AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

  Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guérisseur

I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury   Sam 28 Mar - 4:07

-Est-ce qu'on va aller à l'Assemblée, Esprit Chanteur?

Le guérisseur se retourna et regarda son apprenti d'un œil vaillant. Nuage Solitaire apprenait vite, mais il n'avait toujours pas assisté à une Assemblée, ce qui le rendait d'avantage curieux. Le novice souhaitait apprendre et voir de ses propres yeux, ce qui le rendait insistant par moment, mais son mentor n'en faisait point de cas. Son novice apprenait vite et lui donnait une raison d'être fier après tout. Esprit Chanteur ne répondit pas et se contenta de lui faire un petit sourire qui parlait pour lui même, ce qui rendit le petit bien heureux. Ce dernier fila dans le fond de l'antre et se mit à la tâche. Il avait toujours été si motivé et montrait constamment au Clan qu'il avait plus de sens pour lui d'être guérisseur que de chercher à être un guerrier. Parce qu'il n'aurait jamais pu devenir guerrier après tout... mais son excellence dans les remèdes n'était pas dû qu'à son mentor... Il y avait simplement quelque chose de plus sombre dans ça. Quelque chose de secret avant tout.

Il se réveilla en sursaut, cherchant des yeux son mentor. Il s'affola en ne le voyant pas avant que la réalité le frappe de nouveau : Esprit Chanteur était mort et lui, il était bel et bien vivant, à 10 lunes et déjà guérisseur. C'était dur, c'était lourd. Même s'il parvenait à éviter la majorité des erreurs que les novices faisaient et que sa mémoire était exemplaire lorsqu'il s'agissait de reconnaître les remèdes, il se sentait terriblement seul dans son antre. Il fermait les yeux en tentant d'ignorer la lassitude qui le saisissait. Les derniers événements lui revenaient peu à peu, au fil de son réveil. Il était dans son antre, au sein du Clan de l'Ombre, mais certains guerriers se trouvaient dans le camp du Clan de la Rivière parce que Étoile Sauvage, leur meneuse aux ombreux, avait profité de la faiblesse d'Étoile des Larmes pour envahir le Clan de la Rivière en prétextant une alliance. Faucon Solitaire resta un long moment à regarder le vide, sans réagir, à se perdre dans ses pensées. Il repensait à la douceur de son existence quand il était chaton, malgré les railleries des chatons qui étaient avec lui. C'était plus agréable qu'aujourd'hui, à se demander si le Clan des Étoiles allait les abandonner vu les actes d'Étoile Sauvage. Il craignait cela plus que tout autre chose au monde.

Une odeur familière lui parvint et il sourit légèrement. Cette odeur appartenait qu’à un seul chat qu’il a longuement cru être du Clan des Étoiles, mais maintenant, sa conviction vacillait. Particulièrement lorsqu’il plantait son regard dans les yeux de son visiteur comme pour lire en lui puisqu’il y découvrait une froideur sans nom malgré ce qui semblait être une sorte de compassion et bienveillance. Alors il ne savait plus. Ce qui lui semblait évident se fissurait au fur et à mesure que les jours passaient et il n’avait plus réellement de repères auxquels s’accrocher. Tout lui semblait s’effondrer. Il avait Esprit Chanteur auparavant, mais ce dernier était mort… Faucon Solitaire soupira et chassa ses idées de sa tête, car peu importe de où venait ce visiteur, il était tout ce qu’il restait au guérisseur pour ne pas être désorienté et la présence de ce chat étrange était devenue aussi naturelle et normale que l’était de respirer, alors il ne se pouvait décidément pas être aussi cynique et défaitiste. Le matou resta encore un long moment dans son lit de mousse, ne sachant plus trop quoi faire. Il n’y avait pas de blessé à s’occuper, ce qui était un plus vu la vague des blessés des derniers jours et la rude saison des neiges qui s’achevait désormais pour laisser place à une saison plus agréable.

Le guérisseur finit néanmoins par se lever, ne supportant plus cette immobilité, les yeux de nouveau ouverts sur le monde. Monde qui dégénérait. Mais il ne comprenait pas! Si le Clan des Étoiles souhaitait qu’il y ait quatre Clans de la forêt, pourquoi laissait-il Étoile Sauvage envahir le Clan de la Rivière et en prendre possession sans même envoyer un seul message aux guérisseurs des Clans concernés ? Ça n’avait pas de sens! Même durant la demi-lune, Faucon Solitaire n’était pas parvenu à entrer en communication avec leurs ancêtres et il commençait sincèrement à craindre que le Clan des Étoiles les ait abandonnés. Il ne le supporterait sans aucun doute pas. Il inspira profondément pour chasser les sombres pensées qui lui traversaient l’esprit, ce qui ne pouvait être autrement dans la mesure où il n’était point d’accord avec les actes de leur meneuse, mais il ne disait rien dans la crainte que cela ne lui retombe dessus s’il se prononçait. Il était celui qui communiquait avec le Clan des Étoiles, mais Étoile Sauvage l’écouterait-elle? Il en doutait fort bien. Son esprit était confus tellement il ne savait pas quoi penser de la situation actuelle. Qu’en pensaient les autres Clans? Savaient-ils que ce n’était pas réellement une alliance étant donné que c’était la meneuse du Clan de l’Ombre qui dirigeait tout sans qu’Étoile des Larmes n’ait son mot à dire, trop faible à ce qu’il voyait pour cela même?

Quand bien même les autres Clans ne se doutaient pas d’un envahissement, il était certain qu’ils se préparaient à protéger leurs territoires au péril de leur vie et se rapprochaient peut-être les uns des autres étant donné que la simple idée d’une alliance entre le Clan de l’Ombre avec Étoile Sauvage à leur tête devait être effrayante et paraître menaçante. Le guérisseur ferma les yeux quelques secondes tandis qu’il sentait à ses côtés cette présence toujours aussi étrange, mais désormais bien réconfortante. Il savait que le mâle qui était là ne le laisserait pas flancher et devenir faible et le pousserait jour après jour à avancer et se relever. C’était tout ce qui lui restait à faire, après tout, avancer et se relever quand il tombait. Parce qu’autrement, il se laisserait aller dans la mort. Et ça, il ne le fallait pas. Peu importe son avis sur les actes de sa meneuse, son Clan avait besoin d’un guérisseur aussi jeune soit-il. Il ouvrit les yeux et plongea son regard dans celui qui lui tenait compagnie et hocha la tête, puisant dans la présence de celui-ci les quelques forces pour sortir de son antre et aller dans les terres du Clan qui lui semblait désormais étranger quand bien même il en faisait partie depuis sa naissance.

Faucon Solitaire sortit de son antre sans pouvoir retenir son soupir en voyant les membres du Clan de l’Ombre qui s’assurait que nul Clan ne tente de l’envahir. Leur force s’étendait désormais à deux territoires, mais le guérisseur craignait fortement que leur cheffe ne s’arrête pas au Clan de la Rivière et tente de posséder les terres et les autres Clans. Ses yeux fatigués balayèrent le camp en activité un long moment avant qu’il s’étire… il lui faudra un jour choisir un apprenti, mais pas maintenant non. Il n’avait que dix lunes et bien des lunes devant lui. Mais si quelque chose lui arrivait, que ferait le Clan sans guérisseur? Faucon Solitaire s’obligea à ne pas penser à de telles éventualités. Tant qu’il ne s’opposait pas ouvertement à sa meneuse, il n’avait sans doute aucun danger le menaçant. Le mâle s’étira avant de se lever et de se diriger vers la sortie du camp pour aller ici et là, peut-être en profiterait-il pour trouver des remèdes. Tandis qu’il marchait sans trop faire attention, il n’arrivait point à chasser ses inquiétudes concernant le Clan des Étoiles qui s’était fait silencieux, ça l’effrayait. Mais alors qu’il sentit l’air d’une proie, il l’entendit détaler effrayée sans qu’il ne puisse comprendre pourquoi puis tourna son regard vers la source du bruit et la vit. Une chatte qu’il n’aurait jamais cru revoir un jour. Une chatte qui lui manquait tant, malgré l’ignorance dont elle avait fait preuve. Il voulut s’avancer quand elle l’arrêta d’un regard.

-Mon très cher frère, la fierté qui envahit mon cœur n’a de limites. Mais trêve de bavardages. Je ne peux rien te dire, seulement, n’oublies pas, nous sommes là. Je suis là.

Faucon Solitaire voulut lui crier de ne pas partir, de ne pas s’en aller, mais la silhouette bien claire et entourée d’une aura scintillante de la chatte qui n’avait point grandi depuis le temps s’était déjà évaporée dans l’espace tant et si bien qu’il aurait pu croire avoir rêvé, mais les paroles de sa sœur résonnaient encore dans l’espace et son parfum enveloppait le guérisseur qui reprit peu à peu espoir. L’apparition de sa sœur venait tout juste lui montrer que quoi qu’il se passe, le Clan des Étoiles était toujours là. Auprès de lui. S’il se sentait toujours épuisé, il avait désormais la certitude de ne plus être seul et cela lui redonnait une once d’énergie qui lui permit de continuer de marcher, sans que l’odeur de sa sœur ne le quitte. C’est cela qui fit que son cœur manqua un battement : l’odeur de son autre visiteur n’était pas revenu depuis qu’il avait vu sa sœur. Se pouvait-il que le visiteur qui l’aidait depuis sa naissance ne puisse s’entendre avec le Clan des Étoiles? Et dans ce cas, serait-ce légitime de continuer de le voir malgré tout? Il hoqueta de peur. Trop de choses se passaient ces derniers temps et il avait envie de retourner à six lunes, quand il venait d’être apprenti. Esprit Chanteur était bien plus doué que lui.

Il finit par s’arrêter… sans remarquer qu’il était dans les terres du Clan du Tonnerre puisqu’il cherchait des plantes et en avait trouvé. Des feuilles de soucis poussaient là, mais lorsque l’odeur du Clan rival lui parvint aux narines, il fit un bond en arrière en réalisant où il était. Un chat se plaça devant lui avec ce qu’il semblait être des flammes dans les yeux : un intrus ombreux était la dernière chose qu’il leur fallait. Mais il n’était évidemment pas là pour leur nuire, il cherchait juste des plantes…

-Désolé! Je cherchais juste des plantes et j’en ai trouvé… je pourrais en prendre un peu… ? Il m’en manque.


Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

I am
Messages : 58
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : Dans mon antre


Feuille de personnage
Grade: Guérisseur
Âge (Lunes): 25 lunes
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury   Lun 30 Mar - 11:38



Je ne saurais dire mauvais présage
Encore le même rêve, depuis des lunes. Le même que lorsqu'il était chaton. Il court à perdre haleine, vers cette forêt, si accueillante, lumineuse, presque translucide, comme les guerriers de jadis. Il savait que c'était leur forêt, le territoire de leurs ancêtres, il savait que derrière ces grands arbres, se cachait les plaines étoilées, il y était allé de nombreuses fois. Seulement voilà, il courrait, sans s'arrêter, mais n'avançait pas. Il ne savait dire si quelque chose l'en empêchait ou si la forêt s'éloignait d'elle même. Ce rêve, il l'avait fait chaton jusqu’à ce qu'il décide de prendre la voie de guérisseur et de parler à leurs ancêtres étoilés. Mais tout ça pour quoi? Il ne pouvait plus y accéder aujourd'hui, et il voulait des réponses. Néanmoins, quelque chose avait changé. Il se retourna, haletant, abandonnant tout espoir de gagner cette forêt si apaisante, et ce qu'il vit lui glaça le sang. Un chaton, gris, de la taille d'un apprenti, comme lui, des yeux oranges, embués par les larmes et la honte. Devant lui, un père, aussi cruel que violent, n'hésitant pas à envoyer sévèrement bouler le chaton gris. Derrière, une chatte, aussi blanche que la neige protégeant un autre fils, le regard triste, mais ne faisant rien. La soeur et l'oncle, crachant sur la destinée du vilain petit canard de la famille. Ce chat, c'était lui. Il n'avait jamais pris conscience de la violence des actes et des paroles de son père et de la passivité de sa mère. Mais qu'aurait-elle pu faire? Il l'aurait rejetée elle aussi... Elle l'aimait tant. Pétrifié par le chagrin, Fury resta sur place, trop secoué. Tout s'envola autour de lui, resta seulement, un endroit vide, gris, sans relief ni horizon. Il ferma les yeux et sentit une douleur dans sa poitrine, laissa perler une larme au sol, qui ne fit même pas un bruit en tombant. Une odeur connue l'enveloppa, douce et blanche, comme pour le consoler. Il n'osa pas parler, mais tout s'arrêta soudain.

Fureur du Scorpion se réveilla en sursaut, sortit de sa torpeur part un bruit sourd qui ne provenait pas de sa tanière. Il grommela en se levant et parti inspecter dehors. Rien d'inquiétant, juste deux chatons qui se battaient sur les parois de son antre. Il leur cracha d'aller jouer ailleurs et rentra se terrer, la queue battante. Ne jamais réveiller Fury. Il s'allongea sur son nid, la tête sur les pattes et réfléchit à toute vitesse. Pourquoi ce rêve? Le clan des Etoiles ne voulait pas lui parler? Que manigançaient-ils? Il avait besoin de réponse! °Et dire que j'ai pris la voie de guérisseur à cause de se rêve...° C'est vrai, il s'était mis tout le monde à dos pour suivre ce qu'il croyait être son destin, mais aujourd'hui, il n'en était plus très sur. Comment pouvait-il aider son clan s'il ne savait rien? Il avait tant besoin de son frère... Mais il savait que ce dernier était occupé, avec la garde des frontière et le reste, il ne chômait pas. °Pas comme moi!° Il se redressa, furieux contre leurs ancêtres. Il avait décidé d'aller voir si le clan des Etoiles s'était montré aux autres guérisseurs. Il se leva et se mis en direction de la sortie du camp.

Instinctivement il se dirigea vers la frontière du clan de l'ombre. Ce n'était pas une réelle bonne idée de passer leur frontière en ces temps obscurs, mais il avait besoin de remèdes, autant en récupérer au passage. Il marchait, seul, écoutant les bruits de la forêt, propices à la réflexion, cela le calmait aussi. Laissant ses pattes le guider, il se replongea dans son rêve, il n'arrivait pas à comprendre la deuxième partie. Jamais il ne s'était retrouvé dans un espace aussi vide que celui-ci. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier? Qu'il était seul? Et le parfum de sa mère? Se pouvait-il qu'elle l'accompagne, même si le Clan des Etoiles l'avait abandonné? Il ne comprenait rien à ce qui se tramait et cela le rendait furieux. Il s'était engagé dans cette voie et maintenant, on lui refusait tout accès, c'était idiot!

Il se rendit compte que dans sa colère, il avait dépassé l'endroit où poussait les feuilles de souci. Il soupira et s'assit un instant pour reprendre ses esprits. Il faisait une légère toilette lorsqu'une maigre souris lui passa entre les pattes. Son ventre gronda, et il la traqua, l'eau à la bouche. Il du s'y reprendre à deux fois avant de la tuer, il était vrai que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas chassé. Il croqua sa proie et rongea jusqu'aux os. Elle n'était pas bien grasse mais cela lui suffirait pour l'instant. Il fit donc demi-tour, essayant de ne pas penser à ce rêve.

Lorsqu'il arriva à destination, il fut surpris de sentir la forte odeur de ces sacs-à-puces d'Ombreux. Que venaient-ils faire sur leur territoire?! Seul en plus, que se passait-il? Il se plaça devant le chat, pas le moins gêné du monde, et cracha, les yeux brillants de colère. Ce dernier se releva et balbutia des excuses. Il avait besoin de plantes. De plantes?! Fury soupira et se calma aussitôt. Il avait reconnu le jeune mâle du clan de l'Ombre. Il avait été présenté lors de la dernière assemblée, avant que tout ne dégénère, son mentor, Esprit Chanteur, ayant rejoint le clan des Etoiles un peu trop vite. Il n'avait en revanche pas eu le temps de se présenter à lui. Il regarda plus en détail le jeune matou, apeuré. Il était moins maigre que les Ombreux ne l'étaient normalement en cette saison, cela était surement dû à l'occupation des territoires du clan de la Rivière. Mais puisqu'il était là, Fury, allait pouvoir lui parler.

"Salutations, Faucon Solitaire c'est ça? Toutes mes condoléances pour ton mentor, Esprit Chanteur était un guérisseur reconnu."

Il marqua une courte pause, laissant le temps au matou de comprendre qu'il ne lui ferait aucun mal.


"Je suis Fureur du Scorpion, guérisseur du clan du Tonnerre. Je n'ai pas eu le temps de venir faire ta connaissance lors de l'assemblée, mais bienvenue parmi nous, j'espère que le clan des Etoiles te guidera."

Il espérait une réaction de la part du chat de l'Ombre, quelque chose qui lui prouverait qu'il avait tort, que leurs ancêtres ne les avaient pas abandonnés. Enfin, peut-être avaient-ils abandonné seulement le Tonnerre...


"J'ai quelque chose à te demander. Pour les feuilles de souci, prends-en, mais souviens toi de ne plus franchir nos frontières. Il me semble qu'Esprit Chanteur allait en chercher vers la pinède, peut-être pourrait-tu demander à un guerrier de t'y conduire."

Il ne lui faisait pas la morale, seulement, avec un autre chat que Fury, ce jeune matou se serait surement fait mordre avant même d'avoir pu parler. Il n'avait surement pas pu recevoir tous les enseignements de son mentor, et cela était bien dommage. Fury l'aurait bien aidé, mais c'était rendre plus fort le clan de l'Ombre et ça, peu de guerriers du clan du tonnerre pourraient le comprendre. Néanmoins, cette idée titillait le mâle, car chaque clan se devait d'avoir un guérisseur digne de ce nom, sinon, beaucoup trop de vies seraient en danger. Mais d'abord, il devait savoir.

"Dis-moi, as-tu reçu dernièrement, je veux dire, depuis la dernière assemblée et votre charmante annexe de la rivière, un quelconque signe de nos ancêtres? J'ai l'impression qu'ils ne se montrent pas beaucoup, alors que nous avons à tout prix besoin d'eux en ces temps sombres."

C'était plus fort que lui, Fury ne pouvait pas s'empêcher de mettre ça sur le dos des Ombreux, après tout, c'était eux la menace première et ils étaient au centre des préoccupations de tous les clans. De plus, si le clan des Etoiles les avaient tous abandonnés, cela ne pouvait être que de leur faute, foi de guérisseur. Ceci dit, il ne voulait pas non plus paraître méchant avec ce jeune chat, ainsi, il obligea sa queue à rester le long de ses pattes, et prit une position la moins agressive possible.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseur

I am
Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2014
Localisation : Pouponnière de l'Ombre


MessageSujet: Re: Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury   Mar 14 Avr - 2:50



Je ne saurais dire mauvais présage
Les yeux brillant de colères du chat qui s’opposait à lui intimidaient le jeune guérisseur du Clan de l’Ombre qui ne savait définitivement pas à qui il avait affaire, raison de plus pour qu’il se sente stressé et oppressé. Mais si, réfléchis lui murmura la voix grave du chat qui restait toujours près de lui. Et alors, en plissant les yeux, il reconnut le guérisseur du Clan du Tonnerre et instinctivement, les deux chats se calmèrent, presque en même temps. Faucon Solitaire savait que le guérisseur du Clan du Tonnerre ne lui faisait rien, ils étaient supposés se tenir hors des rivalités claniques, c’était ce qu’ils avaient choisi en devenant guérisseur. Et c’était mieux ainsi, parce que le matou du Clan de l’Ombre détestait les rivalités qui opposaient les Clans, surtout en ce moment, alors qu’Étoile Sauvage s’était montrée que trop ambitieuse. Il inclina la tête, bien décidé à écouter attentivement ce que le guérisseur plus expérimenté que lui était prêt à lui dire, c’était un enseignement bien utile, bien que ce chat qui le suivait partout l’aidait déjà incroyablement bien…

Les yeux de Faucon Solitaire furent envahir de chagrin quand le chat devant lui mentionna Esprit Chanteur, son ancien mentor, étant donné que celui-ci avait été très important pour le jeune guérisseur et que sa perte l’avait affecté lui plus que quiconque. Le défunt félin manquait terriblement au matou gris qui s’entendait presque à le revoir, à l’entendre lui reprocher son incursion involontaire dans des terres ennemies alors que les tensions étaient si palpables entre le Tonnerre et l’Ombre. Mais il n’avait pas voulu franchir la frontière, ce n’était pas voulu. Même si chose était faite. Il reporta son attention sur le mâle du Clan rival et attendit que celui-ci poursuive, sans réagir.

Faucon Solitaire se sentit soulagé lorsque Fureur du Scorpion lui dit qu’il pouvait conserver les feuilles de soucis qui lui manquaient. Il ne voulait pas en voler, mais il ne savait pas où aller en chercher et cela l’agaçait terriblement. Voilà pourquoi il se sentit d’avantage mieux quand le guérisseur adverse lui donne un endroit pour aller en chercher, la pinède. Il n’y avait jamais pensé et cela était bien qu’on lui fasse penser après tout, il pourrait aller en chercher sans violer les frontières, ce qui serait un plus pour tout le monde, parce que personne ne pourrait accuser personne de tenter d’envahir le territoire ou autre chose encore. Il ne réagit toujours pas, même si le guérisseur avait parlé quelques temps plus tôt du Clan des Étoiles.

Il n’avait pas de signes du Clan des Étoiles, si ce n’était l’apparition de sa sœur il y a quelques temps plus tôt, mais ce n’était rien cela, ce n’était qu’une apparition et peut-être que la fatigue lui avait joué des tours. Ce n’était pas un signe du Clan des Étoiles pour les aider, ils semblaient savoir que la Forêt entrait dans une ère de danger, mais ils n’agissaient pas, ils ne disaient rien et il semblerait que même le Clan du Tonnerre n’ait eu point de manifestations du Clan des Étoiles, ce qui acheva d’inquiéter Faucon Solitaire. Leurs ancêtres les avaient-ils définitivement abandonnés ? Il se le demandait sincèrement… parce qu’ils se faisaient bien trop silencieux pour qu’il croit le contraire.

Le guérisseur du Clan de l’Ombre planta ses griffes dans la terre quand l’autre rejeta indirectement la faute sur eux, sur tout ce qu’il se passait en ce moment. Comme s’il avait choisi que sa meneuse annexe la rivière! Comme si ça lui plaisait à lui qui était d’avis que les quatre Clans devaient restés ! Il voulait juste que les quatre Clans restent quatre, pas trois ou deux ou moins encore… Il restait persuadé qu’anéantir l’autonomie d’un Clan mettait tout le reste de la Forêt en danger et cela, ça l’effrayait.

«Bonjour Fureur du Scorpion, oui Esprit Chanteur était un merveilleux mentor…» Il s’arrêta un instant de parler, comme pris par la mélancolie et la tristesse. « Merci pour les feuilles de soucis, je prends note de ton conseil. J’irais là-bas désormais. » Il prit une nouvelle pause, comme empêcher par une force invisible de toute dire d’un coup. «Concernant le Clan des Étoiles, il ne s’est pas même manifesté auprès de moi depuis que…» Il s’interrompit, et jeta un regard autour de lui pour savoir s’ils étaient seuls et quand il fut convaincu, il poursuivit. «Depuis qu’Étoile Sauvage a conclu un semblant d’alliance avec la Rivière.» Ses yeux parlaient d’eux même. Ça se remarquait inévitablement qu’il n’approuvait pas les choix de sa meneuse, mais qu’il ne pouvait rien y faire. «Tu crois que nos ancêtres nous ont abandonné dans ce moment si crucial..?»

Il rentra ses griffes, tentant de se calmer. Il n'approuvait définitivement pas les choix de sa meneuse et sentait qu'un jour, tout cela allait éclater. Il ne pourrait rester au sein du Clan de l'Ombre si Étoile Sauvage persistait à envahir le Clan de la Rivière, il ne supporterait pas. La loyauté et la fidélité de Faucon Solitaire allait avant tout au Clan des Étoiles bien que ce dernier se faisait muet dernièrement, il ne pouvait le délaisser et délaisser ses valeurs qu'il avait acquit au fil du temps. Les Clans devaient être quatre, c'était aussi simple que cela dans l'esprit du jeune guérisseur qui se demandait si Fureur du Scorpion pensait de même.




Le silence parle Invité, écoute-le.

Petit Solitaire - Nuage Solitaire - Faucon Solitaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury   Aujourd'hui à 0:40

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne saurais dire mauvais présage... ft Fury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne saurais dire ces trois mots si important. [Julia]
» Un chat noir, s'est un mauvais présage, est-ce bien vrai ? Oui, en voilà la preuve...
» « Nous ne sommes que témoins de notre apocalypse » || TOUT le clan de l'ombre.
» Liste des papillons N°1
» A la recherche du mauvais présage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: TONNERRE :: Territoires du Tonnerre-