°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Premier entrainement (pv Cam')

Aller en bas 
AuteurMessage
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyMer 3 Déc - 17:49

Premier entrainement
with Nuage du Caméléon

Nuée de Cendres se réveilla en sursaut. Adieu les belles nuits douces où les ténèbres passaient en quelques secondes. Nuée de Cendres se réveillait plusieurs fois dans la tanière des guerriers avec ce froid glacial qui lui mordait la fourrure. La saison des Feuilles Mortes était bien avancée. Même trop au goût de Nuée de Cendres. Il fallait désormais bouger pour ne pas se retrouver glacé. Et encore, la neige n'était pas encore là. Ça sera bientôt pire. Nuée de Cendres n'aimait pas la neige pour ne pas dire détestait. Cette sensation froide sous les coussinets et qui donnait un sacré rhume n'était qu'une abomination. Elle devait essayer d'être contente de n'être qu'à ce moment où le froid ne fait qu'arriver. Bientôt, il chutera. Nuée de Cendres avait déjà connu deux saisons avec ce froid. La première, elle ne s'en souvenait guère, mais la deuxième restait comme un horrible souvenir à ressentir. Nuée de Cendres souffla et vit une fumée blanche partir devant elle. Le froid ... Elle regrettait déjà la douce chaleur du soleil sur son poitrail. Mais il fallait faire avec. Attendre encore quelques lunes pour retrouver la sensation de chaleur. Elle se leva doucement, s'arrachant à regret de sa douce et chaude litière qui lui avait procuré ces sensations toute la nuit. Mais maintenant, elle ne servirait pas avant ce soir. Mais avec un peu de chance, la température augmenterait en après-midi. Finalement, les chats ressemblaient aux proies. Ni l'un, ni l'autre aimait le froid. Et à chaque période de froid, les deux se réfugiaient chez eux. Sauf qu'il fallait bien chasser pour se nourrir, sinon, c'était au fond de chez eux qu'ils allaient mourir. Seul le clan des Étoiles savait pourquoi le froid et la saison qui allait avec existait. Nuée de Cendres sortit de la tanière. De toute façon, elle grelottait tellement que même les mangeurs de poissons de la rivière devaient l'entendre. Pour dormir, elle avait besoin de chaleur, mais de fraîcheur. Elle secoua le museau.

Une fois sortie, elle regarda autour d'elle. Le camp était désert. Il y avait certes quelques ombres qui bougeaient, mais ça pouvait être tellement de choses à la fois ... Enfin, elle n'avait pas besoin de discuter pour chasser le froid. Rien ne chassait le froid. Elle hésita à faire sa toilette. Elle n'aimait pas avoir des saletés dans son pelage, car il fallait avouer qu'elle bougeait beaucoup en dormant et que sa litière était bien petite pour contenir tout son sommeil. Mais si jamais elle enlevait ces petites saletés, elle avait peur d'amener encore plus le froid sur elle. En se léchant le pelage, le froid serait plus apte à arriver. Après quelques minutes d'intenses hésitations, elle décida de braver le froid et plutôt essayer de ne pas ressembler à un blaireau après son hibernation. Elle regarda l'horizon où s'élevait une faible lumière tout en lissant les poils de son pelage. Elle avait sa dignité tout de même. Elle était de l'Ombre. Elle préférait avoir froid, mais pas être complémentent sale. Tout le monde pouvait voir que son pelage était négligé, mais personne ne saurait si elle avait froid ou pas. Enfin, quelques sensations comme ça pouvaient être facile à voir, mais c'en était moins gênant. Après avoir fini sa toilette, elle se dirigea vers une tanière. Une tanière qui avait été une grande maison pour elle. Plus maintenant. Et Nuée de Cendres avait été bien contente de la quitter, car son entraînement avait duré plus longtemps.

Mais maintenant, elle allait côtoyer un apprenti. Cela allait lui remettre plusieurs mauvais ou bons souvenirs en tête. Elle entra dans la tanière et fut surprise du degré de chaleur qui augmenta quelque peu. Elle regarda la tanière. Le style de construction était un peu différent que celui des guerriers, mais globalement, c'était la même chose. Sauf pour ceux qui y résidaient. Nuée de Cendres s'était toujours demandé pourquoi il n'y avait jamais eu de tanières spécialisées pour les espions, comme pour les guérisseurs. Peut-être parce que ça donnerait trop de boulot pour la construire ? Ou tout simplement, car le clan devait rester uni ? Il y avait plusieurs hypothèses et Nuée de Cendres ne pouvait que réfléchir. Elle avança entre les apprentis endormis et s'amusa lorsqu'elle trouva qu'éviter les apprentis pour ne pas les réveiller dans un faible espace ressemblait à son entraînement d'apprentie-espionne. Il était vrai qu'elle avait peur d'être rouillée, n'ayant pas du exploiter récemment son grand potentiel d'espionne. Mais peut-être que les révélations à l'assemblée, qu'elle avait justement loupée à cause d'un rhume, pourraient tout faire changer. Les clans commençaient à se méfier les uns des autres. Les patrouilles étaient augmentées et ça devait être sûrement le cas chez les autres. Bien que le clan du Tonnerre ne soit pas trop concerné. Elle contourna un dernier apprenti et arriva vers un autre apprenti. Il y en avait beaucoup dans la tanière ! Sans son odorat, elle n'aurait jamais pu le retrouver. Nuage du Caméléon. Et oui, elle avait reçu un apprenti ! Il y a à peine quelques jours même. Nuée de Cendres avait été très heureuse de recevoir un apprenti, mais maintenant qu'elle le regardait, elle avait peur de tout rater. Mais où était passer sa détermination ? Elle posa une épaule sur l'épaule de l'apprenti et murmura doucement.

« Nuage du Caméléon ? On va commencer notre entraînement. »

Notre. En effet, les deux allaient devoir coopérer correctement. Nuée de Cendres allait être très proche de lui pendant plusieurs lunes. Elle ne savait pas exactement pendant combien de temps mais elle espérait le lui transmettre le plus de son savoir. À cette scène, elle se rappela son entraînement. Chacun avait commencé dans la tanière des apprentis, le matin. Elle espérait que son apprenti n'allait pas être offensé par ce manque d'originalité. En plus, il faisait froid. Nuée de Cendres essaya de s'encourager en se disant qu'il ne fallait pas être pessimiste. Tout irait bien. Enfin, peut-être. Elle sortit de la tanière avant que sa douceur étrangère de cette tanière ne réveille tout le monde. Le retour fut plus rapide que l'allée. Elle ne se préoccupa pas de faire comme une apprentie-espionne et ne réveiller le moins de monde possible. Quand elle était apprentie, quand tout était simple, elle avait adoré ça, mais la vie n'était pas aussi facile que ça. Elle sortit dehors, mais elle ne sentit plus aussi durement le froid, peut-être grâce à l'excitation qui régnait dans ses veines ? Avoir un apprenti était un grand honneur, surtout pour elle qui en tant qu'espionne, elle n'aurait qu'un. Un seul jusqu'à la fin de sa vie. Il était en son devoir de lui apprendre le plus de choses possible. Elle attendit, posée sur une pierre plate fétiche son apprenti. Et si elle ne l'avait pas bien réveillé ? Qu'il se rendormait ? Le stress la gagna presque. Elle espérait qu'elle allait vite se prendre au jeu. À l'ombre, personne ne voudrait d'un mentor qui n'avait aucune autorité. Elle se ressaisit vite. Elle fut contente de voir un bruissement vers la tanière des apprentis. Elle lança :

« Bonjour. Aurais-tu une préférence pour ton premier entraînement d'apprenti-espion ? »

Nuée de Cendres voulait essayer d'être à la même distance que gentille et qu'autoritaire. Il était fou de savoir tout ce qu'on pouvait faire de choses différentes. Visiter le territoire, chasser, patrouiller, ... Nuée de Cendres hésitait entre visiter le territoire et commencer à patrouiller directement, car les autres clans devenaient nerveux. Malheureusement, on ne pouvait pas tout faire en une journée.

Spoiler:
 


Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Œil du Caméléon
Espion
Œil du Caméléon

Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 21
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)

Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyJeu 4 Déc - 18:41

    Je m'étais blotti dans ma tanière, au chaud et notre territoire étant à l'abri des vents froids du nord. Cela n'avait plus rien à voir avec la saison des feuilles vertes où j'avais passé la grande partie de mon enfance. Non, j'affrontais pour la première fois la saison des feuilles mortes. Et c'était également le cas de plusieurs de mes camarades de tanière. Alors que nous étions habitués à manger à notre faim durant la bonne saison, maintenant, les proies venaient à manquer. Les guerriers non-plus n'aimaient pas cette saison où les feuilles brunissaient et tombaient. Surtout que ça n'irait pas mieux au fil des jours. Nous étions en saison des feuilles mortes depuis un bon moment mais le pire selon les guerriers était la saison des neiges. Durant cette saison, le sol se tapissait de blanc, le vent était glacial bien que notre territoire fut mieux protégé que les autres. Elle apportait également la famine et des maladies comme le terrible mal vert qui faisait frémir les anciens et tout chat le connaissant car il prenait bien des vies, même celles des chatons, et pouvait vite tourner en épidémie. Heureusement que nous étions nés durant la bonne saison car, Nuage du Pégase et Petite Renarde étant les plus faibles de la portée et la naissance ne s'étant pas bien passée, ils n'auraient probablement pas survécu à la mis bas.

    Cela faisait quelques temps que Nuage du Hérisson, Nuage du Pégase et moi avions été baptisés apprentis. Au fond, je plaignais Nuage du Pégase, qui avait reçu pour mentor Affliction du Guépard, la guerrière défigurée. Son apprentissage ne se passerait pas en toute facilité puisque la chatte n'était je pense, pas aussi efficace qu'une guerrière ordinaire. Quoi qu'il en soit, nous avions aménagé dans la tanière des apprentis. Au début, cela avait fait tout drôle de ne plus dormir dans la pouponnière, et puis, on s'y était habitués.
    Contrairement aux autres apprentis, je ne suivais pas le même entraînement. Je n'étais pas un apprenti guerrier mais un apprenti espion, rôle spécial dans le clan. Néanmoins, nous dormions dans la même tanière que les guerriers. La seule différence était que la nôtre était arrangée différemment. Les premiers jours, je n'avais appris que les bases. Comme les autres apprentis, j'avais appris quelques positions de chasse et j'avais également visité le territoire. Après tout, je venais tout juste d'être baptisé, mon véritable entraînement ne commencerait que bien plus tard. Mais, avec les dernières hostilités qui avaient éclaté entre les clans depuis la dernière Assemblée, il faudrait que je me tienne prêt à servir mon clan dans les meilleures conditions dès que possible et le plus tôt serait le mieux. Dans un sens, si notre meneuse décidait d'accélérer notre entraînement, cela ne me dérangerais pas, bien au contraire, j'avais hâte de tout apprendre !

    Pour cela, je comptais sur le mentor que Etoile Sauvage m'avais donné : Nuée de Cendres, l'espionne du clan. Nous passerions sans doute un long moment ensemble. Je n'avais pas beaucoup entendu parler de cette chatte dans le clan. Elle était assez jeune et son pelage noir se fondait dans la nuit. C'était sans doute grâce à cela qu'elle avait eu son nom et cela devait être un atout dans son rôle. N'ayant pas encore pu passer énormément de temps avec elle et n'ayant eu que quelques séances pour le moment, je ne la connaissais pas beaucoup et je ne m'étais pas encore fait une opinion d'elle. Mais bien entendu, cela viendrait avec le temps.
    Moi, j'étais un chat au pelage plutôt brun et tigré. Mon pelage se fondait naturellement dans les marécages. Si le territoire devenait entièrement blanc durant la saison des neiges, nous perdrions cet avantage, Nuée de Cendres et moi. En fait, tout le monde serait désavantagé sauf les chats blancs. En contrepartie, on voyait le pelage de ces chats à trois kilomètres tout le reste de l'année.

    Je dormais bien dans ma tanière, jusqu'à ce que je sentis une patte se poser sur moi et une voix me réveiller. J'ouvris les yeux avec difficulté, encore tout ensommeillé. Tout autour de moi, les autres apprentis dormaient et, les jours se raccourcissant, le soleil se levait de plus en plus tard. Et maintenant, il ne s'était toujours pas réveillé.
    Je clignai des paupières une fois, puis deux. Ensuite, je m'étais étiré, comme pour chasser le sommeil. Ensuite, j'avais marché doucement entre les corps chauds des autres apprentis, ne voulant pas les réveiller.
    Je compris subitement que j'allais recevoir un entraînement. Mon coeur ne fit qu'un bond tant j'avais hâte de commencer et la motivation vint de suite, me faisant bien vite oublier mon envie de dormir. J'étais curieux de savoir ce qu'allait me préparer Nuée de Cendres aujourd'hui ! Sans plus attendre, je quittai la tanière des apprentis et je vis la chatte m'attendant non-loin. Je m'assis en face d'elle, la queue enroulée autour de mes pattes. Elle m'avais demandé ce que je voulais faire aujourd'hui. Je m'étais creusé la tête un moment avant de suggérer,

    " Et si nous commencions par patrouiller ? Etoile Sauvage veut que l'on surveille de très près la frontière avec le Clan de la Rivière non ? "

    Des tensions avaient éclaté entre les clans depuis la dernière Assemblée. Je n'y avais pas participé, n'étant encore hélas qu'un chaton en ce moment. Mais les chats qui étaient rentrés au camp avaient eu l'air bouleversés. Et les dernières nouvelles s'étaient propagées dans le camp plus vite qu'une trainée de poudre pour ceux qui étaient restés au camp. Et les nouvelles s'étaient même propagées dans la pouponnière. Si bien que, quelques jours plus tard, ce même jour où j'avais été baptisé, Etoile Sauvage avait fait une annonce au clan.


       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyVen 5 Déc - 18:24

Premier entrainement
with Nuage du Caméléon

Nuée de Cendres sentait un petit caractère d'apprentie monter en elle. Qui n'avait jamais rêvé d'être mentor ? Mais c'était encore le premier jour et Nuée de Cendres espérait ne pas décevoir Nuage du Caméléon. Elle aurait été déjà demain, ainsi, elle aurait été clairement fixée si elle se débrouillait bien ou pas. Elle ne pouvait pas avoir plusieurs apprentis et devenir une mentor de plus en plus expérimentée ensuite. Elle n'en aurait qu'un. A elle de ne pas tout gâcher. Espion avait tellement d'avantages et de désavantages. Elle ne pourrait jamais dire qu'elle a formé tous les meilleurs apprentis du clan … Pas que Nuage du Caméléon serait nul, non. Nuée de Cendres ne pensait pas ça du tout, bien qu'elle ne connaisse pas encore bien le caractère de son protégé. Elle n'était jamais allée vers la pouponnière avant. Peut-être juste une fois pour voir les nouveaux-nés mais à cette époque, Petit Caméléon était tout petit ! Elle n'aurait jamais deviné, d'ailleurs, qu'il deviendrait son apprentie. Il y a 6 lunes, elle lui avait accordé sûrement qu'un bref regard. Nuage du Caméléon était presque un étranger pour elle. Et comment cette relation allait continuer ? En positif ou négatif ? Nuée de Cendres ne le saura que bientôt, mais pas tout de suite. Elle enroula sa queue autour de son corps pour se réchauffer. Le soleil allait bientôt se lever et Nuée de Cendres regardait les ténèbres qui partaient. Le noir ne lui faisait en aucun cas peur. De un, une espionne était habituée à faire des expéditions de nuit ou de jour. Elle aimait bien la nuit, elle devenait plus discrète que jamais. Elle traquait, elle se sentait seule, elle se sentait libre. Malgré son rang d'espionne, Nuée de Cendres n'était jamais allée sur un autre territoire que pour s'amuser. Il était hors de question qu'elle se fasse prendre et donne pleins de problèmes au clan, et la meilleure façon pour ne pas s'attirer des problèmes, c'était de rien faire. Elle essayait donc de quérir des informations aux frontières -ce qui marchait bien car étrangement, les chats des autres clans parlaient souvent de leur clan en disant «Tiens, voici la frontière. Je me demande ce qu'il dirait s'ils savaient que notre chef était mort … » Et patati. Et patata. Elle n'avait pas besoin de s'aventurer trop loin. Les rares fois, elle y était allée pas très longtemps sous un temps de pluie pour chasser son odeur. En toute simplicité. Elle aimait plutôt aller aux assemblées, certains apprentis naïfs pouvaient laisser échapper quelques informations. Si seulement elle n'avait pas eu ce stupide rhume ! Elle avait été indigné quand elle avait du se rabaisser à demander à un apprenti le compte-rendu rapide du résumé. Un résumé plutôt étonnant d'ailleurs. Quand elle y repensait, elle ne savait plus trop quoi penser. Mais de toute façon, quoique était la vérité, elle serait avec son clan, et donc avec Étoile Sauvage. Peut-être que le rang d'espion serait retenu comme une chose non indispensable. Ça serait bien. La paix, c'était bien mais quand elle se retrouvait au chômage avec le même boulot que les autres guerriers, elle se rendait compte qu'elle n'aidait pas trop le clan. Il était dur à admettre mais tous les guerriers étaient plus fort qu'elle en terme de combat et chasse. Elle avait besoin de se sentir utile.

Elle fut ramené sur terre – ou du moins le clan de l'Ombre – lorsque son apprenti arriva vers d'elle. Que ressentait on apprenti ? Était-il heureux de commencer son entraînement ? Ou il aurait préféré avoir un mâle comme mentor ? Dans le clan de l'Ombre, c'était bel et bien la loi du plus fort qui y régnait. Elle détailla son apprenti minutieusement, elle ne l'avait pas fait lors du baptême. Elle se fichait de sa musculature, même si être plus petit pouvait aider à mieux se cacher … Elle regarda son pelage. Le pelage brun tigré de Nuage du Caméléon se fonderait facilement dans le paysage. Parfait.Elle attendit patiemment qu'il lui réponde. Ils avaient toute la journée. Et puis, Nuée de Cendres était plutôt du genre à réfléchir avant d'agir, elle n'allait pas le presser. Une victoire se remporte avec une bonne concentration. Pour l'instant, l'apprenti n'avait pas l'air de se plaindre de l'avoir comme mentor : et cela lui mit un rajout de motivation en elle. Elle se sourit à elle même et écouta Nuage du Caméléon :

" Et si nous commencions par patrouiller ? Étoile Sauvage veut que l'on surveille de très près la frontière avec le Clan de la Rivière non ? "

Nuée de Cendres approuva silencieusement. Cela lui permettrait de faire découvrir les frontières et le territoire à son apprenti. Et puis marcher lui faisait du bien car elle avait certes un peu froid froid. Le clan de la Rivière … Encore une fois, elle maudit d'avoir raté l'assemblée. Elle en avait assisté à plusieurs, et pile celle d'importante, elle la loupait. Elle détestait paraître faible. Elle ne voulait pas être un fardeau pour le clan. Elle se leva de sa pierre favorite et intima à Nuage du Caméléon de la suivre. Elle se dirigea vers la sortie du clan de l'Ombre. Heureusement ou malheureusement, le clan de la Rivière avait une très faible frontière avec le clan de l'Ombre. Nuée de Cendres se demandait même si c'était vraiment une frontière. Les «vrais» voisins du clan de l'Ombre était le clan du Vent et le clan du Tonnerre. Elle passa sous le tunnel de ronces et sortit du clan. Le clan de l'Ombre était un beau mélange de pins et de marécages. Nuée de Cendres aimait beaucoup ces reliefs, même si les autres clans pouvaient les trouver sinistres. Oui, il y avait quatre clans. Jamais ils ne seront tous unis. Elle marcha normalement, vérifiant que Nuage du Caméléon la suivait. Elle n'avait pas l'attention de s'arrêter toutes les minutes pour s'émerveiller d'une plante quelconque. Sinon, ils y arriveraient le lendemain ! Pour l'instant, ils traversaient un territoire plutôt boisé. Nuée de Cendres voulait se diriger vers les Quatre Chênes – pour aller vers le clan de la Rivière – mais elle voulait également dévier sa trajectoire vers le clan du Tonnerre pour faire connaître cette frontière à Nuage du Caméléon. Les minutes commencèrent à passer et elle espéra que Nuage de Caméléon ne serait pas trop fatigué. De toute façon, ils étaient bientôt arrivés. Une étrange puanteur la fit arrêter. Le chemin du Tonnerre. Cet endroit où des monstres passaient à une si grande vitesse ! Elle lança, calmement, en essayant de bien choisir ses mots :

« Voici la frontière avec un autre clan, le clan du Tonnerre. On ne sent pas trop leur odeur à cause de ce chemin du Tonnerre qui nous sert de frontière. Ne traverse jamais un chemin du Tonnerre sans bien regarder. De grands monstres y passent sans arrêt. Mais le clan de l'Ombre a un passage que seuls eux semblent connaître pour aller aux Quatre Chênes sans risquer leur fourrure. Je vais te le monter. Tu as une question ? »



Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Œil du Caméléon
Espion
Œil du Caméléon

Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 21
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)

Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyDim 7 Déc - 11:23

    Je frissonnai. Une fois sorti de la chaleur de ma tanière, il faisait bien froid. Notre souffle en faisait de la buée. J'avais hâte que l'on se dégourdisse les pattes afin de se réchauffer. Je ne connaissais pas très bien Nuée de Cendres au niveau du caractère. Quand j'étais chaton, je ne l'avais pas beaucoup. Pourtant, elle avait sans doute dû être au courant à l'avance que je serais son apprenti, le chef prévenait généralement les mentors à l'avance, c'était comme ça que cela marchait. En fait, la chatte semblait discrète au sein de son propre clan, je n'avais pas beaucoup entendu parler d'elle. Tous les espions étaient-ils comme cela ? Non, comme les guerriers, chaque espion avait son caractère et ses façons de faire différentes. Cette longue séance me permettrais de mieux cerner Nuée de Cendres. Pour le moment, cela ne se passait pas mal entre nous. En y repensant, je plaignis mon frère, Nuage du Pégase, qui avait reçu Affliction du Guépard comme mentor. Je n'aurais pas aimé être à sa place. A l'occasion, je lui demanderais comment cela se passait avec elle car il n'y avait rien de pire qu'un problème entre mentor et apprenti, surtout si celui-ci devait durer le temps que la formation soit terminée, c'est-à-dire 6 lunes et peut-être plus vu que Nuage du Pégase avait un problème par rapport aux autres apprentis, qui était sa petite taille. Contrairement à Petite Renarde et lui, moi, j'étais heureusement né sans problèmes. Chose curieuse car, quand on y pensait, je ne ressemblais pas du tout à Petite Renarde et Nuage du Pégase, ni à nos parents que l'on m'avais décrit. Ni physiquement, ni mentalement. Mais pour l'instant, j'étais encore trop jeune pour que cela m'éveille des soupçons.

    Je vis Nuée de Cendres se lever et faire mine de la suivre, ce que je fis. J'étais content de sortir du camp, comme toujours, marchant sur les terres spongieuses qui étaient miennes. Venant tout juste de commencer mon apprentissage, je n'étais pas habitué aux courses folles dans les marécages. Je suivais Nuée de Cendres, qui avançait avec beaucoup plus d'assurance que moi car elle avait terminé son apprentissage depuis bien des lunes et était beaucoup plus grande. Je passais en-dessous des souches où elle sautait par-dessus sans grande difficulté. Je commençais à m'essouffler mais je ne voulais pas l'admettre et je suivis mon mentor du mieux que je pus. En chemin, je pensais à la dernière Assemblée. Si je n'y avais pas assisté, je savais ce qui c'était passé. On racontait que, suite à la révélation de la guerrière du Clan de la Rivière, Etoile des Larmes, la principale concernée serait carrément tombée dans les pommes ! J'aurais aimé être là pour voir ça. La nouvelle cheffe du Clan de la Rivière était donc trop faible pour diriger son clan. Et, les racontars sur Etoile Sauvage étaient selon moi, faux. La guerrière avait fait probablement cela pour ternir la réputation du Clan de l'Ombre, ce qui ne marcherait pas car le Clan de l'Ombre, c'était le meilleur ! De toute façon, si Etoile Sauvage nous avais demandé de surveiller de très près les terres du Clan de la Rivière, c'était qu'elle avait quelque chose en tête. Ayant vu la faiblesse de sa meneuse, préparait-elle à envahir ce clan ? Cette idée m'excitais car je n'avais jamais participé à une bataille de ma vie. Les espions jouaient des rôles particuliers en temps de guerre, mais eux aussi se battaient comme n'importe quel guerrier. Au contraire des guérisseurs qui recevaient un entraînement martial relativement léger.

    Je fronçai le museau, commençant à sentir une étrange odeur. Ce que Nuée de Cendres avait probablement senti elle aussi car elle s'était arrêtée. Où me conduisais-t-elle ? Cette odeur me rappelais quelque chose... Le chemin du tonnerre ? Je savais que deux longs chemins du tonnerre marquaient la limite de notre territoire et la frontière avec les clans du Vent et du Tonnerre. Du coup, comment les espions faisaient-il pour espionner les autres avec cette chose ?
    Je regardais le chemin du tonnerre, les yeux ronds, ne l'ayant jamais vu aussi près. Un monstre passa, s'éloignant à toute vitesse dans un hurlement. Ma fourrure se hérissait, j'étais peu rassuré par cette endroit, bien que l'on affirmait qu'il n'y avait rien à craindre tant que l'on était en-dehors du chemin que les monstres n'avaient jamais quitté de mémoire de chat. Au milieu de ce chaos, le ton calme de Nuée de Cendres me surpris, puis je me souvins qu'elle était habituée aux chemins du tonnerre. Elle m'avais annoncé qu'il existait des passages permettant d'aller de l'autre côté du chemin sans pour autant le traverser. Mais bien sûr ! Comment avais-je pu oublier cela ? Les anciens faisaient parfois référence à ces passages dans leurs histoires.
    Tendu, je miaulai,

    " Non, je n'ai aucune question. "


       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyLun 8 Déc - 19:06



☪ Nuée de Cendres regarda le ciel. Leur belle marche matinale – à elle et Nuage du Caméléon – avait commencé à enlever le froid et fait lever le soleil. Il n'était pas encore à son zénith mais presque. Nuée de Cendres accepta avec bonheur les rayons de soleil sur son pelage grisâtre. Ses yeux bleus scrutaient à la fois le paysage et aussi son apprenti. Il n'avait que sur ses six lunes, ce qui le faisait encore un novice chez les novices. Et il fallait dire qu'il était sur les devants d'un endroit très dangereux où plusieurs, bien plus expérimentés que elle et son apprenti, avaient perdu la vie ou des membres. Petite, elle avait toujours redouté cet endroit, mais maintenant, elle se rendait compte que cela faisait une très belle frontière contre les autres clans. Le clan de l'Ombre était un peu mieux protégé. Parfait. Que les autres clans aillent sous les roues des monstres. Ce seraient tellement bien si il n'y avait que le clan de l'Ombre, avec tous les territoires … Mais après, contre qui prouver sa supériorité ? Un monstre passa avec un bruit si alourdissant que son pelage se hérissa. Elle regarda une dernière fois la frontière du clan du Tonnerre, ceux-là n'étaient en aucun point concernés avec les paroles de la Guerrière de la Rivière lors de l'assemblée. Nuée de Cendres ne pensait pas qu'il fallait s’inquiéter de ce camp, assez pacifique. Le clan du Vent et de la Rivière était plus à surveiller. Elle était bien contente d'être dans le clan de l'Ombre, là où on devait prouver sa valeur pour être respecter. Les autres clans jouaient sur les chefs pacifistes, le clan de l'Ombre avait sa propre politique. Nuée de Cendres s'était toujours demandé ce qui se serait passé si elle était née dans un autre clan. Par exemple, celui du Vent. Elle n'aurait pas été espionne, peut-être guérisseuse. En ce moment, elle serait en train de comploter contre le clan de l'Ombre. C'était fou comme l'influence du lieu où on naissait était fort. Elle écouta son apprenti lui répondre :

" Non, je n'ai aucune question. "

Nuée de Cendres commença à réfléchir sur la prochaine étape. Le but, comme lui avait dit Nuage du Caméléon, était d'aller voir la frontière du clan de la Rivière. Tout ça pouvait dire pleins de choses. Vérifier que le clan de la Rivière marquait quotidiennement la frontière, vérifier qu'il ne approprieraient pas d'un centimètre carré de plus de territoire. Nuée de Cendres regarda celle qui était pas loin d'elle. Celle partagée avec le clan du Tonnerre avait été marqué par la patrouille du soir et l'odeur resterait encore. De toute façon, rares étaient ceux qui franchissaient la frontière du clan de l'Ombre car le clan était prêt à leur arracher la fourrure. Nuée de Cendres plongea ses yeux dans ceux de son apprenti et déclara :

« Alors nous continuons. »

Leur chemin. Comme elle avait dit, elle avança dans le tunnel sombre. Les bruits de ses pas résonnaient avec une mélodie cristalline. Ses yeux bleus brillaient et étaient les seuls membres qu'on pouvait apercevoir car son pelage étaient déjà parti dans le noir des ténèbres qui étouffaient le tunnel. Combien mesurait-il ? Vingt queues de renards environ ? Plus ? Elle n'aimait pas vraiment être dans le tunnel qui était pourtant un passage stratégique. Il n'y avait aucune lumière car pour que cet endroit ne soit qu'utile au clan de l'Ombre, il devait rester cacher, ce qui impliquait que les entrées étaient bouchées par des buissons. Lorsqu'elle sentit de l'air qui entrait et que ses yeux distinguèrent une sorte de végétal, elle leva la patte avant, la mit en contact avec les feuilles, et la poussa sur le côté, laissant un éclat de lumière dans le tunnel. Elle sortit mais maintint l'écartement des branches pour que son apprenti puisse sortir. Une fois cela fait, elle accepta pendant quelques secondes la lumière du soleil sur elle. Elle regarda autour d'elle. Il faisait assez calme. Aucuns chats pour rompre ce magnifique silence. Ils étaient :

« Nous somme pile derrière la frontière du clan du Tonnerre et à notre gauche, il y a certaines Terres Libres. Le clan de la Rivière ne sera plus très loin. »

Derrière elle, le clan de l'Ombre. Maintenant, Terres Libres. Nuée de Cendres regarda Nuage du Caméléon avec un certaine culpabilité, serait-il en état de continuer ? Il devait être fatigué, voir harassé. Mais au moins, il dormirait bien, non ? Et puis, pour n'importe quel chat à par les guérisseurs, avoir des pattes musclées étaient peu indispensable. Ça permettait de courir vite, voir une meilleur précision pour des sauts, une meilleure endurance, une meilleure frappe. Le clan de l'Ombre devait garder sa réputation de char musclé ! Elle avait elle, des pattes assez musclées à force de devoir accourir à une frontière dès qu'elle devait essayer d'espionner quelques chats. Et puis, c'était à des moments comme ça qu'elle se souvenait qu'il y avait d'autres espions. Elle ne connaissait pas leur nom car elle savait qu'il devait rester secret. Le mensonge était bien utile pour éviter de se faire griller si on sentait trop son odeur aux frontières. Dans une partie d'elle, elle aurait bien aimé connaître des espions d'autres clans. Mais dans une autre partie d'elle, bien plus raisonnables, elle s'interdisait d'avoir une quelconque relation amicale avec un chat d'un autre clan. C'était impossible pour le bon développement du clan. C'était grâce à ça que le clan perdurait et perdura. Elle se détacha du regard des paysages de derrières et mena ses pupilles bleus vers le devant. Les terres Libres et les terres Sacrées. Les chats allaient très rarement aux terres Sacrées, à part pour les assemblées. Nuée de Cendres préférait aussi rester sur son territoire, comme quoi, on n'est jamais mieux que chez soi. Au lieu de se diriger vers les chutes, elle alla vers un endroit où quatre arbres se détachait du lot. Elle regardait son apprenti, tiendrait-il le coup ? Elle se promit de faire une pose à la frontière du clan de la Rivière. Il fallait avouer qu'elle ressentait quelques signes de fatigue elle aussi mais elle était encore capable de faire un allez-retour à la Pierre de Lune si elle le voulait. Elle ralentit un peu le pas pour ménager son apprenti. Enfin, l'endroit dont elle voulait faire connaître à son apprenti était juste là. Elle regarda le lieu avec une certaine nostalgie. Nuée de Cendres lança :

« Avant d'aller inspecter la frontière du clan de la Rivière, je voulais te montrer cet endroit. Arrives-tu à le reconnaître d'après certains récits des anciens ? »

Elle regarda les quatre grands arbres qui formait une sorte de carré, à l'intérieur, il y avait un grand rocher où seuls quatre chats avaient l'honneur d'y monter. Et puis, partout, les odeurs de quatre clans se mêlaient. Un endroit où une trêve s'exerçait en continu depuis la nuit des temps. Nuée de Cendres n'y était pas allée depuis longtemps de jour. ☪


Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Œil du Caméléon
Espion
Œil du Caméléon

Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 21
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)

Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyMar 9 Déc - 18:35

    Nuée de Cendres me plongea son regard dans le sien et me fis signe de la suivre à nouveau. Je commençai à désespérer : jamais nous nous arrêtions de courir ? Je n'étais pas encore beaucoup sorti du camp depuis mon baptême à une telle allure, je n'étais pas habitué à parcourir de longues distances à une telle vitesse mais jamais je n'admettrais ma fatigue et, mon enthousiasme était trop important pour que j'y fasse attention de toute manière. Nuée de Cendres marcha dans un sombre tunnel et je la suivis, moins détendu qu'elle à l'idée de passer sous le chemin du tonnerre, mais je mémorisai bien ce passage, qui n'était pas simple à trouver, et c'était sans doute pour cela que le Clan de l'Ombre était le seul à connaître son existence mais je savais que je serai amené à l'utiliser par la suite afin de franchir les frontières. A l'intérieur du tunnel, il n'y avait aucune lumière si bien que je me fiais à mes moustaches et à l'odeur de mon mentor pour m'orienter. Cela faisait tout drôle. Etais-ce cela que ressentait Petite Renarde en permanence ? En tout cas, connaissant la vue et les couleurs, je n'aurais jamais apprécié rester dans les ténèbres pour toujours, sans même la lumière du Clan des Etoiles pour éclairer l'endroit où je posais mes pattes. Je sentis Nuée de Cendres faire un mouvement de la patte pour écarter ce qui dissimulait le passage et je vis un éclat de lumière. L'instant d'après, la chatte noire sortit du tunnel mais maintint la patte sur la végétation afin que je puisse passer à mon tour.

    Je clignai des yeux, tout d'abord ébloui, mais ma vision s'adapta rapidement. J'écoutai mon mentor et je regardais autour de moi avec intérêt, retenant un maximum d'odeurs. J'avais déjà visité le territoire lors de ma première leçon comme tout le monde, mais je n'avais jamais patrouillé aux frontières, c'était une expérience différente et, je pensais bien, importante dans l'apprentissage d'un espion. Lorsque je regardais la forêt du Clan du Tonnerre, je me dis que je n'aimerais pas vivre sous un tel territoire. Ces arbres n'inspiraient pas confiance et je n'aurais pas aimé vivre là-dessous. Mon territoire était si familier, en comparaison ! Je ne fis pas attention au regard coupable que me lança Nuée de Cendres tant j'étais concentré sur le monde qui m'entourait. Dire qu'un jour, je participerais à une Assemblée pour rencontrer les membres des autres clans ! Peut-être même que je les affronterais un jour sur le champ de bataille ! De là où nous étions, on pouvait voir le territoire du Clan de la Rivière, au loin, mais les odeurs n'étaient pas assez vives pour sentir grand chose. Et, comme l'avait dit Nuée de Cendres, le Clan de l'Ombre n'avait pas vraiment de frontière commune avec le Clan de la Rivière, au contraire de nos longues frontières avec le Clan du Tonnerre et le Clan du Vent. L'espionnage dans ce clan devait donc être plus difficile que les deux autres étant donné qu'il n'y avait pas une grande bande de territoire, ce qui signifiait qu'il faudrait certainement passer sur des terres n'appartenant à aucun clan pour s'y rendre.

    Je suivis Nuée de Cendres alors qu'elle était repartie courir. Je n'avais pas bien compris où elle comptait m'emmener puisque l'on s'éloignait des territoires ennemis. Me montrerait-elle plus en détails la frontière avec le Clan du Vent ? Non, elle se dirigeait vers une petite zone boisée où l'on pouvait voir quatre grands arbres plus grands et plus imposants que les autres dans une vaste clairière. Je n'étais jamais allé dans cette zone mais j'avais très souvent entendu les anciens et les guerriers en faire la description. Mes yeux s'écarquillèrent lorsque je compris de quelle zone il s'agissait : les Quatre Chênes ! L'endroit où les quatre clans se réunissaient en paix à chaque pleine lune pour échanger des nouvelles sous la protection du Clan des Etoiles. Chaque apprenti devait y aller au moins une fois avant d'être baptisé et il en allait de même pour les apprentis espions bien qu'une fois sur place, ils devaient se faire passer pour des guerriers, les autres clans ne devant pas connaître leur grade. C'était comme ça, l'identité des espions devait rester secrète aux yeux des autres clans et,dans un sens, c'était un avantage et également l'occasion d'en apprendre le plus possible sur eux. Les espions devaient donc souvent venir aux Assemblées pour essayer d'obtenir des informations sur les autres clans ! J'essayai de m'imaginer en vain la clairière de nuit, remplie de félins avec les quatre chefs au sommet du Grand Rocher, les lieutenants à son pied. Je hochai la tête vigoureusement à Nuée de Cendres et je répondis :

    " Bien sûr, ce sont les Quatre Chênes ! "


       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyMer 10 Déc - 13:30

Les Quatre Chênes. Quatre arbres, quelque soit la saison, qui étaient toujours aussi beau, majestueux, grand, vivant. Quatre arbres porteurs d'espoir d'une trêve de quelques heures. Nuée de Cendres aimait et aimait pas cet endroit. Elle aimait l'ambiance qui en ressortait mais elle n'aimait pas ceux qui venaient là, une fois par lune. Les chats. Ou plutôt les chats des autres clans. Nuée de Cendres n'aimait pas du tout ceux qui prétendaient vouloir lancer une amitié sous l'éclat blanc de la lune pleine. Et n'importe quel jour ensuite, ils pouvaient se retrouver sur le champ de bataille. Elle s'intéressait plutôt à ce que disait les chefs, puis ensuite, essayer d'épier les réactions de ses adversaires ou encore de parler «innocemment» avec les jeunes apprentis des autres clans. Elle n'avait pas besoin de s'investir dans une amitié pour le moins douteuse. L'espionne ne rêvait pas non plus de fouler des pattes le sol de la pierre où montait les quatre chefs. Non. Elle préférait rester dans l'Ombre, au tant qu'observatrice et spectatrice au lieu d'être sous les feus de la rampe. De toute façon, être espionne lui disait clairement qu'elle ne pourrait jamais monter sur le grand rocher. Ce qui ne l'avait jamais guère intéressée. Elle n'avait pas les talent pour mener un clan, pour y avoir de l'autorité sur eux. Elle préférait les approches discrètes, dans lesquelles elle était spécialisée depuis longtemps. Elle entendit son apprenti répondre joyeusement :

" Bien sûr, ce sont les Quatre Chênes ! "

Nuée de Cendres sourit. Les Quatre Chênes devaient être connus de tout le monde, mais à savoir grâce à qui. Ça pouvait être grâce aux anciens et à leur différentes histoires ou légendes, ou encore grâce à ceux qui racontaient les assemblées. Dans tous les cas, cet endroit devait être un des plus connus de la forêt où vivait les quatre clans. Bon. Il n'avait plus grand chose à faire ici, à part regarder les nuages. Elle se retourna vers la direction du clan de la Rivière. C'était un des clans – avec celui du Vent – qui était le plus près de la frontière. Elle lança à son apprenti avant de repartir :

« J'espère que tu pourras bientôt y aller avec tout le clan ... Bien, nous allons à la frontière avec le clan de la Rivière. »

Sur ces mots, elle commença à marcher. Marcher. Oui, marcher. Nuage du Caméléon devait être assez fatigué et il ne suivrait pas si elle recommençait à trottiner. Ce fut donc ainsi qu'elle marcha, tout en regardant autour d'elle en humant l'air. Même en étant sur les Terres Libres, elle ne voulait pas se faire surprendre par d'autres chats. Même si c'était le clan de l'Ombre qui maîtrisait l'art de faire des reproches à un autre clan, certains chats n'étant pas de l'Ombre pouvait aussi savoir ça. Mépriser était tellement facile ces temps-ci. Au loin, elle commençait à entendre un bruit de coulis. Si le clan du Tonnerre avait une frontière pur le moins spéciale, le clan de la Rivière battait les records. En effet, ce clan avait comme frontière les chutes. Avec une bonne rivière large de plusieurs mètres. Celle-ci pouvait être dangereuse car si le chemin du Tonnerre contenait des monstres, les chutes pouvaient être autant mortelle. Il suffisait de glisser sur ces pierres, de tomber à l'eau en s’assommant, et on pouvait être certain de rejoindre le clan des Étoiles. Le clan de la Rivière se servait aussi de cette protection pour chasser. Il mangeait du poisson ! Nuée de Cendres n'avait jamais goûté du poisson mais rien que l'odeur ne lui donnait pas du tout envie. Du poisson. Ça serait bien la dernière chose qu'elle mangerait avec du lapin. Tous les rongeurs de son territoire lui suffisait. Lorsqu'elle arrêta de penser à cette nourriture ignoble à écailles, elle réalisa qu'elle était à quelques queue de renards de la rive. Elle commença à parler :

« Voici les chutes, derrière celles-ci, se trouve le clan de la Rivière. Leur frontière peut être dangereuse car on ne peut pas exclure les risques de noyade. Pour aller aux Quatre Chênes, ils ont un endroit où il y a une sorte de branche, assez large, posée par les Bipèdes il y a assez longtemps. Certains appellent cette branche un ponton. »

Nuée de Cendres se demanda si elle arriverait à traverser un «ponton». Être sur un truc au-dessus de l'eau, c'était pas forcément rassurant. De plus, elle ne pourrait jamais manger du poisson. Leur conditions de vie étaient bien détestables.

« Comme tu as sûrement entendu, une guerrière de ce clan aurait dit que notre cheffe serait la mère de Étoile des Larmes. J'espère que tout ça est faux. Le poisson a dut leur ramollir le cerveau. Si Étoile Sauvage craint une invasion de la part de ce clan, je la vois mal arriver, avec leur cheffe qui s'évanouit en pleine assemblée. »

Nuée de Cendres avait aucune estime pour ce clan. Aucune. Si jamais une invasion se préparait vraiment, elle craignait plutôt du clan du Vent. Le clan de la Rivière ne pourrait pas faire une seconde le poids contre celui de l'Ombre. Il faudrait plutôt se préparer d'attaquer avant que ça soit un autre clan qui attaque.

« Tout à l'air normal. La frontière n'a pas été délaissée : elle a été marqué plutôt récemment. Dommage qu'il n'y ait aucuns guerriers, on aurait peut-être entendu des choses intéressantes. »

Nuée de Cendres essaya de regarder au loin pour voir si une patrouille approchait, mais personne n'arriva. Après avoir bien scruté le paysage, elle tourna le dos au clan de la Rivière. Elle décida de ne pas aller au clan du Vent, il pourrait y aller une autre fois. Toujours en marchant, elle chercha une idée pour motiver Nuage du Caméléon pour la dernière heure. Enfin, tout dépendait à quelle vitesse ils allaient marcher. Le soleil commençait doucement à redescendre vers l'horizon, mais il était encore bien haut. Assez pour éclair leur chemin jusqu'à leur arrivée au camp. Elle se tourna vers son apprenti :

« Est-ce que tu crois que tu pourrais nous ramener vers le territoire du clan de l'Ombre ? »


Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Œil du Caméléon
Espion
Œil du Caméléon

Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 21
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)

Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptySam 13 Déc - 12:56

    Je vis Nuée de Cendres sourire. Je m'imaginais déjà, aux Quatre Chênes, rencontrer des membres des autres clans sous la trêve de la pleine lune. Je m'imaginais la clairière remplie d'une multitude d'odeurs et de pelages inconnus. J'espérais, comme Nuée de Cendres, que je participerais bien vite à ma première Assemblée. Pour cela, je travaillerais dur et je serai un apprenti modèle, comme ça, Etoile Sauvage serait obligée de me remarquer ! Qui sait, peut-être que Nuage d'Encre, Nuage de Poussière et Petite Renarde seraient baptisés d'ici-là. Enfin, peut-être... J'avais remarqué que Etoile Sauvage n'aimait pas les invalides. Et cela se comprenait car dans un sens, en les présentant à d'autres clans, cela pouvait laisser croire que le Clan de l'Ombre était faible et constitué de guerriers diminués alors que nous possédions de très bon membres dont les autres clans devraient craindre.
    Nuée de Cendres repartit, marchant cette fois, comme si elle avait remarqué que je commençais à fatiguer. Le territoire commençait à s'humidifier, ce qui me rappelai un peu mon propre territoire à la différence qu'il n'y avait hélas pas de marécage. Je commençais à entendre un bruit sourd au loin et je devinai qu'il devait s'agir des chutes. Comment les félins du Clan de la Rivière arrivaient-ils à supporter ce bruit qui rendrait sourd un chaton ? C'était un mystère. Et d'ailleurs, à part la rivière, on pouvait facilement deviner que le territoire en lui-même n'abritait pas beaucoup de gibier. Cette dépendance à un seul type de gibier dans une zone réduite devait être une grande faiblesse car s'il devait arriver quelque chose à la rivière, le Clan de la Rivière serait dans un sacré pétrin !

    Une chose me marquai sur le moment, c'était l'odeur. J'avais déjà senti l'odeur du Clan de la Rivière lors de la première visite du territoire mais elle n'avait pas été aussi forte. Là, je sentais parfaitement l'odeur des chats de ce clan. Et quelle odeur abominable ! Cela devait être le clan qui puait le plus de toute la forêt, même le Clan du Tonnerre, avec leur odeur de souris, ne puait pas autant ! Je fronçai le museau, dégoûté et j'écoutais Nuée de Cendres qui ne semblait pas avoir une haute opinion du Clan de la Rivière. Si leur cheffe, Etoile des Larmes, s'était bien et bel évanouie en pleine Assemblée, elle devait être très faible ! Et comment un clan pouvait bien se porter avec un chef déjà faible alors qu'il venait juste de monter au pouvoir ? Il s'affaiblissait donc lui aussi.
    Quant à savoir si la guerrier du Clan de la Rivière qui s'était exprimée lors de l'Assemblée avait raison, pour moi, il n'y avait pas de doutes possible sur le fait que ce soit simplement une vieille folle qui ait voulu ternir la réputation d'Etoile Sauvage. Elle, la mère d'Etoile des Larmes et de Menthe Poivrée alors qu'elle détestait les étrangers et les clans-mêlés ? Et puis quoi encore ? J'étais du même avis que Nuée de Cendres : le poisson ramollissait la cervelle de ces chats, à supposer qu'ils en aient une. Le Clan de la Rivière avait de quoi avoir honte, et dire qu'il ne savait même pas contrôler ses propres guerriers ! J'étais sûr que si le chef avait été Etoile Sauvage, la guerrière n'aurait pas osé s'exprimer et aurait peut-être même été supprimée du clan. Mais avec Etoile des Larmes, ça n'avait pas l'air d'être gagné...

    Je dressai les oreilles lorsque mon mentor m'avais demandé le chemin pour rentrer. En ces terres si loin des miennes, rien qu'en regardant le paysage, je savais que je ne le reconnaîtrais pas assez pour rentrer. En revanche, je me souvenais du chemin que l'on avait emprunté, il suffirait de le faire à l'envers. Mieux encore, notre odeur ne s'était pas encore effacée, ce qui signifiait qu'il suffirait de remonter la piste ! Je n'étais pas un apprenti encore assez expérimenté pour connaître parfaitement la configuration des territoires mais je pouvais me servir de ma tête. D'abord hésitant, je levai la truffe vers le ciel pour bien humer toutes les odeurs avant de repérer la nôtre. Puis, j'empruntai le chemin que nous avions emprunté quelques instant plus tôt. Je jetai un coup d'oeil à Nuée de Cendres derrière moi, me demandant si j'avais pris le bon chemin. Je reconnaissait les Quatre Chênes au loin. Ce qui signifiait que je prenais bien la bonne direction, les Quatre Chênes étant à la croisée des territoires ! Ensuite, faisant marcher ma mémoire, je me dirigeai vers le Nord-Est. Si ce n'était pas la bonne destination, Nuée de Cendre me reprendrait. Le paysage changea, les arbres se firent de plus en plus rares et j'entendis le chemin du tonnerre. Je me rappelai le tunnel que mon mentor m'avais fait traverser plus tôt et j'entrai dedans dans un pas un peu plus assuré que celui de la fois précédente. Je sentis alors les terres spongieuses qui étaient miennes sous mes pattes. Après avoir vu les autres territoires, j'étais bien content de rentrer chez moi ! Maintenant direction le camp car après cette journée passée dehors, je ne demandais qu'une chose : rentrer dans ma tanière et me reposer afin de reprendre l'entraînement le lendemain.


       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyDim 14 Déc - 12:31

Nuée de Cendres était assez contente. Pour l'instant, l'entraînement avec Nuage du Caméléon se passait super bien. Les petites craintes du début s'envolaient facilement et elle se sentait motivée. Si tous les entraînements seraient comme ça, ça allait être du rêve. Elle pourrait lui apprendre plus de choses facilement. On disait toujours que le lien entre un apprenti et son mentor doit être fort. Plus un lien était fort et plus les deux pouvaient apprendre de l'autre. Nuée de Cendres savait que le lien entre elle et Nuage du Caméléon n'était pas encore complémentent soudé, mais il était déjà né, quelque peu présent. Nuée de Cendres était donc bien contente du bilan de l’entraînement, tout allait parfaitement bien et elle en était ravie. Avoir un premier apprenti était toujours une chose sensible, on ne savait pas si on n'y arriverait. C'était ce qu'elle avait ressenti au début. Il y avait pleins de questions qu'on pouvait se poser. Allons nous être à la hauteur ? Allons nous être respecter ? Allons nous réussir ? Allons nous nous amuser aussi ? L'espionne était maintenant un peu plus confiante, il fallait bien le dire. Tout se passait à merveille. Elle allait y arriver, enfin, elle l'espérait. Tout ce qu'elle voulait, c'était de faire de Nuage du Caméléon un fantastique espion. Elle n'avait que cette pensée. Juste cette pensée. C'était son but en tant que mentor, et elle ferait tout son possible. Après tout, ça serait Nuage du Caméléon qui la remplacerait ensuite. Et plus tard, lorsqu'elle sera «out», ce serait Nuage du Caméléon qui prendrait un apprenti à son tour. Et puis … Et puis … Le cycle des espions étaient un peu pareil que celui des guérisseurs, sauf que pour les espions, il y avait deux représentants à chaque fois. Nuée de Cendres était fière de faire partie d'un des deux espions du clans. Mais ce qu'elle était encore plus fière, c'était d'aider le clan chaque jour de sa vie. C'était une simple action, mais qui réchauffait au fond d'elle Nuée de Cendres. Elle aiderait le clan à grandir, elle l'aiderait à dominer sur les trois autres. Voir le clan fort, c'était tout ce qui importait à Nuée de Cendres. C'était son clan, et elle l'aiderait à gravir chaque jour, les échelons du pouvoir. Le clan de la Rivière pouvait balancer pleins de rumeurs les plus stupides les unes que les autres, le clan de l'Ombre ne faillirait pas. Le clan de l'Ombre ne tombera pas, il sera toujours présent dans la forêt. Nuée de Cendres adorait être dans son clan, pour rien au monde, elle irait dans un autre clan. Celui-là lui convenait plus que parfaitement. Son cœur était au clan, et c'était tout ce qui comptait.
Un jour, le clan de l'Ombre montrera à tout le monde qu'il est puissant.

Elle regarda Nuage du Caméléon. Celui-ci sembla hésiter un moment, mais il ne renonça pas. Nuée de Cendres attendit. Elle était pour la réflexion avant l'action. Mais cela dépendait des moments, face à un guerrier ennemi, elle ne réfléchirait pas en premier. Elle attaquerait bien avant. Finalement, il reprit le chemin inverse, et Nuée de Cendres ne put que sourire devant cette initiative intelligente. Il irait loin. Elle laissa le soleil derrière elle et emboîta le pas à son apprenti. Peut-être que le faire réfléchir ainsi lui ferait oublier sa fatigue ? Ils continuèrent à reprendre le chemin en sens inverse, laissant les Quatre Chênes derrière eux. Elle se sentait soulagée d'arriver bientôt sur son territoire. Elle fut surprise aussi de la mémoire et du don de pistage de son apprenti. Oui, sans aucun doute, il allait devenir un merveilleux espion pour le clan de l'Ombre. Mais même sans être espion, il allait bientôt faire profiter à pleins de chats de ses dons. On ne devient pas plus fort dans la seconde où on reçoit son nom d'espion. Même en tant qu'apprenti, Nuage du Caméléon serait bien fort. Finalement, la frontière avec le clan du Tonnerre se rapprocha. Elle remarqua que ça allait bien plus vite lorsqu'elle donnait pas d'explications. Mais pourtant, celles-ci étaient essentielles. Ils arrivèrent au tunnel. Lorsque son apprenti pénétra, elle le suivit mais resta quelques secondes à l'entrée pour bien camoufler l'entrée. Ce tunnel ne devait être connu que par le clan de l'Ombre car le clan du Tonnerre pourrait s'en servir pour envahir ce territoire plus facilement, sans risquer de perdre des guerriers sur le chemin du Tonnerre. Enfin, le clan de l'Ombre pouvait faire la même chose contre le clan du Tonnerre. Mais ces dernières saisons, avec des chefs assez pacifistes dans les autres clans, on ne risquait pas de se donner du mal. Les autres clans n'osaient pas s'attaquer au clan de l'Ombre. Alors, il fallait garder ces tunnels secrets. Jusqu'au jour où leur utilisation serait cruciale. Une bonne raclée à un des clans lui ferait aussi du bien, les chats commençaient à relancer des piques à ceux du clan de l'Ombre, l'Assemblée était une grande preuve. Le clan de l'Ombre semblait être mois respecté, pourtant, il le devait. Il devait être le clan en haut du podium, il devait être respecté. Si jamais une petite offensive contre un autre clan pourrait être mené, cela ferait du bien à tout le monde. Elle vérifia que le tunnel était bien bouché et elle rattrapa son apprenti qui était déjà sorti. Enfin sur leur territoire ! Les autres clans pouvaient affirmer qu'ils ne vivraient jamais sur ce territoire, Nuée de Cendres s'en moquait. Ici, c'était le meilleur endroit du monde. Et il le resterait à jamais. Elle laissa son apprenti continuer à avancer. Il fallait qu'il prenne des initiatives seuls, cela le rendrait comme un bon stratège. Soudain, elle lui lança :

« Attends, avant de revenir au clan, il faudrait que je te montre une dernière chose. C'est sur notre territoire et c'est assez urgent. »

Qu'est-ce que c'était ? Une chose que chaque apprenti de l'Ombre devait savoir, car certains l'ont appris … à leurs dépens. Elle dépassa légèrement son apprenti pour mener en bifurquant vers la droite. Oh, ce n'était pas très loin. Mais Nuée de Cendres aurait préféré que cet endroit ne soit pas sur leur territoire. Elle le donnerait volontiers à un autre clan. C'était, comme Nuée de Cendres le disait, un cinquième territoire, plongé dans celui de l'Ombre. Un petit territoire, un petit territoire en possession du clan de l'Ombre, mais les chats de ce clan n'y allait guère. C'était dangereux. Très dangereux. Consciente de la fatigue de son apprenti, elle marchait doucement, mais d'un pas déterminé. Rien ne pressait. Le temps passa et Nuée de Cendres sentit une nouvelle mauvaise odeur arriver. Le charnier. Nul ne sait pourquoi ce truc était là. Tout ce qu'on savait, c'était que le clan de l'Ombre avait attrapé de terrible épidémie à cause de ce lieu. C'était pour ça que Nuée de Cendres évitait de s'approcher trop près. Tout le monde devait savoir qu'on ne devait jamais s'y aventurer et encore moins d'y chasser. C'était le point faible du clan. Elle expliqua :

« Voilà là-bas le Charnier. Ne t'y aventures jamais. N'y chasses jamais. Le clan a attrapé beaucoup trop de maladie à cause de ce lieu. Cet endroit est également dangereux. Les Bipèdes peuvent parfois y aller. C'est là que deux de tes camarades ont été défigurés. Bon, nous rentrons définitivement au clan.»

Voilà. Nuée de Cendres ne voulait surtout pas voir Nuage du Caméléon blessé à cause du charnier. C'était fou, non ? Elle avait déjà de l'affection pour lui. Elle prit le chemin du camp, Nuage du Caméléon avait assez marché pour aujourd'hui et elle … aussi. Il serait mentir si elle n'avouait pas qu'elle été elle aussi fatiguée, c'était une marche à fatiguer n'importe qui. Elle ne serait pas la seule à bien dormir cette nuit. Mais tout ça, ça l'avait ramené dans pleins de souvenirs dans son apprentissage à elle aussi. Cette journée avait bien été riche en événement.
[Désolée de fatiguer autant Cam':P
On conclut bientôt ?]


Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Œil du Caméléon
Espion
Œil du Caméléon

Messages : 302
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 21
Localisation : Sur mon ordi (sans blagues?)

Feuille de personnage
Grade: Espion
Âge (Lunes): 10 Lunes
Famille:

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyMar 16 Déc - 18:35

    Spoiler:
     

    Je n'avais qu'une seule pensée : renter. J'avais jeté un coup d'oeil interrogateur à Nuée de Cendres qui, de tout le trajet, n'avait pas prononcé un mot. C'était sans doute un bon signe. Soudain, elle m'appela. Elle disait avoir une chose importante à me montrer. Surpris, je la suivais, me demandant de quoi il s'agissait. Elle m'avais déjà montré le chemin du tonnerre, les frontières et les Quatre Chênes. Qu'est-ce qui pouvait être bien urgent ? Elle m'avais dépassé et maintenant, c'était à mon tour de la suivre. Elle se dirigea vers la droite. Je ne reconnaissais que très mal le paysage qui s'étendait devant moi car je n'y étais jamais allé auparavant. Je sentis une comme une odeur étrange. Et instinctivement, mon pelage se hérissait, me signalant qu'il y avait un danger. Et cette fois, c'était bien différent de la sensation que j'avais éprouvée en passant par le tunnel sous le chemin du tonnerre. Les odeurs du clan se faisaient moins fortes si bien que je devinais que l'on approchait des limites du territoire. Nuée de Cendres, allait-elle franchir la frontière pour me faire découvrir une terre neutre bien plus loin ? Peu probable sinon, nous ne serions jamais rentrés d'ici la tombée de la nuit.
    Le voyage fut bref, j'avais donc raison sur ce point, nous ne quittions pas le territoire. Mon mentor c'était arrêté, et je fis de même. La mauvaise odeur se faisait sentir et il y avait une drôle d'atmosphère. Où m'avait-elle emmené ? Je regardais autour de moi puis, je pointai mon regard dans la même direction que Nuée de Cendres. Je vis une chose étrange, que j'aurais été incapable de décrire avec mes propres mots. Troublé, j'écoutai les explications de mon mentor.

    " Voilà là-bas le Charnier. Ne t'y aventures jamais. N'y chasses jamais. Le clan a attrapé beaucoup trop de maladie à cause de ce lieu. Cet endroit est également dangereux. Les Bipèdes peuvent parfois y aller. C'est là que deux de tes camarades ont été défigurés. Bon, nous rentrons définitivement au clan."

    Le charnier ! Mes yeux s'arrondirent. Les anciens avaient toujours parlé de cet endroit avec effroi. Et je savais qu'on enseignait aux jeunes apprentis de ne pas s'y aventurer car cette zone n'attirait que des malheurs. Le gibier devait être vraiment mauvais. Cet endroit avait-il été construit par des bipèdes ? Pas par des chats en tout cas !
    J'avais bien compris, que, Nuée de Cendres avait fait allusion à Nuage d'Encre et Nuage de Poussière qui avaient des cicatrices bizarres qui leur faisait souffrir. Ils avaient déjà leurs cicatrices lorsque j'étais né, mais je savais qu'ils n'avaient pas toujours été comme ça. C'était donc dans le charnier qu'ils avaient été défigurés ? Il fallait bien être une cervelle de souris pour s'aventurer en ces lieux ! Le Clan des Etoiles avait dû les punir de leurs bêtises. Même si, au fond, je n'aurais pas aimé être à leur place. Autant Nuage d'Encre n'avait pas l'air trop gêné par ces cicatrices, autant Nuage de Poussière semblait ne pas supporter de les avoir. Quoique lorsque j'avais sauté sur la queue noircie de Nuage d'Encre, celui-ci avait vraiment eu mal. Comment pourrait-il se battre pour son clan avec un pareil handicap ? C'était impossible. Et c'était peut-être pour cela qu'Etoile Sauvage s'amusait à retarder leurs baptêmes. Ou bien pour les punir de leurs bêtises. Moi en tout cas, je n'étais pas une cervelle de souris et je ne m'aventurais jamais au charnier. Je regardai la zone encore quelques instants pour bien l'avoir en mémoire, puis, je m'étais retourné.

    J'étais un peu triste en voyant que le soleil commençait déjà à se coucher à l'horizon car cela voulait dire que l'entraînement était terminé. J'avais appris beaucoup de choses aujourd'hui et j'espérais en apprendre encore d'avantage. Car je serais le meilleur espion que le clan aie connu ! Pour l'instant, au niveau des bases, mon entraînement avait été pratiquement le même que celui d'un apprenti guerrier excepté que nous avions plus insisté sur les frontières. Bien entendu, comme les guerriers, je savais que j'allais recevoir le même entraînement pour chasser et me battre. Mais je supposais que j'allais aussi avoir des entraînement spécialisés d'espion. J'avais redressé la queue, les yeux brillants d'excitation malgré la fatigue, qui serait sans doute de moins en moins importante lorsque je me serais habitué à être un apprenti et à rester des longues heures dehors. Je miaulai,

    " On fera quoi la prochaine fois ? "


       

Questions
Revenir en haut Aller en bas
Nuée de Cendres
Espionne
Nuée de Cendres

Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 17
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//

Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') EmptyMer 17 Déc - 13:53

Nuée de Cendres regarda autour d'elle, un peu étonnée par les ténèbres qui arrivaient. Oui, l'herbe devenaient plus foncée, et semblait se rigidifier également. Les feuilles n'étaient plus qu'une chose noire suspecte. Les arbres devenaient des ombres qui menaçaient d'attaquer. Les nuages paraissaient mort et le soleil n'était plus qu'un tache orange vers l'horizon. Mais le jour était encore là, les quelques rayons de lumière du soleil également. Les Anciens disaient que la lumière du jour restait encore sept minutes après que le soleil ait disparu. Nuée de Cendres n'avait jamais testé ça, car elle avait toujours eu la flemme d'attendre aussi longtemps ou elle oubliait tout bonnement. Mais de toute façon, rien ne vaut l'excellente vue des chats, encore plus les chats du clan de l'Ombre qui sont réputés pour la chasse nocturne. Un jour, ou plutôt une nuit, peut-être qu'un entraînement nocturne ne ferait pas de mal à son apprenti. Lorsque les missions sont importantes, on n'attend pas que le jour arrive avec des petites souris toutes chaudes. Tout en observant le territoire qui s'étendait à perte de vue, car en étant espion, faire attention à tout ce qui bouge était plus qu'une option, elle marchait tranquillement. A cette allure, l'espionne et Nuage du Caméléon allait arriver au camp avant la nuit normalement. La journée s'était passée tellement vite ! Et Nuée de Cendres ne se souvenait pas de s'être autant amusée. Oui, elle y avait pris du plaisir dans cet entraînement. C'était bien d'être mentor. Elle avait l'impression de rajeunir de pleins de lunes ! Malgré le noir qui s'installait, ces yeux bleus devaient sûrement briller en reflétant les premières Étoiles du soir. Elle récapitula la journée, clan des mangeurs d'écureuils et le chemin du Tonnerre, Quatre Chênes, clan des mangeurs de poissons, Charnier. Il restait encore le clan du Vent, mais elle préférait lui faire connaître cette frontière en l'emmenant en même tant à la Pierre de Lune, aux Hautes Pierres. Il fallait que les apprentis y aille une fois avant d'avoir leur nom «définitifs» pour la plupart. Oh puis elle avait le temps. Six lunes, c'était assez nom ? Cela faisait environ 24 semaines. Et plusieurs jours d’entraînement. Nuée de Cendres les attendait avec beaucoup d'impatience. Elle regardait les arbres faisant bouger leur dernières feuilles, cette saison était-elle propice pour un apprenti ? La Saison des Feuilles Mortes allait être de plus en plus froide, était-ce correct pour entraîner Nuage du Caméléon ? En un temps, ça lui mettrait des conditions plus dures ce qui serait meilleur pour progresser mais un bon mentor ne devait pas non plus négliger l'état de son apprenti, pour que la Saison lui donne le mal vert ou blanc … Elle ne connaissait pas vraiment ces maladies mais elle savait que certaines étaient mortelles. Cette Saison n'était jamais bien vue. Le clan allait sûrement souffrir – comme tous les autres d'ailleurs, elle allait adorer la sensation de savoir que la Rivière des mangeurs de poissons serait bientôt gelée – mais peut-être que la famine allait également s’incruster.

Le camp fut bientôt en vu, elle s'approcha avec contentement en reconnaissant les formes familières des tanières. Si Nuage du Caméléon était fatigué, elle l'était elle-même aussi. Qui ne serait pas fatigué après une journée pareille ? A visiter toute la forêt, parcourir de longues distances avec de si petites pattes de plus ? Mais cette journée serait sûrement inoubliable. Elle entendit son apprenti lui demander :

" On fera quoi la prochaine fois ? "

Bonne question, pensa-t-elle. Il était vrai que elle allait devoir avoir beaucoup de responsabilités, notamment aussi de devoir tout réfléchir à l'avance. Pour éviter de bafouiller, elle décida de réfléchir rapidement, mais sûrement. La prochaine fois … La prochaine fois … Oh, avec 6 lunes d’entraînement, si elle ne trouvait pas de sujets pour la fois suivante, c'était mal gagné. En fait, elle savait ce qu'elle voulait faire, il y avait chasse et combat à quoi Nuage du Caméléon ne serait pas dispensé, il y avait aussi apprentissage du code du guerrier mais pour ça, elle en parlerait lors de la découverte d'autre parties du territoire ou en allant chasser/combattre, et puis il y avait les choses pour lesquelles Nuage du Caméléon était là. Les techniques d'espions. Mais tous ces sujets étaient bien vagues. Même trop vague. Il fallait un vrai sous-sujet, par exemple, pour «combattre», il y avait «technique-de-combat-double-contre-chats-de-la-rivière ». Mais elle voulait, pour que l'apprenti aime ses premières leçons d’entraînement, faire un truc avec un rapport un peu plus direct sur le rang d'espion. Elle répondit :

'' Déjà, la prochaine fois sera demain ou après-demain. On fera sûrement les débuts de la traque plus ou moins silencieuse, atout non contestable dans la chasse, le combat et pour espions.''

Ils entrèrent dans le camp. A cette heure-ci, proche de la nuit, il était bondé. Nuée de Cendres sentit tout d'un coup la fatigue retomber sur elle et elle se dit qu'elle allait passer sans aucun doute une excellente nuit. Elle regarda son apprenti et le congédia :

'' Mais n'oublies pas, tu devras aussi faire les litières de temps en temps. Bien. Va te chercher une proie si tu le veux, tu l'a bien mérité. Et puis va te coucher. Tu dois être en forme tous les jours ! ''

Nuée de Cendres se sépara alors de son apprenti, alla se chercher un petit rongeur, s'installa sur un rocher et commença à manger quelques bouchées du mulot. Elle sentait ses mollets tout raplapa et un petit début de migraine. Mais tout ça disparaîtrait après une bonne nuit de sommeil. Rien qu'à l'idée de ce mot, elle bailla et regarda le soleil partir de l'horizon. Elle avait envie de continuer bientôt l'entraînement avec Nuage du Caméléon. Elle aimait beaucoup transmettre toutes ses connaissances à un apprenti qui lui succédera un jour. Un jour.



[ Donc c'est fini pour moi, tu peux répondre si tu veux :3
Vu que je vais partir deux semaines, je fais le second rp d’entraînement pile à mon retour pour rattraper, sauf si toi, tu veux le commencer pendant les vacances si tu es là:P
Vie-compliqué.com :sisi : ]


Premier entrainement (pv Cam') 661249nothingisimpossible
Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Premier entrainement (pv Cam') Empty
MessageSujet: Re: Premier entrainement (pv Cam')   Premier entrainement (pv Cam') Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier entrainement (pv Cam')
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♥ Premier entrainement cheer || ft all cheerleader
» Premier entrainement (PV : Kilari)
» Profil d'un futur Premier ministre
» [Formation] Entrainement de Skralls
» Un entrainement rude [PV Curt Blackbird]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: OMBRE :: Territoires de l'Ombre :: La Clairière-
Sauter vers: