AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

 Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 13 Déc - 16:42

Il faisait ni chaud, ni froid. C'était une belle journée de la saison des Feuilles Mortes avec une petite brise légère. Le ciel était recouvert par des nuages gris clair et le chant merveilleux des oiseaux se faisait bien plus rare. Le soleil était assez haut, à son apogée dans le ciel. Partout dans le clan, on s'affairait. Certains s'entraînaient, d'autres patrouillaient. Une journée totalement normale pour le clan de l'Ombre. Quelques chats discutaient aussi joyeusement. Et Nuée de Cendres ?

Nuée de Cendres courrait, courrait sur le tapis de feuilles de couleur vive de la forêt. Les pas s’enchaînaient plus rapidement que jamais, craquant sur les feuilles mortes. Nuée de Cendres se fichait de faire du bruit ou non, ce qu'elle voulait, c'était aller encore plus vite. Ce n'était pas par simple expérience pour aller voir jusqu'où notre vitesse peut aller mais parce que il y a avait un but, bien plus important que celui-là. Son but était purement honorable, visant à aider le clan. Mais Nuée de cendres, ne fuyait personne comme son rang aurait pu porter à le croire. Espionne ne l’empêchait pas de faire plusieurs autres choses. C'était ce qu'elle faisait. C'était quelque chose d'autre qui fuyait. C'était elle qui pourchassait. Elle lança un regard à la forme marron quelques mètres plus loin. Il lui fallait de l'accélération si elle voulait attraper sa proie. Oui. Elle chassait. Ses pas s'accélèrent et elle se rapprocha du rongeur. Elle y était bientôt … Bientôt … Elle sentit que c'était le moment, alors elle sauta en ouvrant la bouche, dévoilant des crocs aiguisés. Elle eut l'impression que tout passa au ralenti, les pattes à l'arrière étaient tendues tandis que celles à l'avant étaient pliées. Lorsque les pattes avants touchèrent le sol, elle avança la tête et rapprocha ses crocs entre eux. L'arrêt fut brutale et ses griffes glissèrent dans la boue. Nuée de Cendres mit quelques instants à voir que ni ses crocs, ni ses griffes avaient touchés le rongeur. En tout cas, celui-ci était parti, sans demander son reste. Dépitée, elle cracha. Elle avait loupée sa proie. Et en cette saison où il y en avait presque plus ! La mine sombre, elle repartit au clan, en faisant un petit détour vers un chêne. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle mettait toujours ses proies près d'un chêne. Elle y déterra un mulot qu'elle avait attrapé avant de poursuivre l'autre rongeur. Elle le prit dans sa gueule et remercia sans grande conviction le clan des Étoiles. Il aurait mieux fallu deux proies plutôt qu'une ! Le clan avait besoin de beaucoup plus de proies, sinon, certains ne tiendraient pas la mauvaise saison arrivant.

Elle arriva bientôt au camp, le regard sombre. La pile de gibier baissait chaque jour de plus en plus. Elle espérait fortement que le clan sera épargné d'une famine. Elle voulait que son clan soit fort, elle voulait un clan dans toute sa splendeur. Car elle était prête à faire tout ce qui était dans son pouvoir pour aider son clan. Surtout face aux trois autres. Elle marcha tranquillement, puis elle alla déposer son mulot sur la pile de gibier. Comme elle n'avait pas très faim, elle se dirigea directement vers la tanière des guerriers pour se reposer un petit moment. Sa course dans la forêt l'avait un peu épuisée. Elle serait bien en forme pour la fin de l'après-midi, pour retenter de chasser ! Avec un peu de chance, elle attraperait une nouvelle proie pour le clan ? Ou plusieurs ? Soudain, vers la pouponnière, elle vit un petit chaton tout seul, sans reines ou sans autres chatons avec lui. Intriguée, elle bifurqua vers la droite pour aller le voir. Elle le reconnu quand elle s'approcha : il s'agissait de Petit Solitaire, un chaton. Elle s'installa près de lui et lui lança doucement :

« Que fais-tu là tout seul ? Tu ne vas pas jouer avec tes camarades ? »

Ce n'était pas parce que il y avait le mot «solitaire» dans son nom qu'il fallait être tout le temps seul ! On ne pouvait pas vivre heureux en étant seul ! L'amitié apportait tellement de joie dans la vie ! Nuée de Cendres le regarda tristement. Qu'il le veuille ou non, elle, elle allait engager la discussion !



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 13 Déc - 23:23

La chaleur du pelage de ma mère me manquait dans l'ambiance glaciale qui entourait toutes les reines lorsqu'elles posaient leur regard dénudé de compréhension sur moi. Et ce jour-ci ne faisait pas du tout exception à la règle. J'avais dormi d'un sommeil très agité peuplé de cauchemar. De cauchemar me tétanisant et aussi de Lui. Lui étant ce chat, ce mâle au pelage merveilleux et à l'odeur étrangère. Ce matou qui m'effrayait et m'attirait à la fois. Je le voyais souvent en rêve. Il me regardait. Il me parlait pas, non, il se contentait de m'observer sans me donner quelques indications sur son identité ou la raison de sa présence. Comme un signe que je devais interpréter. Mais je ne comprenais rien. C'est donc en sursaut que je m'étais éveillé, le pelage plat, collé et collant à cause de la sueur causé par ma panique nocturne. Les rayons du soleil filtrait maintenant dans la pouponnière et tous les chatons étaient déjà à l'extérieur, à courir et jouer partout. Encore une fois, j'étais l'exception. Moi qui restait sagement assis à la même endroit depuis quelques minutes déjà alors que j'aurais dû me précipiter dehors pour jouer. Je n'aimais pas jouer. Les chatons se moquaient constamment de moi puisque j'étais maladroit. Et ça ne me plaisait pas. Pas du tout.

Alors lorsqu'ils rentrèrent épuisés, je vis le feu vert pour, moi, sortir. J'avais besoin d'air frais. Et ça, personne ne pouvait m'empêcher d'obtenir ce que je voulais et ce dont il me fallait. Alors, doucement, pour ne pas tomber, m'emmêler les pattes et subirent des moqueries encore, j'avançai. Mais manque de chance, je trébuchai et m'étalai par terre. Tous les petits se mirent à rire et bouillonnant de rage, je sortis précipitamment de cet endroit que j'haïssais quelque part au fond de moi. Lorsque je sentis la sensation du vent sur mon museau, je soupirai et m'extirpai de façon à ce que tout mon corps soit à l'extérieur. Et quand se fut chose faîte, je soupirai de nouveau en regardant autour de moi. Le Clan s'activait. Les patrouilles se faisaient. Certains revenaient des chasses. Et j'observai tout cela. Jusqu'au moment où mon regard se perdit dans le vague. À ce moment où les flashbacks me prirent. Je détestais ça. J'haïssais ça. Je ne supportais pas cette façon dont le monde avait de s'effacer aux profits des souvenirs. Cette manière que les odeurs avaient de laisser place à celles d'avant. Et surtout, revoir ma mère. Je ne supportais pas de revoir cette chatte dont la chaleur du pelage hantait mon âme. Maintenant, je la voyais s'activer à amuser ma sœur. Cette sœur qui avait pris l'habitude de me renier. Cette sœur qui n'était pas ma sœur dans mon cœur, mais qui aujourd'hui laisse un étrange vide dans tout mon être au même titre que ma mère.

Les souvenirs m'envahissaient. Je ne comprenais même pas pourquoi ma mémoire ne s'était pas effacée. Pourquoi tout me revenait ainsi, chaque jour, pour me torturer. Pourquoi je vois quelqu'un d'inexistant. Pourquoi j'étais si différent et si calme. Je ne comprenais pas pourquoi la différence était rejeté. Je ne comprenais rien du tout et je me posais toujours les questions du pourquoi. Je voulais comprendre. Je voulais savoir et je voulais apprendre. Mais ce qu'on veut est pas nécessairement ce qu'on a. La preuve était que moi, j'étais toujours là, sans aucune réponse à mes questionnements. Et tandis que j'entendais les rires de ma sœur, les exclamations de ma mère, une voix parvint à mes oreilles. «Que fais-tu là tout seul ? Tu ne vas pas jouer avec tes camarades ? » Cette question le ramena à la réalité et lorsque le décor repris son apparence initiale, je remarquai Nuée de Cendres, leur espionne, qui était près de lui. Je secouai la tête. Pourquoi aller jouer avec des gens qui ne t'aimaient pas? Et déjà...comment jouer quand tu étais si maladroit? Doucement, d'une voix faible d'où teintait une certaine souffrance, je répondis brièvement.

-Ils ne m'aiment pas.



Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Dim 14 Déc - 13:06

Nuée de Cendres regarda le chaton, il devait avoir combien ? Trois, quatre lunes ? Non. C'était impossible de rester encore deux-trois lunes seuls. On ne peut pas rester seul. C'est un fait. Après, on peut devenir tellement agressif seul que plus personne ne veut s'approcher de nous. Mais pour l'instant … Petit Solitaire était si mignon, Nuée de Cendres n'arrivait pas à le voir comme un chat agressif. Aussi doux qu'un mouton … Mais on ne pouvait pas forcer quelqu'un à jouer avec un autre … Pourtant, la solitude du chaton semblait la toucher loin en elle. Personne n'aimerait être seul. Enfin, normalement. Il paraît que la solitude forge l'esprit. Mais l'amitié encore plus. Elle regarda tristement. Elle, elle n'avait jamais été seule. Des amis, des parents, elle avait tout eu. D'ailleurs, pourquoi n'était-il pas avec ses parents ? Pourquoi il restait sans les autres ? N'importe quoi. Finalement, elle entendit sa voix, avec une sorte de tremblement, il paraissait tellement frêle  :

-Ils ne m'aiment pas.

Aïe. C'était pire de ce qu'elle pensait. Le petit ne semblait avoir pas trop de chance en vie sociale. Mais pourquoi le sort s'acharnait sur lui ? Donc, ils ne l'aimaient pas. Mais Nuée de Cendres ne pouvait pas aller voir chacun des chatons pour leur demander de jouer avec lui. L'amitié ne se fait pas sur de simples demandes. En cas normal, Nuée de Cendres ne s’intéressait pas aux chatons. Lorsqu'il serait apprenti, peut-être, mais les chatons ne sont pas «digne» qu'elle s'intéresse à eux. Pourtant, là, elle était vraiment touchée par la situation du chaton et voulait l'aider ? Mais comment ? Lorsqu'il serait apprenti, il aurait au moins un mentor pour discuter, pour lui exposer ses craintes, et tout. Mais ça serait encore dans tellement longtemps pour Petit Solitaire … Après tout, les petits chatons étaient tellement mignons et c'était pour ça que Nuée de cendres voulait absolument l'aider. Finalement, elle lui sourit et lança chaleureusement :

« Mais moi, je ne pense pas ça. Tu veux jouer ? »

Sans attendre sa réponse, elle regarda sur le côté. Elle lui fallait un truc. Un truc que tout petite, elle avait aimé faire avec sa mère. Oui, elle n'était pas la mère de Petit Solitaire et elle ne le prétendait pas être. Mais elle pouvait être une amie, non ? De toute façon, c'était son choix. Un point c'est tout. Finalement, elle trouva ce qu'elle voulait. Une boule de mousse. Elle alla la chercher, et lorsque, quelques secondes plus tard, elle fut revenue. Elle lança loin dans le ciel la boule de mousse, mais en direction de Petit Solitaire. Jouer ferait du bien à tous les deux, elle, parce que retomber dans son enfance, ça faisait du mal à personne, et lui, parce jouer un peu lui arracherait peut-être un sourire. Qui sait ? Nuée de Cendres ne se sentait même plus fatiguée. Elle pouvait dormir toujours plus tard après tout … Elle regarda la boule de mousse qui ne tarda pas à redescendre vers Petit Solitaire.

[Désolée pour la taille, mais quand c'est de la parlote, j'y arrive moins x)]



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Mar 16 Déc - 2:19




Pourquoi veux-tu être seul?
ft. Nuée de Cendres



Elle ne savait pas. Elle ignorait totalement que personne ne voulait jouer avec moi et qu'au contraire, on préférait m'humilier. Mais sa question m'avait touché de plein fouet. Parce qu'elle m'avait rappelé la solitude qui m'envahissait. Cette solitude que j'avais connu depuis ma naissance et qui ne me quittait pas depuis. Nuée de Cendres semblait surprise. J'attendais. J'attendais qu'elle réponde désormais. Elle avait commencé une discussion, elle se devait de la terminer. Très bientôt, elle me laisserait seule. J'en étais certain. Aucun chat ne demeurait longtemps avec moi, parce que j'étais bien trop maladroit. Et je faisais si honte au camp. J'étais le vilain petit canard, le différent. J'étais pas celui qu'il fallait que je sois. Et pourtant, je ne pouvais qu'être celui que j'étais. Je gardai mon regard posé sur la chatte. Et elle, elle semblait être dans une profonde réflexion. Je n'osais pas la déranger, alors je me taisais. Comme à ma fidèle habitude. Je me taisais toujours et généralement, le seul temps où je brisai ce silence, c'était pour poser une question en rapport avec ce chat. Ce chat qui m'hantait désagréablement et pourtant, sa vue était agréable. J'inspirai, j'expirai. Je fis quelques profondes respirations pour patienter. Pour réussir à attendre que Nuée de Cendres réagisse et réponde. Mais ce qu'elle finit par me dire m'ébranla. Me surprit d'avantage.

«Mais moi, je ne pense pas ça. Tu veux jouer?»

Je la regardai étrangement. Quelle idée! Et qui voudrait jouer avec moi? J'en vins à me dire qu'elle se moquait totalement de moi. Parce que tous savaient que j'étais le plus maladroit et que je m'emmêlais les pattes rapidement. Surtout quand je tentais de jouer, alors je me tenais toujours à l'écart. Elle cherchait sans aucun doute à m'humilier et je n'appréciais vraiment pas cela. Elle allait le savoir. Pour le moment, je la laissai chercher ce qu'elle tentait de trouver sans même me questionner sur la nature de sa recherche. Tout ce que je savais, c'est que je n'aimais pas du tout ce qu'elle faisait. Je soupirai longuement lorsqu'elle se retourna, radieuse. Elle avait trouvé une boule de mousse. Je me moquais totalement de ce petit truc avait lequel les chatons jouaient toujours dans la pouponnière, me retombant ainsi presque constamment dessus lorsque je me reposai dans mon coin. Je me fichais qu'elle veuille s'amuser avec moi, parce qu'elle cherchait sans équivoque qu'à trouver un moyen rapide de m'humilier complètement.

Elle lança la boule en l'air et je ne fis que suivre cette dernière des yeux. Si Nuée de Cendres s'attendait à ce que je tente de l'attraper tel un guerrier digne de ce nom, elle se trompait complètement. Je n'allais pas bouger d'un iota dans la crainte de m'emmêler encore les pattes, tomber et prendre la chance de me blesser. La féline semblait contente d'avoir trouver un jeu et sur le moment, je songeai qu'elle ne tentait peut-être pas de me faire perdre la face devant tous les guerriers du Clan, mais cette idée fut aussi éphémère que l'espoir de voir de la neige en pleine saison chaude. La petite boule de mousse finit par retomber devant moi, devant mes pattes qui ne bougèrent pas du tout, et je me contentai d'observer cette boule sans rien faire. Puis, je relevai la tête et plantai mon regard dans celui de l'espionne.

-Que cherches-tu à faire? 


(c) Brumy don't touuuch.



Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Mar 16 Déc - 12:34


Nuée de Cendres regarda calmement la trajectoire de la boule de mousse qui descendait progressivement vers le chaton. La boule verte descendait doucement vers le petit minois de Petit Solitaire. Les yeux bleus de Nuée de Cendres étaient penchés vers elle, attendant le choc, soit contre les pattes de Petit Solitaire, soit sur le sol beige. Le sifflement de la chute s'arrêta et elle regarda la boule de mousse tomber à terre. Mais ce qui la chagrina, ce fut que Petit Solitaire n'avait pas fait un seul geste pour essayer de la rattraper, même pas un mouvement de moustache, il était resté dur comme du marbre devant la boule de mousse. Elle essaya de se persuader qu'il allait la renvoyer mais cette idée ne s'intégrait pas dans sa tête, pas en voyant le regard de Petit Solitaire qui la dévisageait comme si elle n'était … bah rien du tout. Et cela lui enfonça un deuxième poignard dans le cœur. Mais qu'est-ce qu'elle avait fait de mal ? Oui. Qu'est-ce qu'elle avait fait de mal ? C'était un crime maintenant de vouloir jouer ? Oui, elle savait, elle était dans le clan de l'Ombre. Les chats des autres clans devaient sûrement les percevoir comme des chats sans cœur. En fait, les chats du clan de l'Ombre était dur envers les autres, c'était tout. Bon, il y en avait quelque uns qui étaient soûlants avec tout le monde, mais bon … Ce n'était qu'un chaton … C'était qui qui avait dit que les chatons étaient synonymes d'innocence et de jovialité ? Pourtant, Nuée de Cendres ne voulait pas abandonner. S'il le fallait, elle lancerait encore, encore et encore la boule de mousse. Autant qu'il le faudrait pour qu'il la renvoie. Même si ça durerait des heures, elle était patiente. Elle l’enverrait encore, encore. Jusqu'à le chaton le fasse. Soudain, Petit Solitaire lui envoya la réponse aux questions qu'elle se posait :

« Que cherches-tu à faire? »

Une parole, une parole aussi dure que la pierre. Nuée de Cendres le regarder interloquée. Depuis quand jouer était une chose interdite ? L'espionne se sentait perdue. Elle ne voulait que le bien de Petit Solitaire ! Elle ne lui voulait aucun mal ! La boule de mousse n'aurait, de toute façon, pas pu le blesser. C'était de la mousse, pas de la roche ! Nuée de Cendres aurait pu tout lâcher et aller se reposer dans la tanière des guerriers et oublier Petit Solitaire de sa mémoire, en se disant que les chatons de nos jours n'étaient plus ce qu'ils étaient. C'est vrai quoi ! Qu'est-ce qu'elle avait fait de mal ? Jouer ? Mais Nuée de Cendres avait un trait de caractère qui était la détermination, qui pouvait même s'apparenter à l'entêtement. Et donc jamais, jamais ou presque, elle abandonnait. Elle ferait tout son possible pour … quoi d'ailleurs ? Pour qu'il accepte, elle ? Ou pour qu'il arrive à arracher cette voix morne ? Elle se mordit la lèvre en réfléchissant : les journées comme ça, fallait mieux les éviter et rester couchée dans sa litière. Sauf qu'elle était déjà dehors, et fuir la difficulté, c'était être lâche. Et elle ne l'était pas, ou du moins, ne voulait pas l'être. Elle voulait être une fière chatte qui aidera toujours son clan contre les autres. Une chatte qui aiderait à son clan à dominer les trois autres clans. Et là, c'était comme une petite épreuve. Elle devait la passer. Et puis, un chaton agressif le serait toute sa vie. Si déjà il était comme ça à quelques lunes, qu'est-ce qu'il serait en tant que guerrier ? Elle répondit, ou plutôt déclara car ce n'était pas vraiment une réponse, d'une voix ni douce, ni méchante :

« Et toi ? Que penses-tu que je veuille te faire ? T'embêter ? Pourquoi je ferais ça ? »

Un, deux, trois, quatre questions. Tout ça en une seule parole. Quatre questions qu'on pouvait répondre en une seule phrase. Elle regarda Petit Solitaire, sans essayer de détourner le regard, mais toujours un peu blessée. Elle voulait savoir pourquoi il était comme ça ? Pourquoi il était solitaire. Pourquoi il voulait se détourner des joies que la vie nous offre. Elle voulait savoir. Un point c'est tout. La boule de mousse devait être un jour envoyé par les airs et être attrapée. Un jour, peut-être pas demain, mais un jour. La boule de mousse ira par dessus les nuages, vers le soleil. Elle y arriverait. Elle le voulait tout simplement.

[Bah c'est mal parti pour ma Cendres x)
Je vais être absente pendant les vacances d'Hiver, je risque de pas répondre avant Janvier ...]



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 27 Déc - 19:06




Pourquoi veux-tu être seul?
ft. Nuée de Cendres




Une question. J'avais posé une simple question qui pouvait décidément attaqué sans pitié un cœur et pourtant, l'espionne était toujours là. Elle n'avait point bouger. Que cherchait-elle réellement à faire? Je ne parvenais pas à penser qu'elle voulait simplement jouer, sans arrières pensées. Ce n'était pas envisageable. Mon regard gris se planta dans celui de la chatte qui semblait quelque peu ébranlée par ma question. Mais je ne pouvais au fond que comprendre. J'étais un chaton. Les chatons devaient jouer sans poser de question et encore moins demander à quoi l'autre s'attend. Un chaton devait être malicieux, pas calme. Pas étrangement calme, à demeurer dans son coin sans tenter une seule fois de jouer avec une boule de mousse. Le ton de la femelle, lorsqu'elle me répondit, n'était ni doux, ni méchant et je secouai la tête à ses questions.

Tout le monde cherchait à me ridiculiser. Pourquoi serait-elle différente? J'étais le maladroit, l'étrange. J'étais celui qui ne pouvait marcher plus de longueur de queue de renard sans tomber. Courrir me portait préjudice, car je m'emmêlais dans mes pattes et roulai par terre. Le seul temps où ma maladresse semblait s'évaporer, c'était lorsque je pistais solitairement des plantes dans le camp. Même ma sœur s'amusait à me ridiculiser lorsqu'elle ne m'ignorait pas simplement. Enfin. Maintenant, il m'était impossible de subir directement la souffrance de son attitude envers moi puisque le mal noir l'avait amené au sein du Clan des Étoiles avec ma mère. Toutefois, et très souvent, les souvenirs agissaient comme une épine se plantant en plein dans mon petit cœur fragile derrière ce masque d'indifférence.

《Tous veulent me ridiculiser. 》 miaulai-je en guise de réponse.

Et comme pour éviter un pourquoi, je me levai sur mes pattes tremblantes puis fis quelques pas malassurés. Une patte devant l'autre. Jusqu'à là, tout allait bien. Mais ce n'était qu'un équilibre précaire. Nuée de Cendres n'allait surement pas comprendre pourquoi tous cherchaient à me ridiculiser et lorsque je vis les chatons sortirent de la pouponnière, réveillés, je me figeais. Par chance, leurs mères les rappelèrent pour je ne sais quelle raison. Me faire humilier devant une espionne pour lui montrer la raison de ce comportement, ça va encore, mais donner une raison de plus à ces chatons pour me faire perdre la boule, il y a des limites à tout. Soulagé qu'ils ne soient plus à l'extérieur, je lançai un regard d'excuse à la chatte. Puis j'avançais de nouveau.

Cette fois-ci, j'y allais moins prudemment. Un relâchement d'attention de ma part, mais surtout une erreur puisque dans la seconde qui suit, ma patte arrière accrocha celle d'en avant et je roulai par terre. La poussière s'incrusta dans mon pelage et lorsque je tentai de me relever, je ne fis que glisser et m'étaler de nouveau de tout mon long. Quelle idée ridicule de me lever! Après plusieurs efforts, je parvins à demeurer à nouveau debout et lentement, très lentement, je m'avançai de nouveau vers l'espionne. Lorsque je fus à la place que j'occupais quelques instants plus tôt, je m'assis. Je ne voulais pas retomber, me ridiculiser encore d'avantage devant la chatte et n'osai même plus parler. Ainsi, j'attendis la réplique, réponse de Nuée de Cendres comme un traître patientait, pendu aux lèvres de son juré, le verdict.



(c) Brumy don't touuuch.



Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Mar 6 Jan - 17:20

Nuée de Cendres attendit. Elle était absolument prête à attendre le temps qu'il fallait. Le soleil pouvait bien redescendre à l'horizon, les arbres pouvaient bien devenir plus vieux, le printemps pouvait bien revenir, les lunes pouvaient se défiler, l'espionne resterait. Elle ne se prétendait pas dans l'âme d'une justicière masquée, ni dans le rôle d'une héroïne, mais elle ne pouvait pas repartir. Elle devait rester. Rester encore et encore, jusqu'à prendre racine dans le sol de terre s'il le fallait. Elle sentait au plus profond d'elle qu'elle devait rester avec Petit Solitaire. Elle ne partirait pas, point barre. Nuée de Cendres détestait abandonner, c'était un comportement de lâche, que ce soit devant un combat, un blaireau ou … un chaton. Son comportement têtu s'obstinait à la laisser ici, à quelques queues de renards d'ici. Et son entêtement lui mettait comme de la sève aux pattes : elle restait là, telle une statue mise là pour la gloire d'un chat quelconque. Elle regarda autour d'elle, une partie lui disait qu'une patrouille dans la forêt la défoulerait un peu. Admirer le soleil couchant, respirer un air frais … Pourtant, elle ne bougea pas. Elle resta là, fixant Petit Solitaire de ses grands yeux bleus. Elle attendait que le petit chaton parle, au moins, elle avait réussi une mission : cela faisait plus de dix minutes qu'elle était avec Petit Solitaire. Cela faisait plus de dix minutes que Petit Solitaire n'était plus seul, et ça, c'était une grande victoire en soi. Il suffisait de faire ça encore plusieurs minutes, ce n'était pas très dur. Nuée de Cendres adorait parler de tout et de rien avec n'importe qui … du clan … évidemment. Cela pouvait la faire sembler envahissante pourtant, l'espionne avait un cœur d'or … avec ceux du clan de l'Ombre évidemment. Avec les autres clans, c'était plutôt un cœur de pierre.

《Tous veulent me ridiculiser. 》

La parole de Petit Solitaire la fit sortir de son petit rêve au dessus des nuages, battant un guerrier du clan de la Rivière. Oui, elle avait bien compris que les autres l'avaient bien embêtés. Comment expliquer son silence alors ? Sa peine ? Son non envie de jouer ? Pourtant, elle, elle ne voulait pas ça. Le problème était réussir de lui faire comprendre. Elle n'avait pas vraiment de preuves concrète à lui montrer. Pourtant, jusqu'à maintenant, aucun éclat de rire n'avait traversé sa bouche, ni de paroles blessantes. Elle avait juste essayer d'être compréhensive. Elle regarda doucement le chaton se lever. Voulait-il lui montrer quelque chose ? Un endroit ? Ses pattes tremblotantes paraissaient si petites que Nuée de Cendres se surprit à voir qu'elles paraissaient soutenir le corps de Petit Solitaire. Elle le regarda marcher, quelques pas hésitants, sans rien dire. Soudain, ses yeux semblèrent se fixer sur quelque chose et l'espionne tourna la tête. Quelques chatons sortirent de la pouponnière, courant après une boule de mousse. Était-ce eux qui se moquait ainsi de lui ? Voulait-il leur parler ? Les voir ? Leur demander de jouer avec lui ? Quand la reine les rappela vivement, elle retourna la tête vers Petit Solitaire. Celui-ci paraissait … soulagé. Pourquoi ? Pourquoi s'était-il levé alors ? Il continua de marcher et soudain, il tomba à la renverse. Nuée de Cendres se précipita vers le chaton mais avant qu'elle put le rattraper, il toucha le sol et un un nuage de poussière s'éleva dans les airs. Elle se rapprocha de lui en quelques pas et murmura :

« Petit Solitaire … Je ne veux pas me moquer de toi, je n'y pense même pas à une seconde. Et pour ce qui t'arrive, n'oublie pas que tu n'es pas le seul à avoir des problèmes. Personne n'est parfait. On a tous quelque chose qu'on aime pas en soi, qu'on voudrait que ça existe pas. Chez certains, cela se voit plus. Comme Petite Renarde … Mais pour toi, ça partira sûrement en grandissant.»

Nuée de Cendres n'était pas guérisseuse et ne savait pas du tout si c'était du à des muscles trop faible ou une maladie. Elle préférait chasser que trier des plantes. Mais, malgré tout, ça, elle voulait que ça soit vrai. Elle ne souhaitait pas du tout que Petit Solitaire soit malheureux.Elle ajouta en souriant :

« Je suis sure qu'un jour, tu pourras courir dans la forêt. Je serais là pour t'aider. »



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Jeu 8 Jan - 2:11



Pourquoi veux-tu être seul? Pv. Nuée de Cendres


Tous veulent me ridiculiser. Cette phrase résonnait dans ma tête inlassablement depuis que je l’avais prononcé à Nuée de Cendres. Parce que c’était vrai, simplement. Mais justement, je ne voulais pas que ça soit vrai. Et maintenant que l’espionne avait vu ma maladresse, comment allait-elle réagir? J’étais tellement tendu. La sensation que j’éprouvais était celle de la souris encerclée par des chats. Pris au piège. Voilà comment je me sentais. Si ses moustaches frémissaient, si un petit rire même discret la secouait, je ne savais pas comment j’allais réagir. Car jusqu’à maintenant, je la testai en quelques sortes. Afin de voir si elle était comme eux. Et si elle l’était… Je me sentirais définitivement détruit, anéanti et hors normes.

Toutefois, ce qu’elle fit ne correspondait pas à mes pires craintes, à mes angoisses. Elle s’était doucement rapproché de moi et m’avait murmuré des paroles qui m’avaient soulagé. Peut-être que je m’étais trouvé une amie dans mon propre Clan, finalement. J’espérais de tout cœur de ne pas être naïf et de pouvoir lui accorder entièrement ma confiance sans aucune peur, parce que je ne supporterais aucune trahison et ça, je le savais déjà. Ce serait bien trop difficile à digérer, à encaisser. Mais maintenant, je ne voyais plus quoi dire, quoi répondre. Ma gorge s’était serrée, des petites perles étaient apparues à mes yeux et puis, j’inspirai. Il fallait que je me calme. Mais comment alors qu’autant de sollicitude était rare?

Petite Renarde. Elle avait parlé de Petite Renarde. Cette chatte qui était aveugle, sans que je ne l’eus su et j’avais faire une gaffe énorme un jour, en lui posant une question. Mais c’était du passé et désormais, je retenais le handicap de la chatonne. Je compatissais également, parce qu’à ce que je comprenais, on la traitait différemment à cause de cela. Et je savais combien cela pouvait blesser d’être traité comme un phénomène à observer, encagé dans un cube de glace. Comme si nous, les étranges, les différents, les hors-normes, comme si nous étions que fait pour être regarder alors que nous étions des chats à part entière, qu’on le réalise ou non.

Et elle me parla de la forêt. Nuée de Cendres me parla de cet endroit que j’avais toujours rêvé d’explorer. Une idée germa dans ma petite tête, mais je tentai de l’envoyer bouler ailleurs, certain que cela ne se produirait jamais. Mais elle revint à la charge encore et encore. Sans me quitter. Et si la chatte si imposante qu’elle était acceptait de m’emmener un peu voir les environs, ce qui entourait le camp? J’aimerais tant. Le ferait-elle pour moi? Cela m’étonnerait. Et je n’allai certainement pas le lui demander. Hors de question.

Et une autre question, si on peut appeler ça ainsi, me vint à l’esprit. Et cette fois-ci, ça concernait le chat au pelage d’étoile et aux senteurs du vent pur. Une odeur bien différente de celle qui nous caractérisait, nous, membres du Clan de l’Ombre. Une odeur si pure qu’elle semblait provenir du Clan des Étoiles directement. Mais c’était impossible. Un chaton ne voyait pas un chat du Clan des Étoiles. Et pourquoi un défunt viendrait-il me voir? C’était impossible, point. Il devait appartenir au Clan et son odeur devait être tout à fait normale. Mais je savais que ses effluves n’appartenaient qu’à lui et ma tentative pour me convaincre ne servit à rien. Je regardai l’espionne d’un regard qui signifiait « Merci ». Et ensuite, je lui posai ma question. Cette question particulière que je ne posai désormais qu’aux chats que je considérai comme digne de confiance.

«Dis. Tu connais ce chat au pelage qui semble entouré d’étoiles? Il vient souvent sur les terres du Clan….» miaulai-je, d’une voix un peu moins morne. Un peu moins voilé. Comme si je me réveillai doucement d’un long et pénible cauchemar.

(c) Pyroli



Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 10 Jan - 13:21




Nuée de Cendres regarda un peu Petit Solitaire avec un air gêné. Elle avait peur de faire des promesses en l'air, d'oublier ses paroles, de faire croire le petit en rien. Si il y a bien un type de chats qui n'oublient jamais, c'est bien les chatons. Pas forcément rancuniers, mais ils tiennent à toutes les paroles à cœur. Nuée de Cendres avait bien l'intention de montrer un jour les arbres à Petit Solitaire, l'odeur alléchantes des proies, l'herbe douce sous les coussinets, la forêt en somme. Elle se souvenait, elle, chaton, regardant depuis toujours la forêt avec une envie grandissante au fil des jours. Le passage en tant qu'apprenti est fabuleux lorsque l'on se rend compte de la nouvelle liberté qu'on peut recevoir. Nuée de Cendres n'aimait pas par ailleurs rester trop longtemps au même endroit, si bien qu'elle était souvent dans la forêt, que ce soit pour chasser, patrouiller, ''espionner'', manger, se reposer, et tout plein d'autres choses. La forêt, ou plutôt le grand territoire de l'Ombre était un bel endroit où Nuée de Cendres pouvait se défouler, quelque soient ses humeurs. Être ailleurs qu'autour de pleins de chats, se sentir seule au monde, voici beaucoup de sentiments qu'elle avait pu éprouver en tant qu'apprentie, mais toujours en tant qu'espionne, mais en les taisant un peu aussi. En tout cas, Nuée de Cendres avait toujours aimé les sentiments de la liberté qu'elle pouvait avoir, et devenir espionne – avec un maximum de liberté – avait été un des plus beaux jours de sa vie.

C'était pourquoi elle avait l'impression que tout le monde devait connaître ce vent qui souffle dans la fourrure, cette odeur de verdure, même Petit Solitaire. Ci celui-ci ne savait pas très bien marcher, Nuée de Cendres pouvait essayer d'imaginer la frustration qui pouvait parfois l'habiter. Elle, l'impatiente de première, n'aurait pas pu supporter. Alors elle l'aiderait à aller en dehors du camp, peu importe le temps que ça prendra. Jours après jours, peut-être que Petit Solitaire arrivera de mieux en mieux à marcher … puis à courir ? Elle était sure qu'il y arriverait, c'était son cœur qui lui disait. Il fera de grandes choses plus tard.

Son regard, depuis le début, n'avait été que douceur. Un petit sentiment chaleureux au fond de ses yeux bleus était présent. C'était comme si elle se sentait quelque peu maternelle. En tout cas, Petit Solitaire semblait être un peu plus soulagé et moins tendu. C'était toujours mieux que rien. Elle semblait avoir gagné une petite victoire. Au moins, il n'était plus trop sur la défensive. Nuée de Cendres se sentait aussi sur un petit nuage, contente de voir que Petit Solitaire pouvait être de temps en temps entouré. Plus on est seul, plus on devient agressif … Petit Solitaire lui demanda après l'avoir remercié du regard :

«Dis. Tu connais ce chat au pelage qui semble entouré d’étoiles ? Il vient souvent sur les terres du Clan….»

Si Nuée de Cendres n'avait entendu que la deuxième phrase, elle se serait précipité aux armes – aux griffes, pardon – et serait allé hors du camp pour voir ce chat qui ''venait souvent sur les terres du Clan''. Mais lorsqu'elle entendit ''étoiles'', son esprit se focalisa sur ce mot. Consciencieuse de faire une bonne phrase pas trop hâtive, elle entendit un peu. Elle ne voulait pas saper sa bonne impression devant Petit Solitaire ! Déjà, ''un chat avec des étoiles'', ça n'allait pas vraiment avec la théorie des chats du clan de l'Ombre, au cœur prétendu sombre. Les étoiles étaient censées représenter la lumière, ce qui n'allait pas trop avec le clan. Mais le seul lien que le clan pouvait avoir avec de la lumière était le ciel … ou plutôt le clan des Étoiles. Comme tout les clans, le clan de l'ombre respectait et honorait leurs ancêtres. Nuée de Cendres aimait bien regarder leurs représentants présents dans le ciel – les étoiles – avant de s'endormir, en se demandant comment serait sa journée le lendemain ? Que lui accorderaient ses ancêtres de bons ou de mal ? Elle répondit :

« Je ne vois vraiment de qui tu veux parler. C'est peut-être un signe du clan des Étoiles, il faudrait mieux que tu demandes à notre guérisseur, je ne suis qu'une espionne après tout. »

Après avoir réfléchit à comment elle pourrait répondre, Nuée de Cendres pensa tout de suite à pourquoi le chaton lui avait posé cette question. Il voyait donc un chat avec des étoiles ? Cela pouvait être également un ami imaginaire que les chatons pouvaient s'inventer pour faire passer le temps. Mais elle voyait mal Petit Solitaire faire ça. Si c'était un membre du clan des Étoiles, peut-être qu'il voulait juste guider Petit Solitaire. Cela serait bien qu'il ait une sorte de guide pour l'aider à grandir jusqu'au stade d'apprenti. Là, il aurait un mentor pour l'aider à affronter ses lacunes … Elle demanda :

« Tu le vois souvent ce chat ? Depuis longtemps ? »



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Ven 23 Jan - 19:22


Pourquoi veux-tu être seul?.


ghosts always come out in the dead of night

feat Cendrou


Je me rappelais de ce chat. Quand il m'avait annoncé le mal vert. Comment? Oh, ça, je ne pouvais pas le savoir, j'avais juste compris ce qu'il me disait. La catastrophe dont il voulait me faire part. Mais je n'en avais pas réellement pris conscience. Après tout, j'étais encore tout petit et cela pouvait se comprendre. J'inclinai la tête en réfléchissant à ce que l'espionne, Nuée de Cendres, venait tout juste de me dire. Oui, j'aurais peut-être dû en parler à Esprit Chanteur, mais s'il croyait que j'inventais tout pour me rendre intéressant? Je ne l'aurais sans doute pas supporté. J'inspirai et m'en allai répondre quand Nuée de Cendres renchérit. Est-ce que je le voyais souvent? Oui. Il m'avertissait souvent ou plutôt tentait de danger, de ce qui allait arriver dans le futur, des énigmes aussi, comme pour développer mon mental.

Je le voyais donc souvent. Peut-être un peu trop à mon goût. Et depuis quand? Depuis longtemps oui. Également. Depuis un peu après ma naissance, si je me souvenais bien. Je ne comprenais pas pourquoi moi, pourquoi à mon âge, mais un peu de compagnie bien qu'étrange ne me ferait jamais de tord. Parce que même ma famille avait refusée d'être présente pour moi et cela m'avait grandement affecté. Mais au fil de mes réflexions, je me rendis compte que je n'avais même pas répondu à Nuée de Cendres qui devait sans doute attendre impatiemment ma réponse.

-Et bien... Oui, il vient souvent avant une catastrophe et...je le vois depuis un peu après ma naissance je crois..

Je plantai mon regard dans celui de la chatte lorsque ses anciennes paroles concernant la forêt revinrent dans mon esprit. Un jour, moi, courir dans la forêt? J'aimerais tant. Ce lieu m'attirait tellement. J'aurais souhaité y courir dès aujourd'hui ou tout du moins la visiter. Parce que tous les apprentis en parlaient, tous les guerriers y allaient et moi, je souhaitais voir à quoi elle ressemblait, la voir de mes propres yeux. Je m'imaginais quelque chose d'immense, pleins d'arbres empêchant la lumière de passer, quelque chose de sombre. Je m'imaginais beaucoup de choses puisque c'était tout ce que je possédais : l'imagination.

J'allais être apprenti un jour. Un jour, je pourrais parcourir cet endroit sans personne pour m'y accompagner. Je rêvai de ce jour inlassablement puisque je serais tellement heureux lorsqu'il arriverait. En pensant à ça, je finis par me demander qui allait être mon mentor. Griffe d'Acier? Le lieutenant? Probablement pas. Qui n'avait toujours pas d'apprenti ? Ça, je ne le savais réellement pas. Je secouai la tête pour me déprendre de mes pensées sans fin puis regardai de nouveau l'espionne qui me faisait face.

-Dis...tu pourrais pas me montrer la forêt?

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'


Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 31 Jan - 14:19

Nuée de Cendres ne savait pas trop quoi penser. Ainsi, Petit Solitaire ''voyait'' un chat avec de la poussière d'étoiles. Et ce sujet semblait lui tenir vraiment à cœur … Uhm. Les premières pensées qui lui vinrent furent de l’inquiétude. Cette peur que pourrait avoir une mère. Sauf qu'elle n'était pas sa mère. Pourtant, cet attachement était quand même présent en Nuée de Cendres. Elle avait peur de ce chat, ou plutôt peur de ce qu'il pouvait faire. Il ne fallait jamais voir le bien partout, ce chat mystérieux pouvait peut-être avoir l'esprit complémentent tordu, le cœur noir de rancœur …

On pourrait affirmer que si le chat avait de la poussière d'étoiles, c'était qu'il était du clan des Étoiles, et par conséquent il devait être ''gentil''. Mais les chats cruels qui meurent, ne vont-ils pas donc aussi dans le ciel, là-haut, parmi leurs confrères du clan des Étoiles ? Cela pourrait tout changer la théorie du gentil ch at des étoiles. Voyons, Petit Solitaire était trop jeune … Ce chat pourrait le manipuler complètement, puisant dans la force d'une rancœur contre ceux qui se moquait de lui. La haine était une bien méchante arme, aiguisée et puissante.

Il se pourrait peut-être aussi que le chat soit gentil. Mais Nuée de Cendres passait toujours vers la solution ''la pire'' pour mieux faire face au problème. En tout cas, il était bel et bien sur qu'elle ait besoin de précision avant de juger trop rapidement. En tout cas, cette nouvelle la torturait dans sa tête. Elle ne voulait pas qu'un chat de plus puisse nuire au chaton. Il en avait déjà par-dessus la tête des chatons moqueurs – qu'ils aillent au diables cela – pour ne pas rajouter un de plus pour se moquer. Mais par ailleurs, il avait aussi eu un de moins aujourd'hui, elle.

Nuée de Cendres ne s'était jamais rendue compte qu'une rencontre pouvait complètement changer un lien entre deux personnes. Jusqu'à maintenant, Petit Solitaire n'avait été juste un chat du clan, rien de plus. Elle avait beau avoir assister à sa naissance, elle en avait assisté à de nombreuses autres. Et là, elle le voyait comme un petit être dont elle avait la responsabilité. Mais cette responsabilité, c'était elle qui l'avait choisie. C'était elle qui le voulait. Maintenant, elle serait toujours avec lui pour l'aider. Et c'était cette simple petite journée qui lui avait fait comprendre que les relations étaient importantes.

Elle regarda Petit Solitaire. Bientôt, il aurait un mentor. Il serait beaucoup plus libre et son mentor pourrait lui donner une grande confiance en lui. Plus jamais il recevrait des moqueries. Plus jamais. Mais jusqu'à ce qu'il soit apprenti, elle devait être là pour l'aider à construire son chemin. Elle serait là jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'il puisse courir comme elle lui avait promis. Un jour, tout le monde le respecterait, elle en était sure. Son nom retentira comme un cri de guerre sur la forêt entière. Son regard bleuté se posa sur lui lorsqu'elle entendit sa voix lui répondre:

-Et bien... Oui, il vient souvent avant une catastrophe et...je le vois depuis un peu après ma naissance je crois …

Nuée de Cendres le regarda en arquant un sourcil, c'était sensé la rassurer ? Il venait souvent avant une catastrophe ? Okay … Sa suspicion envers le chat mystérieux augmenta. Elle aimerait bien lui faire une petite rencontre avec lui, pour lui expliquer deux trois trucs. Ce chat était comme un mauvais présage … il fallait le chasser alors. Il ne pouvait que apporter du mal. C'était elle maintenant qui serait auprès de Petit Solitaire. Mais elle se rendait bien compte que si le chat voulait voir le chaton, elle ne pourrait pas l'en empêcher. Elle n'en avait pas le pouvoir.

Elle essaya de penser à autre chose. Après tout, c'était à Petit Solitaire de faire les choix qui construiront son avenir, pas à elle. Mais elle, elle ne serait qu'observatrice. Mais bon, elle ne pouvait rien y faire, donc on clôturait le sujet. Mieux valait ne plus en parler ou la conversation tournerait en rond, ce qui avait le donc d'exaspérer l'espionne. Mais bon, il valait mieux pour le chaton de ne pas parler avec des inconnus quand même. Elle espérait que Petit Solitaire ait un bel avenir dès maintenant. Nos ancêtres pouvaient bien lui accorder ça, non ?

-Dis...tu pourrais pas me montrer la forêt?

Nuée de Cendres regarda avec douceur le petit chaton, mais avec également du doute. Aller l'emmener dans la forêt ? Maintenant ? Il n'était pas un peu trop petit, après tout, ce n'était qu'un chaton, non ? Mais en même temps, l'espionne voulait lui faire plaisir. Lui montrer qu'elle était différente des autres. Mais la forêt était grande, terriblement dangereuse avec les renards et les blaireaux. Et si elle ne pouvait pas le protéger au milieu de cette verdure ? Et si ? Mais pourtant, elle aimerait vraiment l’emmener là-bas, pour qu’il change d'air un peu. Que devait-elle faire ? La balance oscillait entre une réponse négative ou positive. Finalement, elle murmura :

« D'accord, mais juste aux abords du camp, pas plus loin. »

Elle voulait lui montrer la forêt, mais juste à côté du camp, ce qui était déjà ça. Pas de dangers comme ça. Elle se leva et s'approcha de lui, l'aider à se lever, et resta auprès de lui pour qu'elle puisse l'aider à marcher. Les pelages se touchaient, elle ne voulait pas qu'il retombe. Ils traversèrent le camp. Peut-être que voir le futur territoire où il marcherait l'égayerait un peu ?



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

avatar
I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Dim 22 Fév - 5:36


Pourquoi veux-tu être seul?.


ghosts always come out in the dead of night

feat Cendrou



Il était entouré d'étoiles, et était là pour moi. Façon de parler. Je ne le connaissais pas. Et je ne le connaîtrais sans doute jamais. Mais ces étoiles étaient sombres. Elles éclairaient, mais peu. Et dans ses yeux des présages. Mais dans ses yeux un masque. Comme s'il se faisait passer pour quelque chose qu'il n'est pas. Je ne le comprenais pas. Il était étrange. Et soudain, alors que j'attendais la réponse de l'espionne, je le vis. Un mouvement en arrière de la chatte et je le vis. Toujours aussi imposant, toujours si inquiétant, si sévère. Et là, présentement, il semblait furieux. Déchaîné. Pourquoi? Pourquoi était-il comme ça? Comme si la mort était là, prêt à prendre la vie de quelqu'un a qui il tenait. Pourquoi la fureur dévastait son visage? Mon regard alla se poser sur Nuée des Cendres et alors je compris. La confiance de l'espionne en ce chat que je voyais n'était pas. Et cela semblait déranger hautement le mâle qui était maintenant en arrière d'elle. Ses crocs dévoilés. Jamais je ne l'avais vu ainsi et ce n'est qu'alors qu'un frisson me parcourut. Et ce n'est qu'alors que je commençais à douter des intentions qui semblaient jusqu'à ce moment serviables. Ses yeux qui semblaient changer de couleur se braquèrent sur moi et je baissai mon regard au sol. Soumis. Voilà comment j'étais face à cette apparition, mais je ne pouvais pas faire autrement. Il était peut-être le seul à m'accompagner alors que tous me ridiculisaient, ainsi je ne pouvais oser regarder ses yeux qui semblaient vouloir me percer à jour alors que je commençais à douter de son bon vouloir. Mais pouvais-je faire autrement également pour cela quand une espionne qui, à mon avis, était sage doutait elle-même des intentions de ce chat qu'elle ne pouvait voir, du moins, qu'elle ne voyait pas? J'étais alors partagé entre deux chats. Celui qui avait été là depuis ma naissance et une qui semblait vouloir mon bien et uniquement mon bien, mais comment choisir? C'était impossible. Je retins un soupir pour ne pas attirer l'attention sur moi lorsque Nuée de Cendres parla.

En me perdant ainsi dans mes pensées, j'avais presque oublié que je lui avais posé une question. Rectification, j'avais totalement oubliée que je lui avais posé une question, mais ce n'était pas si grave, si? La réponse que la féline me fournit me remplit de joie. Positive. La réponse était positive. Et même si j'étais content, heureux, je ne le montrais pas. Car j'étais soucieux également. Comment me rendrais-je aux abords du camp si je ne parvenais pas à marcher quelques pas sans tomber? Comment? Et pourtant...je voulais tellement aller voir la forêt, sentir des odeurs différents que celles du camp et avant tout m'éloigner de la pouponnière et des chatons. Ces chatons qui ne m'avaient jamais aimé, toujours rejetés. Ces chatons que je n'aimais pas et qui me le rendait très bien. Je voulais m'éloigner de cette ambiance qui commençait à me peser, à alourdir le poids de la vie déjà bien lourd, bien imposant sur mes pauvres petites épaules assez frêles. Tout ça, toutes ces pensées, ces doutes, ne durèrent que quelques secondes, juste le temps que l'espionne vienne pour m'aider à me lever. Et je lui en fus extrêmement reconnaissant. Autrement, aurais-je eu le courage de me lever et de risquer de retomber, sous les yeux attentifs des autres chatons sortis une nouvelle fois de la pouponnière? Mais ce qui me fit chaud au cœur, c'est quand la chatte resta près de moi, prête à m'aider si par malheur je tombais, je m'emmêlais dans mes pattes. Ainsi, j'avançais tout doucement, pas après pas, torturé à l'idée de m'emmêler dans mes pattes et de m'étaler de tout mon long. Mon pelage frôlait celui de Nuée des Cendres et je trouvais cela rassurant, réellement. Quelqu'un était maintenant là avec moi, pour me rattraper. Seulement maintenant ou aussi plus tard? Et alors que nous traversions le camp, nous parvînmes aux abords du camp. Et je me figeai de stupeur et émerveillement.

FICHE DE RP (C) MISS YELLOW sur LIBRE GRAPH'


Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espionne

avatar
I am
Messages : 167
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 16
Localisation : Dans le Loiret 8D Non mais pas la rivière, le département, hein //pan//


MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   Sam 7 Mar - 11:18

Ils arrivèrent bientôt à la forêt. Enfin, forêt était encore un grand mot pour ce qu'ils voyaient en cet instant donné. C'était surtout quelques pas après la sortie du camp. Ce n'était pas vraiment la vraie forêt, mais ce n'était pas le camp. Un mélange des deux. Cet endroit, trop près du clan, contribuait à ne voir que peu de proies dans cette place, voir aucunes. Il y avait quand même un peu de verdure, enfin, lors de la saison des Feuilles Nouvelles et des Feuilles Vertes. Là, c'était assez monotone. Mais les deux chats étaient hors du camp, et c'était déjà bien.

Nuée de Cendres regardait Petit Solitaire en se demandant ce qu'il pensait de ce ''spectacle''. Ce n'était que quelques arbustes, mais c'était tout de même ça. Il en avait déjà vu avant ? Avait-il déjà vu la nature à l'extérieur du camp. Dans les moments qu'elle ne passait pas sur les frontières, elle le voyait rarement ce promener au camp. Toujours seul. C'était probablement la première fois qu'il venait ici, et de surplus, accompagné. Mais maintenant qu'elle était là, tout irait mieux, non ? Voir un autre endroit que ceux trop banals du clan pouvait être gratifiant.

Elle espérait juste que le chaton ne lui demanderait pas d'aller plus loin. A portée du camp, il y avait toujours cette sécurité autour de lui. La responsabilité d’amener un chaton loin dans le territoire était un peu trop lourde pour elle, espionner les chats ennemis, ça c'était dans ses cordes, mais la responsabilité des chatons, c'était pas pareil. C'était d'ailleurs une des première fois de sa vie qu'elle se promenait avec un chaton. D'habitude, elle laissait cette tache aux reines. Mais là, c'était différent dans son esprit. Mais il pouvait toujours se blesser en allant trop loin, alors elle ne voulait pas tenter ça.

Petit Solitaire ne parlait pas. Nuée de Cendres espérait que cela soit parce qu'il était émerveillé. Peut-être que plusieurs émotions positives comme celles-ci pouvait l'aider à lui donner plus d'assurance. Maintenant qu'ils étaient arrivés, elle s'écarta un peu de lui, mais juste de quelques centimètres. Il n'était pas tombé de tut le trajet. Même avec elle en soutien, c'était quand même ça. Dans quelques lunes, il pourrait sûrement remarcher convenablement. En fait, elle n'en savait vraiment rien. Mais il fallait l'espérer. C'était ce que elle espérait. On ne garde pas ''ça'' toute une vie quand même.

Son regard survola quelques grands pin, rois de la forêt, et elle vit le soleil qui redescendait. Il se faisait un peu tard. Le temps semblait être passé tellement vite. Elle ne se souvenait presque plus de ce qu'elle avait fait avant d'aller à la rencontre de Petit Solitaire. Ça n'avait pas eu assez d'importance pour rester dans son esprit. Elle voyait autour d'elle les ombres grandir, le noir qui arrivait pour tout recouvrir et le soleil qui prenait une ultime teinte écarlate avant de disparaître définitivement derrière les lointaines montagnes couvertes de neige. Elle miaula :

« Il faudrait rentrer. On reviendra un autre jour. Et puis, quand tu seras apprenti, tu pourras y aller quand tu veux. »

Peut-être que Petit Solitaire était un peu fatigué. Apparemment, il n'avait pas l'habitude de marcher aussi longtemps. Elle, elle se sentait un peu en forme. Elle se souvenait, lorsqu'elle était apprentie-espionne, qu'elle aimait bien se retrouver en dehors du camp, libre. Elle se retourna en direction de son foyer, le soleil derrière elle et indiqua qu'ils devaient rentrer au camp.

[Désolée, pas très inspirée, je rentre de vacances, ça fait deux semaines que je n'ai pas rp x)]
[Tu clotus ?]



Je suis toujours là 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi veux-tu être seul ? (pv Petit Solitaire)
» Life, Nothing More {Dora}
» Lonely together, Partners forever [PFA ♥]
» [1000ans]Pourquoi faire attention au titre? Seul le Talent compte | Drows
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: OMBRE :: Camp de l'Ombre :: Place Centrale-