis à part la prudence dont il devait faire preuve lorsqu'il se jetait à l'eau. Certaines zones ne risquaient rien mais la rivière n'est jamais calme, et personne n'est à l'abris d'un accident même le plus expérimenté des nageurs.

Lorsque Nuage de Trèfle réapparut enfin à la surface, le matou noir se pencha vers lui.

▬ C'est très imprudent ce que tu viens de faire. On ne sait jamais ce qui peut traverser la Rivière. Un tronc, un objet de bipèdes. Sache qu'on ne plonge jamais avant de savoir si l'eau ne représente aucun danger. Tu aurais put te blesser ou même te tuer.

Un léger ton de reproche sonnait dans les mots du chat noir. Nuage de Trèfle était sous sa responsabilité : il s'en voudrait toute sa vie si quelque chose devait lui arriver. Le mâle ébène n'avait encore jamais eu aucun accident auparavant, mais il s'inquiétait vraiment que cela arrive un jour. Après tout, personne n'est infaillible. Et connaissant son caractère, il n'était pas dit qu'il s'endorme pas un jour au milieu d'un entraînement en laissant son élève seul au milieu des dangers qui dormaient au sein même de leur territoire. La sécurité n'était nulle part, pas même dans leur propre camp.

▬ Cependant, tu sembles avoir d'excellentes capacités de plongée et de natation. Ce sera intéressant à travailler. Maintenant sors de l'eau et dis moi ce que tu sens aux alentours.

Puisqu'ils n'étaient pas loin des Rochers du Soleil et donc à la frontière avec le Clan du Tonnerre, Chauve Souris attendait de son élève qu'il reconnaisse l'effluve composée de mousse et de fougère qui composait le parfum de leurs voisins des bois. Nuage de Trèfle se devait de connaître les odeurs des quatre Clans et même, par la suite, de chacun de leurs guerriers. Bien sûr, il y avait un temps pour tout. Pour le moment, Chauve Souris n'attendait de lui que l'odeur du Clan du Tonnerre. Si l'apprenti se concentrait bien, il pourrait même sentir l'odeur d'une proie dans les roseaux ...❞




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Dim 10 Aoû - 21:02

▬ C'est très imprudent ce que tu viens de faire. On ne sait jamais ce qui peut traverser la Rivière. Un tronc, un objet de bipèdes. Sache qu'on ne plonge jamais avant de savoir si l'eau ne représente aucun danger. Tu aurais put te blesser ou même te tuer.

Au départ sa remarque me vexa. Je n'aimais pas être repris de cette façon, mais une partie de moi me soufflait qu'il avait raison, après tout c'était lui l'aîné, il savait mieux que moi ce qui était bon ou mauvais pour ma sécurité. Je ne sous estimé pas mon agilité dans l'eau. J'aurais su les esquiver. Puis les objets de bipèdes ne m'effrayer pas. Je les adorais au contraire ! Ces quelques compliments qui furent dit après m'avoir sermonner me remonta le moral :

▬ Cependant, tu sembles avoir d'excellentes capacités de plongée et de natation. Ce sera intéressant à travailler. Maintenant sors de l'eau et dis moi ce que tu sens aux alentours.


Oui c'est vrai que j'en avais, moi même j'en doutais parfois, je me voyais seulement comme un modeste chat du Clan de la Rivière, n'importe lequel de mes camarades auraient pu avoir les mêmes capacités que moi. Dommage que je ne me sente pas plus unique.
J'obéis malgré moi et sorti de l'eau, autant me concentrer sur des choses que je ne savais pas faire. Ce que je sens ? Hum bonne question, mise à part l'eau, une odeur étouffé de roseau - une odeur que j'adore d'ailleurs- quelque grenouille, que je ne sens pas réellement, j'entends juste leur léger croassement. Je ne vois pas quoi d'autre répondre. je me tâche juste dire :

- Je sens les roseaux, et j'entends les grenouilles, je ne sais pas si l'eau à une odeur mais je peux un peu la sentir.


Bon c'est vrai que je ne suis pas vraiment concentré sur les odeurs en faite, peut être que si je fermais les yeux j'y arriverais mieux. Une ancienne m'as raconter une jour que les chats aveugles pouvaient avoir un sens qui se réveil pour compenser le handicap, et que, bien souvenant c'était l'ouïe qui prenait l’avantage. Peut être que chez certain l'odorat peut devenir un second atout ? Donc, je me suis dis que, une fois les yeux fermé comme si j'étais aveugle mon odorat se réveillerait ?

Bon j'essaye quand même on verra bien, pendant ce temps mon mentor me laisse me concentrer. Mes paupières se ferment et j'entends le bourdonnement des abeilles. Mais je ne sens rien de particulier. J'entends même l'entraînement d'à côté, je parviens à entendre la voix familière de ma sœur et son mentor lui lancer un "félicitation" d'encouragement. Elle à peut être attraper une proie pour son premier jour d'entraînement ? ça m'étonnerais un peu, car au début, les apprentis étaient censée découvrir le territoire et les frontières avec leurs mentors, pas chasser, ni pêcher.

J'emploie donc une autre technique, je rabat mes oreilles sur mon crâne, afin ni de voir, ni d'entendre. Ce qui fonctionna à merveille car je puis sentir, l'odeur du Clan du Tonnerre, je feula légèrement. Je détestais vraiment ses sacs à puces prétentieux et vantard, j'ouvre les yeux et grommelle dans leurs directions. De quel droit s'affale t-il sur nos rochers du soleil de cette façon ? Gagner par l'impulsion je demanda :


- Un jour on récupéra les rochers du soleil hein dit ?


Cette ambition me motivait encore plus que je ne l'étais déjà à devenir un bon élève, même si le combat n'était pas mon genre, je serais prêt à me battre comme un tigre pour les récupérer.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Ven 15 Aoû - 0:51


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Chauve Souris observa Nuage de Trèfle alors qu'il s'extirpait de la rivière, apparemment à contrecœur. Ils avaient le temps pour pratiquer la natation, il n'avait pas à s'en faire. Mais le plus important aujourd'hui, c'était le tour du territoire et les odeurs. Nuage de Trèfle devait les connaître s'il voulait être sûr de reconnaître les guerriers ennemis ou même rien que pour débusquer une proie. Son nez était un de ses plus fidèles outils, il ne devait surtout pas le négliger. Plus que les yeux, ils permettaient de s'orienter et de se nourrir. Pour Chauve Souris, bien user de son museau était l'une des leçons les plus importantes à apprendre à un apprenti.

▬ Je sens les roseaux, et j'entends les grenouilles, je ne sais pas si l'eau à une odeur mais je peux un peu la sentir.

Bon, c'était un début. Il sentait principalement ce qu'il était habitué à sentir. Les roseaux et l'eau bordaient le camp, c'était donc des parfums qu'il avait enregistré tout petit. Ce n'était donc pas étonnant que ce soit les premières effluves qu'il reconnaisse. Pour en reconnaître davantage, il devait juste se concentrer. Quand le mâle noir le vit fermer les yeux, il remua la queue en signe de confirmation. En effet, ses yeux le déconcentraient : ils étaient attirés par une libellule, une feuille, une pierre … il fallait faire ablation de tout cela pour se concentrer sur les odeurs. Il avait eu un bon réflexe.

Son second réflexe fut de rabattre ses oreilles sur son crâne. Visiblement, Nuage de Trèfle avait également comprit que les bruits environnements le déconcentrait. Privé de vue et d'ouïe, il ne lui restait que trois sens : le toucher, le goût et l'odorat. Or, les deux derniers travaillaient en tandem, puisque ouvrir la gueule leur permettait de capter plus efficacement les odeurs. Le jeune matou tigré devait encore l'ignorer mais Chauve Souris lui expliquerait en temps voulu. Pour le moment, à en juger par sa réaction, il avait du enfin sentir le Clan du Tonnerre.

▬ Un jour on récupéra les rochers du soleil hein dis ?

La question du novice étonna un peu Chauve Souris. De toute évidence, il savait déjà que ces bouffeurs d'écureuil monopolisaient cette parcelle de leur territoire. Et il semblait déjà motivé à les récupérer. Mais chaque chose en son temps. Nuage de Trèfle n'avait encore reçu aucun entraînement martial, il ne fallait pas qu'il monte sur ses grands chevaux. Les Rochers du Soleil ne sont pas leur priorité pour le moment, ils auront tout le temps qu'il faut pour s'en soucier. De toute façon, Étoile des Larmes ne semblait pas pressée de les reconquérir.

Chauve Souris se leva de la pierre sur laquelle il était installé et rejoignit la berge, près de son apprenti. Du bout de sa queue, il lui effleura le flanc, comme pour le calmer. Il fallait que le Lieutenant dissipe les pensées de son novice afin qu'il oublie les Rochers du Soleil pour le moment, qu'il comprenne qu'ils n'étaient pas leur priorité et qu'ils avaient du chemin à parcourir afin qu'il ne songe pouvoir participer à la reconquête de cette parcelle de territoire. Et le premier pas vers cela, c'était le tour du territoire du Clan de la Rivière.

▬ Pour le moment, ce n'est pas notre priorité. Mais sache que le Clan de la Rivière ne les laissera pas au Clan du Tonnerre pour l'éternité.

Sur ces mots, Chauve Souris se leva et, d'un mouvement de la queue, incita son apprenti à le suivre. Ils longèrent le cours d'eau sur quelques longueurs de queue de renard avant que le Lieutenant ne s'immobilise. Il venait de capter une effluve qu'il devait absolument faire sentir à son apprenti afin qu'il l'identifie et la retienne. Elle faisait parti des odeurs à retenir le plus rapidement possible, parce qu'il en était de la sécurité du Clan tout entier. Et tout particulièrement des chatons, qui risquaient gros si le porteur de ce parfum rôdait dans le coin.

▬ Sens-tu cette odeur forte et écœurante ? C'est celle d'un renard. Retiens-là bien, car un renard représente un grand danger pour le Clan. Si on jour tu en sentais un, il faudrait nous avertir tout de suite. L'odeur que tu sens est éventée, ça signifie que le prédateur n'est plus dans les parages depuis un petit moment. Mais il faut tout de même rester sur ses gardes.

Chauve Souris savait déjà qu'une patrouille s'était occupé de chasser le prédateur roux de leurs terres mais il voulait que Nuage de Trèfle reste aux aguets afin qu'il s'assure de lui-même qu'ils n'étaient pas en danger. S'il avait retenu la leçon alors, normalement, il devait annoncé avant la fin de la journée à son mentor qu'il n'y avait plus de renard sur leurs territoires. Le mâle noir espérait qu'il se concentre sur cela tout le long de leur périple, parce qu'il s'agissait d'une notion très importante que le jeune novice ne devait vraiment pas négliger. ❞




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Dim 17 Aoû - 17:42

▬ Pour le moment, ce n'est pas notre priorité. Mais sache que le Clan de la Rivière ne les laissera pas au Clan du Tonnerre pour l'éternité.

Pourquoi ce n'était pas notre priorité ? Aurais-je voulu demander. C'était NOS rochers du soleil, à NOUS, je ne supportais vraiment pas voir les membres du Clan du Tonnerre s'allonger dessus et ronronner à chacun de nos passages pour nous narguer. En plus si les rochers du soleil était cité là où était, c'était pour qu'on nage jusqu'à cette parcelle de notre territoire. Sinon pourquoi serions-nous des champions de natation ? Si ce n'est pour pouvoir pêcher bien sur. La dernière phrase de mon mentor me rassura. Après tout, plus tard on les récupérait et plus tard je serais devenu un apprenti expérimenté apte à mener mon tout premier combat pour les récupérer moi-même à l'aide des camarades ! Chauve Souris se leva, et d'un mouvement de queue, m'indiqua que je devais le suivre, ce que je fis. On longea le cours d'eau à quelque longueur de queue de renard. J'avais tellement envie de m'y tremper les pattes. Marcher oui, mais DANS le cours d'eau c'était encore mieux. Peut être qu'il allait m'apprendre à pêcher ! C'était un peu ennuyant les odeurs et tout le tralala. Mais c'était une des choses qui faisait parti de mon apprentissage j'en avais conscience. Les plus grands avaient commencer comme ça et si mon mentor jugeait que c'était important, alors ça le serait. Je devais prendre mon mal en patience j'imagine.

▬ Sens-tu cette odeur forte et écœurante ? C'est celle d'un renard. Retiens-là bien, car un renard représente un grand danger pour le Clan. Si on jour tu en sentais un, il faudrait nous avertir tout de suite. L'odeur que tu sens est éventée, ça signifie que le prédateur n'est plus dans les parages depuis un petit moment. Mais il faut tout de même rester sur ses gardes.

D'accord j'avais compris. C'est vraiment que l'odeur était assez forte, on sentait encore quelques traces du prédateur. J'avais l'impression d'étouffé légèrement alors qu'est ce que ce serait si la trace était récente ? Bon à la tête de Chauve Souris, je pense qu'il voulait que je devine si ce qu'il disait était exacte, mais je ne vois pas pourquoi mon mentor m'aurait menti. Pour me tester ? J'avais confiance en sa parole, donc j'approuva ce qu'il avait dit. Je m'attela quand même à la tâche de bon coeur, et effectivement, le renard n'était plus passé ici depuis un bon bout de temps, mais qui dit qu'il ne se cachait pas ailleurs ? Une patrouille l'aurait sans doute senti. Une question me vient à l'esprit :

- Qu'est ce que les renards peuvent masqué leur odeur comme nous pour ne pas être cacher de nos terres ?

C'est vrai, après tout si nous on en était capable pour tromper les ennemis, pourquoi les autres animaux de la forêt n'en était pas apte ? Bon et il fallait tout de même que je réponde à la question de mon mentor, depuis tout à l'heure je les esquiver et je ne voulait pas être un mauvais élève.

- Et oui je confirme que l'odeur du renard n'est plus là, c'est pour ça que je me posais cette question.

Voilà qui était fait, je ne voulais pas le vexer, tout en attendant sa réponse, je m'assis et enroula ma queue entre mes pattes.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Mar 19 Aoû - 1:22


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Chauve Souris avait conscience que ces petites exercices de repérage d'odeur n'était pas ce qui était le plus intéressant au monde, surtout pour un si jeune chat. Mais Nuage de Trèfle ne devait pas négliger cette partie-là de son entraînement, car elle était capitale. Quand il chassera ou pêchera en solo, il allait devoir être capable de savoir si, oui ou non, tel ou tel coin est giboyeux ou si un prédateur quelconque rôde sur le territoire. La sécurité du Clan en dépendait. Même dans le camp, ils n'étaient pas à l'abri des carnassiers qui venaient se servir sans se soucier de l'émoi et des dégâts qu'ils causaient.

Le mâle noir avait eu la chance de ne jamais voir un prédateur dans le camp depuis sa naissance, mais les anciens parlaient parfois de certaines invasions meurtrières. Le Lieutenant espérait que de tels malheurs ne se reproduisent pas, c'est pourquoi il fallait apprendre le plus tôt possible aux novices à reconnaître les odeurs de renard ou de blaireau. Ils seront donc capable de les repérer rapidement si jamais un carnassier rôdait sur les terres du Clan de la Rivière. Certes, les plus jeunes ne pouvaient pas repousser seuls des blaireaux ou des renards, mais une patrouille de guerriers expérimentés en était capable.

▬ Est-ce que les renards peuvent masquer leur odeur comme nous pour ne pas être chassés de nos terres ?

Question très intelligente, Chauve Souris prit plaisir à voir que Nuage de Trèfle s'intéressait vraiment à leur leçon et tenait à en savoir davantage sur ces menaces . Tant mieux s'il se montrait curieux, le Lieutenant préférait largement ça à un apprenti qui se contente de hocher bêtement la tête, l'information rentrant par une oreille et sortant par une autre. Comme lui lors de son apprentissage par exemple. Feuille de Chêne avait fait preuve d'une patience infinie avec lui, et le Clan des Étoiles sait à quel point il en avait laisser des poils. Quand on questionnait le vieux guerrier sur son apprenti au poil noir, c'est limite s'il ne déprimait pas.

Chauve Souris n'avait en effet jamais été un apprenti modèle. Il se levait à point d'heure et écoutait à peine son mentor quand ce dernier lui expliquait des notions importantes, que ce soit de combat ou de chasse. Il avait nombre de fois échapper à la vigilance de Feuille de Chêne qui passait d'ailleurs plus de temps à le chercher qu'à l'entraîner. Le vétéran avait beau le menacer, l'insulter, l'attaquer même, rien n'y faisait. Quand Chauve Souris avait décidé que ce ne serait pas une journée propice à l'entraînement, il ne s'entraînait pas. Pour son mentor, il n'était pas digne de devenir un guerrier.

C'est à la disparition de Étoile des Larmes que Chauve Souris révéla son véritable potentiel et commença à agir avec responsabilité. Il allait trouver Feuille de Chêne avant l'aube pour l'entraînement, participait à autant de patrouilles que possible et chassait plus que n'importe quel apprenti. Il réalisa même l'exploit d'attraper une chauve-souris lors de son évaluation de chasse, proie improbable qui lui valut son nom de guerrier. Cependant, au retour d’Étoile des Larmes, le mâle noir redevint le matou feignant qu'il avait toujours été, au grand damne de beaucoup. Chasse le naturel, il revient au galop comme on dit !

▬ Et oui je confirme que l'odeur du renard n'est plus là, c'est pour ça que je me posais cette question.

Chauve Souris fixa son apprenti : il avait bien remarqué qu'en effet, l'odeur était éventée et que le prédateur ne se trouvait plus dans les parages. Néanmoins, le Lieutenant attendait la fin de leur périple pour voir si Nuage de Trèfle s'était montré attentif tout le long ou pas. C'était important qu'il se concentre toujours sur les odeurs, il ne pourra se fier quasiment qu'à son odorat lors des patrouilles, car les yeux sont aisément trompés. Mais dans l'immédiat, ils devaient avancer un peu s'ils ne voulaient pas rentrer au crépuscule ou, pire, en début de nuit.

▬ Les renards sont trop stupides pour penser à masquer leur odeur. Ils sont plus du genre à se croire chez eux et laisser des excréments partout pour marquer leur territoire. Bon, avançons jusqu'au Pont maintenant.

Chauve Souris reprit sa progression au petit trot, longeant la rivière en évitant de marcher trop près pour ne pas se mettre de la boue plein les pattes. Il se doutait que Nuage de Trèfle rêvait de piquer une tête mais le Lieutenant voulait d'abord qu'ils parcourent à peu près la moitié du territoire avant de faire une pause. L'intérieur des terres n'était pas ce qu'il y a de plus intéressants à voir, car il se contentait de quelques bosquets ou mares par-ci par là. Bien sûr il les montrerait à son élève mais ils pouvaient le faire vite-fait au retour. L'activité principale du Clan étant la pêche, ses membres passaient plus de temps près de l'eau qu'à l'intérieur des terres.

Le maître et l'élève trottèrent donc un petit moment le long de la rivière, Chauve Souris guettant tout signe du Clan du Tonnerre de l'autre côte de la frontière. Il s'arrêta de temps en temps afin de marquer son territoire, histoire de rappeler à ces bouffeurs d'écureuil qu'ils n'étaient pas les bienvenues par ici. Bon, pour cela ils devaient se mouiller les pattes et le mâle noir savait qu'ils détestaient l'eau, mais on est jamais trop prudent. Le Clan de la Rivière n'est pas à l'abri d'une invasion ennemie après tout. La paix ne dur jamais éternellement, arrivera le jour où la guerre redeviendra le mot d'ordre.

▬ Faisons une halte ici.


Décida Chauve Souris en s'arrêtant à quelques longueurs de queue du pont de bois des bipèdes. Il représentait le point de passage le plus sécurisé pour se rendre aux Quatre Chênes, mais sa proximité avec les terres du Clan du Tonnerre en faisait un endroit dangereux pour les plus insouciants. Il était très facile de franchir la frontière en pourchassant une proie le long des planches de bois. La plupart des violations de territoire entre les chats des eaux et les chats de forêts avaient d'ailleurs lieu ici. De nombreuses patrouilles s'étaient retrouvées face à face sans réellement le prévoir. Il fallait donc rester sur ces gardes.

▬ C'est par ce pont que nous accédons aux Quatre Chênes. Il est utile mais aussi dangereux : il représente la manière la plus sécurisée pour entrer sur nos terres sans avoir à se mouiller les pattes. C'est donc un endroit à surveiller très étroitement. Bon, nous avons parcouru la moitié des frontières, nous pouvons faire une petite pause. Tu peux te baigner si tu veux mais fais attention au courant, il est plus fort par ici. Et l'eau un peu plus profonde.


Chauve Souris ne voulait pas que Nuage de Trèfle renouvelle son action et saute de nouveau aveuglément dans la rivière. Si cette dernière était plus calme en amont, elle commençait à se montrer plus sauvage par ici. Certes, ce n'était pas non plus très dangereux lorsque l'on faisait attention, ce n'est pas comme aux abords des Chutes. Là-bas par contre, tout baignade est interdite, au risque de mourir écrasé contre les grosses pierres qui jaillissaient des flots comme des immenses canines. Trop de chats s'étaient noyés dans ces eaux, le Lieutenant ne voulait pas que son élève fasse parti de ces victimes. ❞




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Lun 25 Aoû - 21:35

▬ Les renards sont trop stupides pour penser à masquer leur odeur. Ils sont plus du genre à se croire chez eux et laisser des excréments partout pour marquer leur territoire. Bon, avançons jusqu'au Pont maintenant.

Oh c'était donc pour ça. Je n'avais pas imaginer que les autres animaux pouvaient être moins ou plus intelligent que nous. La diversité des choses m'émerveiller. Je suivis donc mon mentor après qu'il m'ai donner sa réponse. Le Pont ? J'adore déjà cette endroit ! J'en avais déjà entendu parler une fois à la tanière des anciens pendant que ma sœur et moi changions leur litière, mais, ils n'en n'avaient pas plus parler que cela. Je ne m'y étais pas tardé quoi. Tout ça pour dire que ce mot ne m'étais pas inconnu.
Nous marchions près de la rive et je ne sais pas ce qui me faisait résister à l'envie d'aller y tremper une seconde fois. Je savais que mon mentor m'observer et je me devais d'être exemplaire. Je sentis la chaleur commencer à s'éterniser sur mon pelage. Mais pas question de résister ! Je dois être tenace.

Après une longue marche le long de la rivière, Chauve Souris fit une hâte pour marquer notre territoire. Je l'observa sans dire un mot. Voilà comment les patrouilles de frontière faisaient pour actualiser le marquage. J'ignorais que les mentors étaient autorisés à le faire au cours des entraînements. Je sentis mon mentor crisper lorsqu'il regarda la frontière ennemi. Il avait de quoi. Je détester vraiment le Clan du Tonnerre ! J'espère ne pas avoir de famille là-bas. Et je prie le Clan des Etoiles pour que mon vrai père ne soit pas l'un des leurs.

▬ Faisons une halte ici.

Ah c'était pas trop tôt ! J'avoue que j'ai mal aux pattes à force de marcher comme cela. Et pis, je doute que mon mentor soit un peu épuiser lui aussi. Nous étions proche du pont finalement. Il était si loin du Clan... On dit que les distances ce raccourcissent avec le temps. J'espère que cette théorie est exacte. Je m'allonge à l'ombre d'un pin, les pattes repliées sous mon corps, tout en écoutant attentivement mon mentor, ma curiosité piqué par ce lieu. Ce pont. N'importe qui pouvait marcher dessus on dirait.


▬ C'est par ce pont que nous accédons aux Quatre Chênes. Il est utile mais aussi dangereux : il représente la manière la plus sécurisée pour entrer sur nos terres sans avoir à se mouiller les pattes. C'est donc un endroit à surveiller très étroitement. Bon, nous avons parcouru la moitié des frontières, nous pouvons faire une petite pause. Tu peux te baigner si tu veux mais fais attention au courant, il est plus fort par ici. Et l'eau un peu plus profonde.

A vrai dire j'étais vraiment fasciné par son récit que j'en avais oublier de me jeter dans l'eau. Si l'endroit était à surveiller étroitement, pourquoi le lieutenant ne désigner t-il pas deux chats par jour à surveiller le pont ? Cela éviterait que les ennemis s'y approche de trop près. Idem pour les prédateurs.

La tentation de l'eau était tout aussi brûlante que ma question. Alors, pour accéder à ses deux opportunités, je n'hésita pas à me glisser dans l'eau, avec sûreté cette fois, puis, de demander à mon mentor tout en laissant à la rivière le soin de porter mon corps flottant :

- Mais si cette endroit est à surveiller étroitement, pourquoi on ne nommerait pas deux sentinelles par jour, comme les patrouilles, mais les deux chats seraient assis à chaque extrémité du pont, sur notre territoire à le surveiller ?

Battant de temps à autre des pattes, j'ai désormais porter mon regard dans la vase. Peut être qu'ici je retrouverais un objet de bipède. Après tout, je ne suis jamais venu ici.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Jeu 28 Aoû - 16:02


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Il ne fallut pas longtemps à Nuage de Trèfle pour se lever et s'approcher de la Rivière. Chauve Souris le regarda sans piper mot alors qu'il se glissait dans l'eau fraîche, espérant que le courant ne le prenne pas de cours. Néanmoins, l'apprenti s'y aventura prudemment et sembla trouver le parfait mouvement pour ne pas être emporté par le courant. Assit tout près de la rive, les muscles tendus, le Lieutenant gardait un œil avisé sur son élève, prêt à se jeter à l'eau au moindre soucis, même si le noiraud détestait se tremper les pattes.

Pourtant, Chauve Souris était un excellent nageur. Son mentor, Feuille de Chêne, avait du le pousser à l'eau pour que le jeune chat daigne y plonger les coussinets. La réaction du noiraud avait été instinctive et immédiate : il s'était mit à battre des pattes naturellement, comme s'il savait le faire depuis la nuit des temps. Bien sûr, il avait fallut affiner sa technique, mais le vétéran avait été étonné par sa maîtrise naturelle. C'était d'ailleurs dommage que le Lieutenant n'exploite pas ce talent, mais que voulez-vous, c'est de Chauve Souris que nous parlons.

▬ Mais si cet endroit est à surveiller étroitement, pourquoi on ne nommerait pas deux sentinelles par jour, comme les patrouilles, mais les deux chats seraient assis à chaque extrémité du pont, sur notre territoire à le surveiller ?

C'est une question intéressante et une idée assez intelligente, mais c'était impossible. Faire ça, ce serait charger deux guerriers à ne rien faire de la journée car, heureusement, il n'y avait pas de violation de territoire tous les jours. Les patrouilles à elle-même était plus efficace, car elles étaient en mouvement. Bien sûr, Nuage de Trèfle ne connaissait pas encore tous les systèmes de patrouille, mais ça viendra avec le temps, il apprendra comme tout le monde. Puisqu'il était assez futé pour son âge, sûrement comprendra-t-il tout plus vite que ses camarades.

Chauve Souris jeta un regard au Pont. Il n'aimait pas franchement se dire que les ennemis pouvaient entrer si facilement sur leurs terres. Pire, c'était souvent les Bipèdes qui l'empruntaient et le droit qu'ils provoquaient – ces bestioles ne sont décidément pas doués pour cacher leur présence – faisaient fuir toutes les proies. Ils venaient même pêcher avec d'étranges bâtons très longs auxquels étaient suspendus des fils … ils étaient décidément trop maladroits avec leurs mains pour pêcher avec. C'était franchement ridicule.

Le mâle soupira. Leur territoire était pratique grâce à la ressource en gibier qu'était la rivière mais en même temps, cette dernière leur apportait beaucoup d'ennuis. Déjà, elle attirait les Bipèdes. C'était déjà un gros inconvénients car ils ne respecteraient rien et laissaient souvent des objets dangereux dans l'eau ou sur les rives. Ensuite, il y avait les crues qui inondaient souvent le camp. Chauve Souris n'en avait pour le moment jamais connu et espérait que ça continue ainsi. Devoir quitter le camp le tout que tout revienne à la normale, ça devait être une sacré épreuve. Et il n'était pas sûr qu’Étoile des Larmes soit prête à endosser cela.

▬ Ce serait inutile. Tu voudrais toi, passer ta journée assit à surveiller un pont ? Qu'il neige ou qu'il vente ? J'en doute fort, et c'est normal. Les patrouilles s'occupent de la sécurité du territoire. Si un ennemi pose ne serait-ce qu'une patte chez nous, son odeur le trahira et nous le débusquerons. Poser des sentinelles, c'est se résoudre à se priver de deux guerriers qui pourrait patrouiller et chasser. Tu comprends ?

Chauve Souris perçu alors un bruit dans les roseaux, tout prêt. D'un mouvement de la queue, il intima le silence à son apprenti et s'approcha à pas de loup des plantes aquatiques. Le lieutenant ne mit pas longtemps à repérer l'origine du bruit : une grive picorait, inconsciente du danger qui la guettait. Ni une ni deux, le noiraud bondit sur elle et la tua avant qu'elle ne produise le moindre bruit. Le corps de l'oiseau devint flasque entre ses dents et le mâle se hâta de ramener sa proie vers son apprenti. Il lâcha la pièce de gibier près de la rive.

▬ Si tu as faim, c'est maintenant. Ils nous restent encore la moitié du territoire à visiter, du moins pour ce qui est des frontières. Tu risques d'avoir faim plus tard si tu ne manges pas maintenant.


Chauve Souris se coucha devant la grive et commença à la déplumer. La pièce de viande était assez grosse pour que les deux matous la partage. De toute façon le noiraud n'avait pas spécialement faim, il n'avait jamais été un gros mangeur. Comme on dit, qui dort dîne. Et pour dormir, il dormait bien le félin ébène. Voir même trop. Mais ça, ce n'est pas une nouveauté après tout. C'était comme sa marque de fabrique. En attendant que Nuage de Trèfle ne le rejoigne, le lieutenant plongea ses crocs dans son repas.

Mentalement, il essayait de visualiser le reste du territoire à visiter. Il y avait encore les Chutes, qui formait la frontière avec le Clan du Vent, puis le cœur du territoire. Ça représentait encore un bon bout de chemin. Ils ne seraient pas rentré avant la nuit ou, au mieux, le coucher du soleil. Chauve Souris n'allait pas retrouver sa bonne litière avant un moment. Mais bon, c'était pour la bonne cause : Nuage de Trèfle devait connaître les limites de leur territoire s'il ne voulait pas s'attirer d'ennuis en violant une frontière ... ❞



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Mar 9 Sep - 18:03

▬ Ce serait inutile. Tu voudrais toi, passer ta journée assit à surveiller un pont ? Qu'il neige ou qu'il vente ? J'en doute fort, et c'est normal. Les patrouilles s'occupent de la sécurité du territoire. Si un ennemi pose ne serait-ce qu'une patte chez nous, son odeur le trahira et nous le débusquerons. Poser des sentinelles, c'est se résoudre à se priver de deux guerriers qui pourrait patrouiller et chasser. Tu comprends ?

Ce vrai que ce ne serait pas très cool pour eux. J'hocha la tête brèvement pour lui montrer qu'effectivement j'avais compris. Lorsque cette conversation était enfin fini, je plongea dans l'eau en quête d'objet attrayant à débusquer. Il y avait encore deux grosses pierres quelque chose qui brillait fortement. Je remonta à la surface pour pouvoir prendre ma respiration pour ensuite redescendre en apnée. Je laissa donc mon corps descendre en allongeant mes pattes avant, tout en m'aidant de mes pattes arrières pour donner de l'impulsion à mon corps. Du bout des griffes, je délogea l'étrange objet qui ressemblait beaucoup à mon collier. Une fois à la surface je nagea jusqu'à la rive et déposa le collier, qui semblait aussi jaune que les feuilles lors de la saison des feuilles mortes sur le sol. Dessus, il y avait une inscription étrange. Comme si le propriétaire avait tagué son nom dessus. En tout cas, son nom était court.

Au même moment, Chauve Souris déposa sa prise près de moi et me dit :

▬ Si tu as faim, c'est maintenant. Ils nous restent encore la moitié du territoire à visiter, du moins pour ce qui est des frontières. Tu risques d'avoir faim plus tard si tu ne manges pas maintenant.

C'est vrai que nager donne toujours faim. C'est maman qui me la dit. Je regretta que mon mentor ne m'ai pas attendu pour chasser, je n'avais même pas put le voir à l'oeuvre. Bon tant pis, après tout, j'aurais de maintes occasion de l'observer et de tenter l'expérience à mon tour. En plus un oiseau, c'est très rare que le Clan de la Rivière en mange, seulement pendant la saison des neiges ou lorsque nous en trouvons pour nourrir le Clan. J'apprécier son goût.

Je sortis de l'eau et me secoua comme le faisait les chiens de bipèdes, sans aucune élégance. Mon ventre commencer sérieusement à gargouiller. J'attendis que mon mentor le déplume avec intérêt. Je ne savais pas qu'on était censé les retirer avant de le manger. Le goût des plumes ne devait être vraiment pas bon pour qu'on les enlèvent. Je me jeta ensuite sur la proie et englouti sauvagement quelque morceau.

Je repensa à notre visite du territoire, j'avais peur de tout oublier, je visualisa, pendant que l'ont mangeaient, nos frontières. Les rochers du soleil, -pour le moment- et le pont. Je ne connaissais pas la suite et n'allait pas tarder à le savoir. Si seulement mon mentor pouvait s'endormir un peu que je puisse retourner dans la rivière ! Une fois mon repas fini, je m'allongea plus près de la rive de façon à ce que ma queue y trempe, pendant que je toucher, intrigué le pendentif du bout de mes pattes.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Jeu 11 Sep - 13:19


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Sûrement Chauve Souris ne pourrait-il jamais comprendre Nuage de Trèfle et sa fascination. Que trouvait-il d'intéressant dans les objets des Bipèdes ? Ces derniers ne faisaient que leur créer des ennuies et semaient leurs étranges objets partout dans la forêt. Certains, comme les collets, représentaient d'immenses menaces pour les chats des quatre Clans. Espérons que l'intérêt que portait Nuage de Trèfle pour ces babioles ne le mettent pas un jour en danger. Quand ça vient des Bipèdes, ce n'est jamais très sûr. Le noiraud se méfiait énormément d'eux et de leurs petits trop téméraires.

Aux yeux du Lieutenant, même le collier que portait constamment son apprenti représentait un danger. Il pourrait s'étrangler ou se prendre les pattes dedans, un jour. De plus, c'était un poids supplémentaire à supporter, un objet qui pourrait le trahir lors de la chasse ou de la pêche. Cependant, Chauve Souris ne voulait rien dire. Tant que ça ne causait pas d'ennuis à son élève, qu'il le garde. Sûrement comprendra-t-il un jour, à ses dépends, que ce collier était un fardeau à ses missions de guerriers. Il y a certaines choses que les jeunes doivent apprendre par eux-même, ainsi va la vie.

A l'appel de son mentor, Nuage de Trèfle était sorti de l'eau – chargé d'un étrange objet encore une fois – et l'avait rejoint pour l'observer déplumer le gibier. Chauve Souris se rappela alors pourquoi il détestait manger des oiseaux : sa bouche était pleine de plumes qu'il crachait au fur et à mesure, grognant contre les petites qui restaient collées à sa langue ou ses babines. Quand il eut enfin déplumé le petit oiseau, il arracha une bouchée de viande et laissa son disciple se servir. Ils dînèrent ainsi en silence, remplissant leur pense qui n'avait plus de raison de se plaindre désormais.

Après s'être longuement lécher les babines pour faire disparaître toute trace de viande et se débarrasser des dernières petites plumes. Suite à un tel repas, une sieste serait bien appréciée. Mais Chauve Souris savait que s'il s'endormait maintenant, il roupillerait jusqu'au soir. Or, Nuage de Trèfle avait besoin de connaître les frontières, c'était une étape très important de son initiation. Le noiraud se leva alors et étira ses muscles, bien décidé à les garder chaud pour ne pas succomber aux bras de Morphée. Nuage de Trèfle était déjà retourné près de l'eau, sûrement pour observer l'étrange objet qu'il avait découvert dans la rivière.

Chauve Souris s'approcha et y jeta un œil. C'était une sorte de collier, de couleur jaune brillant. Une étrange inscription était gravé à sa surface. Le noiraud agita la queue : qu'est-ce qu'il y avait d'intéressant là-dedans ? Ce n'était qu'une vieille breloque rouillée qu'un Bipède avait sûrement du perdre en nageant. Pas de quoi réveiller les Grands Ancêtres. Cependant, Nuage de Trèfle semblait vraiment fasciné par l'objet, comme s'il voulait l'étudier. Chauve Souris ne le lui interdisait pas, mais ils avaient plus important à faire dans l'immédiat.

▬ Tu peux le rapporter au camp, si tu le souhaites. Nous devons continuer, ne perdons pas de temps.

Sur ces mots, le lieutenant au pelage ébène s'éloigna de la rive afin de reprendre l'itinéraire. Vérifiant que Nuage de Trèfle le suivait toujours, il s'engagea sur un chemin de terre qui serpentait le long de la rive. C'était une route très fréquenté par les bipèdes par temps de grosse chaleur, mais il n'y avait aucun signe d'eux en ce jour. Les deux félins progressèrent en silence. Petit à petit, l'écho des Chutes vint perturber le calme de la lande. Chauve Souris commença alors à ralentir : ils s'approchaient des précipices qui avait causé la mort de bien des chats.

Demeurant sur le petit chemin, le Lieutenant observa le territoire du Clan du Vent qui s'étendait par delà la longue et profonde crevasse. Grâce à elle, les invasions ennemies étaient très rares, ce qui faisait du Pont l'unique point de passage sûr pour les troupes adverses. Néanmoins, il s'agissait tout de même d'une frontière à surveiller, car en amont l'eau arrivait au niveau de la crevasse, formant une berge. Pour le moment, le mentor et l'apprenti se trouvaient là où l'eau tombait à pic dans un torrent déchaîné.

Ne trouvant pas prudent de s'arrêter par ici, Chauve Souris continua son chemin, progressant dans le sens inverse de l'eau. Lorsqu'ils passèrent près des Chutes, le fracas de l'eau lui donna presque mal à la tête. Des gouttes d'eau éclaboussèrent légèrement leur pelage et, accompagné de la brume que cela formait, le lieutenant eut la désagréable sensation d'humidité sur sa robe ébène. Il préférait encore être trempé, au moins il était mouillé pour de bon. Ils passèrent rapidement cet endroit bruyant et, quand ils furent éloigné du danger, Chauve Souris marqua une pause.

▬ Nous venons tout juste de passer devant les Chutes. Comme tu as pu le constater, elles forment une frontière naturelle entre le Clan du Vent et notre territoire. Néanmoins, elle n'est pas sans danger : nombre de chat ont perdu la vie en tombant sur les eaux noires. C'est pourquoi il est inutile de trop s'y attarder : les combats de frontières sont énormément rares, personne n'a envie de basculer par dessus la crevasse.

Le félin noir reprit sa route et mena son apprenti en aval des Chutes. Là, la rivière était assez violente et il était plutôt déconseillé d'y nager. La rive était coiffée de nombreux roseaux qui abritaient beaucoup de vies, comme des grenouilles ou des rongeurs. Chauve Souris expliqua à Nuage de Trèfle que cette partie de la rivière ne gelait quasiment jamais en hiver tant le courant état fort. Il le mit en garde également sur les risques que l'on prenait si on s'aventurait à y nager. Il ne voulait pas que son apprenti s'y risque un jour.

Un bêlement retenti alors dans le dos des deux félins. Chauve Souris fit volte-face et avisa le troupeau de mouton qui broutait un peu plus loin. C'est vrai qu'en cette saison, les Bipèdes emmenaient ces bêtes à laine par ici. Elles étaient inoffensives mais toujours gardées par un ou deux chiens, qui eux représentaient un certain danger pour les chats. Le lieutenant aurait voulu montrer cette plaine et l'endroit où les bipèdes venaient dormir lors de la saison des feuilles vertes mais il ne pouvait pas prendre le risque de tomber sur un chien. Ils allaient donc devoir écourter leur visite.

▬ Ces animaux là-bas, ce sont des moutons. Ils ne sont pas dangereux mais les chiens qui les gardent, si. Ils ne viennent là qu'à la saison des feuilles nouvelles et rarement très longtemps, mais mieux vaut-il éviter cette zone tant qu'ils sont là. Au delà, il y un autre endroit que je ne peux pas te montrer. En période de chaleur, les Bipèdes y installent de drôles de petits nids colorés dans lesquels ils dorment. Ils essaient souvent de nous attraper, il ne faut donc s'y rendre pour aucune raison. Nous avons couper par le cœur du territoire, afin que je te montre les Cerisiers. On verra les parties du territoire que tu n'as pas pu visiter de loin, mais on y reviendra quand les Bipèdes aurons fichu le camp.

Chauve Souris espérait que Nuage de Trèfle se montre responsable et qu'il n'essaie pas de s'aventurer là-bas enfin de trouver d'autres étranges objets de Bipèdes. S'il se faisait attraper par l'un deux, il y avait peu de chance qu'il retrouve la liberté un jour. En cette période de saison des feuilles vertes, le danger les guettait constamment, pas besoin de rajouter un enlèvement en plus. Dans un geste qui se voulait rassurant, le noiraud effleura maladroitement l'oreille de son apprenti. Il était temps qu'ils y aillent maintenant, afin qu'ils ne se fassent repérer par un chien ou, pire, un Bipède. ❞



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Spoiler:
 


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/

Apprenti

avatar
I am
Messages : 179
Date d'inscription : 19/07/2014


Feuille de personnage
Grade: Apprenti
Âge (Lunes): 7
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Lun 29 Sep - 19:10

▬ Tu peux le rapporter au camp, si tu le souhaites. Nous devons continuer, ne perdons pas de temps.

Oh chic ! Enfin quelqu'un qui ne me juge pas ! Bien sûr que j'avais envie de le rapporter au camp, même si à vrai dire je n'aurais pas attendu l'accord de mon mentor, mais son approbation me réconforta. Je fis glisser le pendentif autour de mon cou. Celui là était serré. Trop serré pour qu'il puisse se mettre sur mon cou. Le bout de métal resta accroché à mon oreille, mais il était trop grand, il tomberait un jour ou l'autre. Pour le moment, je l'attrapa et le garda dans ma gueule, je trouverais bien une seconde solution lorsque nous serions rentré.

J'étais à présent sur les talons de mon mentors, nous traversions une route de terre avec quelque arbre par ci, par là, un jour, j'aimerais bien apprendre à connaître leurs noms. La beauté de la nature me fasciné tellement ! Je note dans un coin de me tête à demander à notre guérisseur le nom de tout ses arbres. Si nous, chats, avons des noms, je suis certain qu'eux, arbre en possède également. Tient celui là sur ma gauche on dirait un.... bah un arbre. Mais ses couleurs sont magnifique, et comme il est grand, je pense que c'est un guerrier. Je vais l'appeler... Arbre Orange !

Pendant que mon mentor est moi nous marchions, j'attendis un bruit inconnu, les poils hérissés sur mon dos, je tenta de garder mon calme et de redescendre la pression. Si Chauve-Souris n'était pas tendu lui aussi c'est qu'il n'y avait aucune raison de paniquer.

▬ Nous venons tout juste de passer devant les Chutes. Comme tu as pu le constater, elles forment une frontière naturelle entre le Clan du Vent et notre territoire. Néanmoins, elle n'est pas sans danger : nombre de chat ont perdu la vie en tombant sur les eaux noires. C'est pourquoi il est inutile de trop s'y attarder : les combats de frontières sont énormément rares, personne n'a envie de basculer par dessus la crevasse.

C'est les yeux ronds que j'avais écouter son récit. J'imaginais déjà mes soeurs et moi-même tombés dans ses eaux sans fins. Je plaints les chats qui y sont déjà tombés, personne ne mérite ça, même pas le pire du pire du pire des Tyrans.

A grand pas je suivis mon mentor loin des Chutes bruyante. Pour la première fois de ma vie, l'envie de nager m'est passer. Si seulement elles n'était pas dangereuse... Ce baigner à l'intérieur aurait pu être une source d'amusement extra fun ! Quelques gouttes humidifièrent mon pelage, et ce n'était pas pour me déplaire.

Nous arrivons ensuite en bas des chutes, je me demanda quel paysage magnifique pourrais-je découvrir. Un champ de fleur peut être ? Un petit bois ? Un sentir abandonné ?

▬ Ces animaux là-bas, ce sont des moutons. Ils ne sont pas dangereux mais les chiens qui les gardent, si. Ils ne viennent là qu'à la saison des feuilles nouvelles et rarement très longtemps, mais mieux vaut-il éviter cette zone tant qu'ils sont là. Au delà, il y un autre endroit que je ne peux pas te montrer. En période de chaleur, les Bipèdes y installent de drôles de petits nids colorés dans lesquels ils dorment. Ils essaient souvent de nous attraper, il ne faut donc s'y rendre pour aucune raison. Nous avons couper par le cœur du territoire, afin que je te montre les Cerisiers. On verra les parties du territoire que tu n'as pas pu visiter de loin, mais on y reviendra quand les Bipèdes aurons fichu le camp.

Ouah ! Des bipèdes sur notre territoire ! C'était une super opportunité à ne pas rater pour les étudier. Maintenant je dois seulement faire semblant devant mon mentor que j'avais compris ce qu'il m'avait et lui promettre que je n'irais jamais, et c'est ce que je fis. Le chien en revanche pouvait me procuré un danger mais j'irais quand il ne sera pas là, ou alors je lui parlerais, on pourrait être sympathisé ? Après tout, tout les chiens ne sont pas méchant comme tout les chats ne le sont pas.

- Je te suis. Répondis-je.

J'avais hâte de voir le Cerisier, mais je suis nettement moins dynamique, la fatigue à presque raison de moi. Si je suis fatigué en visitant un simple territoire, alors que dois être la chasse, le combat et les patrouilles ? Oh... Je ne serais jamais guerrier de cette manière.




Version dessin 8D:
 


Vive la Famille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Cloverpaw

Lieutenant

avatar
I am
Messages : 1119
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23
Localisation : France - Rhônes Alpes


Feuille de personnage
Grade: Lieutenant
Âge (Lunes): 39 Lunes
Famille:

MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   Mar 30 Sep - 8:44


















❝ First training ! ❞

Je t'apprendrais tout ... ou presque




❝ Chauve Souris observa pendant un instant les moutons qui paissaient tranquillement, ignorant la présence des chats. Ils étaient habitués à en croiser souvent, tellement que leur présence ne leur faisait ni chaud ni froid. Après tout, ils étaient constamment accompagnés de chiens, alors ce ne sont pas des chats qui vont les effrayer. Chauve Souris savait que la laine de mouton était très douche et que les reines appréciaient d'en avoir dans leur litière de temps en temps. S'il en trouvait une boule, il la ramènerait à Menthe Poivrée, la guérisseuse en ferait sûrement bon usage. Puisque ces animaux sont là, autant qu'ils servent.

La voix de Nuage de Trèfle retenti dans son dos : l'apprenti était prêt à repartir, mais il semblait fatigué. Son mentor n'allait pas le blâmer : la première fois, c'est toujours très fatiguant. Chauve Souris lui-même n'était pas au top de sa forme et rêvait de se blottir dans sa tanière pour une bonne nuit de sommeil. Néanmoins, ils en voyaient le bout : ils pourraient bientôt profiter de la douceur de leur couche et s'offrir un bon somme. Certes ils n'avaient pas pu tout visiter, mais ce qu'ils avaient du éviter n'était pas les parcelles de territoire que le Clan de la Rivière occupait le plus, d'autant plus que la présence des Bipèdes seules éloignaient les solitaires et les ennemis.

Chauve Souris reprit donc sa route, suivi de son élève. Ils longèrent le pré des moutons, l'aîné gardant toujours un œil sur sa droite afin de s'assurer qu'un des chiens ne les repère pas. De temps en temps il en entendait un aboyer, mais l'intensité du cri l'assurait que l'animal se trouvait loin d'eux. Ils progressèrent donc en silence, se dissimulant le plus possible derrière les arbustes et les buissons. Le noiraud trouva même quelques fils de laine accrochés à des ronces : les moutons s'en étaient trop approché et y avait laissé un peu de leur manteau cotonneux. Chauve Souris en délogea une bonne boule et reparti aussitôt.

Les deux chats purent accélérer le pas une fois les moutons et les Bipèdes derrière eux. Néanmoins, ils avaient encore à traverser le long chemin de terre avant de rentrer au cœur de leurs terres. Ce passage était souvent emprunté par les Bipèdes qui allaient se baigner près du Pont, pendant les beaux jours. En saison froide, il était désert tout comme le pré des moutons. S'ils voulaient passer, Chauve Souris et Nuage de Trèfle allaient devoir faire preuve de prudence. Ce n'était certes pas aussi dangereux qu'un Chemin du Tonnerre, mais ce n'était pas une raison pour se montrer imprudent.

Dissimulé dans un buisson au bord du chemin, le lieutenant expliqua à son élève la démarche à suivre. Ils allaient guetter le moindre signe d'un Bipède avant de s'élancer, droit vers la forêt. Les adolescents étaient très fréquents en cette période il fallait donc se méfier d'eux, car ils pouvaient débouchés de n'importe où d'un moment à l'autre. Quant aux enfants, ils avaient la fâcheuse habitude de toujours essayer de les attraper. Et qui dit enfant, dit forcément parent quelque part. Ils devaient donc se montrer très prudents.

Chauve Souris jeta un œil hors du buisson : l'odeur de Bipède qui flottait dans l'air était éventée, personne n'était passé par là depuis au moins deux heures. Le mâle regarda tour à tour l'est et l'ouest, le Pont et la bâtisse, mais rien en vue. D'un mouvement de la queue, il indiqua à son élève de se tenir prêt. Après une telle journée le sprint n'allait pas être aisé mais ils n'avaient pas le choix, c'était la dernière ligne droite avant la sécurité. Après quelques secondes d'attentes qui parurent des heures au lieutenant, il donna enfin le signal et s'échappa du buisson à vive allure. Puisant dans ses dernières forces, il fila jusque dans le cœur des terres, loin des Bipèdes.

Le noiraud s'arrêta tout près des Cerisiers, le souffle court. Vivement que ces foutus Bipèdes débarrassent le plancher, il en avait marre de se cacher sur son propre territoire. Il aperçu Nuage de Trèfle un peu plus loin : le jeune chat semblait vraiment épuisé. Heureusement, le camp n'était plus très loin. Il pourra bientôt jouir d'un repos bien mérité. Chauve Souris vint à sa rencontre et le félicita pour sa course, lui promettait qu'en hiver, ils n'auraient plus à se méfier de la sorte. Même si mauvaise saison rimait très souvent avec famine …

▬ Voici donc les Cerisiers. Comme ils sont en plein cœur du territoire, c'est surtout par ici que nous chassons l'oiseau et les rongeurs. Quand la rivière est gelée, tu peux être sûre que tu n'y trouveras rien, le gibier se terre par ici et ne va jamais bien loin. Ce fruit que tu vois là, c'est une cerise. C'est comestible, elles ont un petit goût sucré mais en manger de trop te donnera mal au ventre.

Chauve Souris en avait payé les frais : il s'était un jour payé un festin de cerise et l'avait regretté. Il avait passé deux jours dans la tanière de Menthe Poivrée à se plaindre de maux d'estomac. Après tout, un chat n'est pas fait pour manger des fruits. Sa flemme de chasser lui avait fait payer misérablement cette oisiveté. Désormais, le noiraud se faisait mission d'avertir les plus jeunes sur la dangerosité de ce fruit pourtant délicieux. Les arbres étaient d'ailleurs parés de nombreux fruits rouges, sans compter ceux qui étaient tombés au sol. Cela allait attirer les oiseaux, c'était une certitude. Une patrouille de chasse par ici pourrait ne pas être de trop …

Néanmoins, le lieutenant n'avait plus la force de chasser. Et Nuage de Trèfle non plus. Si ce dernier n'avait pas de question, ils allaient pouvoir rentrer et se reposer. Assit près des arbres fruitiers, Chauve Souris observa son élève, attendant que ce dernier se manifeste. Il avait bien le temps d'observer de tout son soul, ils n'étaient plus qu'à quelques minutes du camp à présent. Le soleil commençait d'ailleurs à entamer sa descente vers les montagnes, le ciel se colorant d'indigo et d'orange. Bientôt, il revêtira sa couverture d'encre et le Clan des Étoiles, guide des quatre tribus, illuminera le ciel. ❞



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HRP → Si Trèfle n'a pas de question, on pourra clôturer après ta rép :3


RIVER POWER !   
{  Rien ne sert de courir, il faut partir à point. }


Chauve Souris rumine en #F2CB61

Petit Corbeau - Nuage de Corbeau - Chauve Souris - Etoile de Corbeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: || 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||   

Revenir en haut Aller en bas
 

|| 1er Entraînement : Tour du Territoire - Tréflou ♣ ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: CORBEILLE :: Corbeille :: Rps-