AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
°~La Guerre des Clans Power ~°
    Bienvenue invité ou membre habitué du Forum ! Tu ne trouves pas la barre de navigation? Elle se situe tout en haut, à gauche de ta page. Si tu as des problèmes ou des questions, tu peux nous contacter dans la partie des invités.
    En espérant que tu te plaises sur le Forum et en te souhaitant un bon jeu si tu veux t'inscrire !
    Le staff



 

Partagez | 
 

 Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guerrière

avatar
I am
Messages : 101
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 17
Localisation : Là ou les esprits dansent dans le ciel ♪


Feuille de personnage
Grade: Guerrière.
Âge (Lunes): 20 lunes.
Famille:

MessageSujet: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Ven 30 Jan - 20:20


Je ne suis pas ton esclave !




Aujourd'hui, tout s'est déroulé normalement. Comme chaque matin, je me suis levée tôt et j'ai distribué le gibier au Clan de la Rivière en cachette. Le Clan de l'Ombre ne connait toujours pas notre secret.

Ensuite, je suis partie pêcher toute la mâtiné. J'ai ramené deux beaux poissons, ainsi que trois autres plus petits. Je les ai naturellement distribués aux guerriers de la Rivière. Il ne reste plus rien pour les Ombreux, qui se plaignent depuis le lever du soleil. Qu'ils aillent attraper leur gibier eux même, ces gros fénéants !

Étoile Sauvage, la chef du Clan de l'Ombre -qui s'est proclamé également chef du Clan de la Rivière, mais aucun Riverain ne lui obéit, naturellement-, ne s'est pas montrée depuis quelques jours. Je crois qu'elle est retournée à son camp d'origine pour rendre visite à ses compagnons restés là-bas. Tant mieux.
En revanche, le lieutenant, Griffe d'Acier, m'énerve particulièrement. Il passe son temps posté près du promontoire, à nous regarder fièrement comme si nouslui appartenons. Plusieurs fois, j'ai voulu allez lui montrer qui commandait ici. Lui montrer que nous ne sommes pas faible, que nous attendons simplement que le bon moment soit venu pour frapper là ou ça fait mal. Mais à chaque fois, il avait disparu.

A ce sujet, je suis assez frustrée que ma tentative de soulever le Clan de la Rivière cobtre celui de l'Ombre, lors de la dernière assemblée du Clan, quand les Ombreux sont arrivés, aie échouée à cause d'un guerrier de l'Ombre qui a tout gâché en dispersant la foule. Cependant, je sais que bon nombre de Riverains me soutenaient, mais n'osaient simplement pas le dire à voix haute par crainte de représailles. D'ailleurs, un guerrier du Clan de l'Ombre, Tombeau des Lucioles, m'a fait des menaces stupides en me disant que si je tentais quoi que ce soit contre lui, je le regretterai. Nosus nous sommes d'ailleurs battus en plein milieu du camp. Mais bon, je ne vais pas repartir là-dessus.

Je ne sais pas pourquoi je repense à tout ça. Assise près de la rivière, je tente de faire le vide dans mon esprit.
Aujourd'hui, je ne suis pas venue ici pour pêcher mais pour me détendre. La rivière a le don de m'apaiser lorsque je suis stressée ou frustrée. Pourtant, cette fois-ci, je n'arrive pas à me calmer. Une odeur insistante me chatouille les narines depuis quelques minutes. L'odeur du Clan de l'Ombre. Mais, persuadée qu'il ne s'agit que d'un mauvais tour de mon imagination, je reste assise. Après tout, l'odeur du Clan de l'Ombreest partout en ce moment. Quoi que... cette odeur là est fraiche. Trop fraiche. Mais surtout, c'est l'odeur d'un chat que je déteste particulièrement.
N'en pouvant plus, je me retourne en un éclair et crache:

- Griffe d'Acier !




♪ Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant & Membre du mois

avatar
I am
Messages : 476
Date d'inscription : 11/08/2014


Feuille de personnage
Grade:
Âge (Lunes):
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Mar 3 Fév - 18:40

Depuis que le Clan de l'Ombre avait en son pouvoir celui de la Rivière, le Lieutenant s'amusait tout particulièrement avec ses derniers. Leurs donner des ordres sans queue ni tête lui procurer une sensation particulièrement jouissive. Ces cervelles de poissons exécuter sans protester. Il en profita donc pour demander à une guerrière de lui donner un des merles qui trônait sur le haut de la pile de gibier. Si elle hochait docilement la tête, ses yeux semblaient dire "fait le toi-même", cependant elle ne protesta pas et obéit. D'un signe de queue, il lui ordonna de s'en aller et c'est qu'elle fit, soulagée. Griffe d'Acier s'allongea plus loin sur une pierre déjà emprunter par un couple qui s'en alla, cachant leur colère. Il dévora l'oiseau comme s'il était rester sans manger pendant plusieurs lunes, et profita d'un fin rayon de soleil pour faire une petite sieste "méritée".

Sa petite sieste avait fini en un gros repos. Lorsqu'il se leva, l'aube filtrait à travers le camp et c'est cette lumière qui le réveilla. D'un pas lourd il se traina vers le tas de gibier mais se ravisa. Il n'avait pas vraiment faim, et puis, il n'y avait que des poissons, ce qui lui arracha une affreuse grimace. Sa cicatrice elle-même déforma sur son visage. Le Lieutenant sortit du camp et promena son esprit déjà loin. Beaucoup de félins pensaient que Griffe d'Acier était insensible, c'était le cas. Cependant, le matou au poil sombre avait une certaine sensibilité pour la beauté de la nature, une passion solitaire.

Son nouveau territoire en possédait plein. Il y avait les pierres où le cour d'eau se laissait littéralement exploser à leur contact, un endroit souvent couvert de bruine. Ce que le Lieutenant apprécier dans ce lieu plein de ressource était l'étroitesse du passage qui pouvait faire mourir un chat des mètres plus bas dans la rivière. Souvent, le matou s'imaginait souvent dominant une de ses inutiles femelles qu'on pouvait trouver dans un Clan, la patte posé sur la sienne, une lueur de peur dans le regard du sexe faible, une requête implorante et puis, la mort imminente. Il fini de savourer son plaisir mental lorsque les goutteles d'eau des chutes imbiber de trop de son pelage.

La misogyne trotta le long du cours d'eau, espérant pouvoir réussir à pêcher quelques grenouilles appétissantes. La journée était plutôt agréable, il ne faisait ni trop froid, ni trop chaud. Griffe d'Acier arriva en aval de la rivière, faisant appel à tout ses sens, il tenta de trouver quelques amphibiens dans ce cour d'eau où il avait patte.

Le Lieutenant connaissait quelques techniques de pêche que Fleur de Pluie, son ancienne compagne secrète de jadis lui avait enseigné. Il savait qu'il devait prendre son mal en patience -chose qu'il avait dût mal à mettre en pratique-. Griffe d'Acier ne montra pas son ombre au dessus de l'eau, il resta tapit maladroitement dans l'herbe, de loin on aurait pu le confondre avec un gros rocher déformé. Il leva sa patte au ciel et frappa soudainement dans l'eau, n'attrapant rien. Mécontent, le Lieutenant grogna et donna un coup de patte rageur dans la rivière.

- Griffe d'Acier !

s'écria une voix surprise. L'intéresser tourna la tête et toisa de haut en bas d'un air méprisant son interlocutrice. Il s'agissait de Feuille de Menthe, la femelle avec une cervelle de crapaud. Le Lieutenant du Clan de l'Ombre ne cacha pas son mécontentement et grogna une seconde fois pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue. Griffe d'Acier ne l'aimait pas pour son côté bagarreur et parce qu'elle était de sexe féminin. Pour lui, être belliqueux était un trait de caractère réservé aux puissants mâles. Les femelles devaient être gentille et aux petits soins de leur compagnon, les caractères agressifs, solitaire et impulsif ne leur allaient pas.

Concentré sur sa "pêche" le Lieutenant tenta de se remémorer ce que lui avait relater son ancienne compagne. Le buste droit, ne pas trembler, être rapide. Il recommença suivant les conseils dans son esprit et échoua lamentablement. Impatient il laissa tomber arrachant des touffes d'herbes sur son passage, s'assit et se passa quelques coups de langue vifs sur sa patte laissant apparaître sa rage.

Du coin de l'œil, il regarda Feuille de Menthe qui n'avait toujours pas décampé.

- Tu comptes rester dormir ici moucheron ?

Hurla t-il soudainement après lui avoir lancer un regard assassin. Blessé dans sa dignité, les poils de Griffe d'Acier s'hérissèrent légèrement sur son dos. La femelle n'avait qu'à bien se tenir si elle ne voulait pas que ce magnifique paysage verdoyant se finisse une rivière pourpre.



Acier - Version dessin:
 


ça c'est d'la famille Bro ♪:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar
I am
Messages : 101
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 17
Localisation : Là ou les esprits dansent dans le ciel ♪


Feuille de personnage
Grade: Guerrière.
Âge (Lunes): 20 lunes.
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Ven 20 Fév - 4:26


Je ne suis pas ton esclave !




Le gros matou n'a pas l'air content. Il me lance un regard dédaigneux, comme à son habitude, puis pousse un grognement comme pour me dire que je ne suis pas la bienvenue. Oh, mais monsieur n'est pas content ? Tant mieux. Et puis, franchement ! Je suis chez moi, après tout. C'est à lui de dégager ! Penché au dessus de la rivière, Griffe d'Acier tente apparemment d'attraper quelque chose. Quoi donc ? Ce n'est pas la bonne technique pour pêcher, il ne réussira pas à attraper le moindre poisson. Des grenouilles, peut être ?
Amusée, je m'installe sur les roseaux et je le regarde, gloussant discrètement de temps à autre. Rien ne m'échappe. Le grand lieutenant que tout le monde respecte fait mumuse avzc l'eau, comme c'est mignon !
Griffe d'Acier n'attrape toujours rien. À un moment, il finit par se lever et, apparemment impatient, il arrache des touffes d'herbe en grognant de plus belle. Quel râleur, ce matou ! Il ne sait rien faire d'autre, j'ai l'impression.

Soudain, il me regarde du coin de l'oeil en crachant:

- Tu comptes rester dormir ici, moucheron ?

Le poil légèrement hérissé, Griffe d'Acier est très en colère. Hé, non mais ! Ce n'est pas parce que monsieur n'a rien attrapé qu'il faut s'en prendre à moi ! Je nz suis pas son souffre douleur.
Jusqu'à maintenant, j'avais entendu dire que les Riverains subissaient parfois des mauvais traitements de la part des Ombreux. Mais moi, je n'en savais rien, car je suis à la pêche toute la journée, ou je dors entre les racines de mon ceriser. Ou alors j'approvisionne ma réserve caché mais ça, c'est secret. Maintenant, j'ai l'impression que tout s'éclaire. Ça voudrai dire que si un Ombreux est de mauvaise humeur, il s'en prend au premier Riverain qu'il trouve sur sa route ? Un souffre douleur ? Oh non, cher Griffe d'Acier, tu ne fera pas de moi ton souffre douleur. On vous nourris, c'est bein assez. On ne va pas en plus subir vos petites crises ?
Je me lève doucement, les griffes légèrement sorties. Mais non, je n'attaquerai pas. J'étais bien tranquille jusqu'à maintenant et je souhaite que ça dure. C'est simplement par précaution. La boule de poils devant moi a l'air furieuse, alors je me prépare. Juste au cas ou. Si il tente de me prendre pour son souffre douleur, je l'esquiverai. S'il tente vraiment de m'attaquer physiquement, alors là, je sortirai crocs et griffes. Mais pas pour l'instant.

Je ne bouge pas de mon nid de roseaux et ma queue s'agite tranquillementau rythme de la brise. J'ai envie de l'envoyer balader. Mais pas directement. Non, en le mettant au défi. Je vais simplement tenter de le ridiculiser, en espérant que ça le calme un peu. Et surtout, pour éviter que Monsieur ne s'en prenne à moi pour cause de mauvaise humeur.

- J'ai pêchée toute la matinée, alors je me repose. Même à nous, Riverains, il nous faut du repos si vous voulez être fournis en nourriture. Car vous, chers Ombreux, même votre puissance et votre courage remarquable ne fait pas de vous des bons pêcheurs. Mais, normal, ceci est la tâche des Riverains.

Je fais une pause, pour laisser à Griffe d'Acier le temps de réfléchir. Et pour me laisser le temps de préparer ma prochaine phrase.

- Toi, Griffe d'Acier, humble lieutenant du Clan de l'Ombre, tu as bien des capacités. Mais pour vivre sur un territoire tel que le notre, il faut avant tout savoir pêcher. Et même le plus intelligent des chats apprend par ses camarades.

D'un bond léger, je saute près de l'eau, assez loin tout de même de Griffe d'Acier au cas ou Monsieur piquerait de nouveau une crise. Puis j'incline mes oreilles vers la rivière et, d'un mouvement de patte, mon coussinet frôle l'eau et fait frémir sa surface.

- Voudrais-tu savoir pêcher ?

Dans mes yeux brille une lueur de défi. Si Griffe d'Acier refuse, cc'est qu'il sera une souris mouillée. S'il me saute dessus pour toute réponse, c'est qu'il n'est vraiment pas doté du sens de la parole. Et s'il accepte... C'est qu'il est de nouveau près à se faire ridiculiser. Bon, d'accord, j'exagère. S'il accepte, c'est qu'il a un minimum de courage, pour oser accepter qu'une "soumise" lui donne une leçon, surtout qu'il n'a aucune connaissance dans le domaine de la pêche. Car, bien sur, ce que j'ai dit sur son courage et son intelligence, je ne le pensais pas du tout.
Les pattes fléchies, prête à l'éviter s'il tente de me sauter dessus, je dévisage Griffe d'Acier avec un mélange de défi et de curiosité. Va t-il accepter ?




♪ Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant & Membre du mois

avatar
I am
Messages : 476
Date d'inscription : 11/08/2014


Feuille de personnage
Grade:
Âge (Lunes):
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Dim 22 Fév - 0:09

Son interlocutrice ne bougea pas de son nid de roseau, comme pour paraître docile. Néanmoins sa queue battante trahissait sa colère dissimuler. Finalement, elle céda sous le poids de son regard en rétorquant :

- J'ai pêchée toute la matinée, alors je me repose. Même à nous, Riverains, il nous faut du repos si vous voulez être fournis en nourriture. Car vous, chers Ombreux, même votre puissance et votre courage remarquable ne fait pas de vous des bons pêcheurs. Mais, normal, ceci est la tâche des Riverains.

Griffe d'Acier leva les yeux au ciel. Chaque Clans avait ses propres capacités. Celui du Tonnerre savait chasser mieux que personne, celui de la Rivière avait le don de pratiquer la natation, les guerriers du Clan du Vent étaient des coureurs infatigable, et celui de l'Ombre étaient des combattants hors pair. Le Lieutenant apprécia tout particulièrement le tact dont qu'elle avait fait preuve dans ses dires malgré son agacement. Il se détendit un peu, satisfait mais surtout flatté, et replongea sa patte dans l'eau. Sans succès.

- Toi, Griffe d'Acier, humble lieutenant du Clan de l'Ombre, tu as bien des capacités. Mais pour vivre sur un territoire tel que le notre, il faut avant tout savoir pêcher. Et même le plus intelligent des chats apprend par ses camarades.

D'un bond léger Feuille de Menthe vint se poser près de lui en gardant ses distances. Elle inclina ensuite ses oreilles vers la rivière et le Lieutenant les suivit du regard observant sa technique. D'un mouvement de patte, son coussinet frôla l'eau et fit frémir sa surface. Le matou au poil sombre ne fut pas atteint par l'ironie de la femelle tigré, mais il garda dans un coin de son esprit sa tentative de rébellion à son égard.

- Voudrais-tu savoir pêcher ?

S'enquit la jeune chatte d'une lueur de défi dansant dans les yeux. Griffe d'Acier en temps que mâle respectable se devait d'accepter ce défi. Apprendre de nouveau à pêcher, même en compagnie d'une femelle ne pouvait lui être que bénéfique. Grâce à Perle de Pluie il avait retenu les bases. Cependant, il devrait feindre l'ignorance afin de ne pas éveiller les soupçons de Feuille de Menthe sur ses fréquentations de jadis.

Fier, Griffe d'Acier soutenait son regard, se redressa soudainement d'un air snob en bondant le torse.

- C'est d'accord.

Lança t-il sur le même ton. Le Lieutenant du Clan de l'Ombre rangea son amour propre un instant et joint les gestes à sa parole. Il se tapit donc près de du point d'eau et observa attentivement les mouvements de son interlocutrice. Malgré son attitude grognonne, Griffe d'Acier souhaitait vraiment apprendre l'art de la pêche, dans un but profiteur, pour des fins insidieuses.



Acier - Version dessin:
 


ça c'est d'la famille Bro ♪:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar
I am
Messages : 101
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 17
Localisation : Là ou les esprits dansent dans le ciel ♪


Feuille de personnage
Grade: Guerrière.
Âge (Lunes): 20 lunes.
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Mar 24 Fév - 0:32


Je ne suis pas ton esclave !




Griffe d'Acier me lance un regard fier. Non ! Il va accepter ? On va bien s'amuser, alors. J'ai hâte de voir ce que ça va donner.

- C'est d'accord.

Quel snob, ce matou ! Je n'aimerai pas vivre avec lui. Mais je ressens soudain un élan de sympathie pour lui. Pourquoi ? Aucune idée. Je ne devrai rien ressentir pour un matou aussi débile que lui. Enfin. Il n'y a pas d'amour là-dedans, hein ! Je vous rassure. Je me demande d'ailleurs quelle femelle pourrait s'intéresser à lui un jour. Non, c'est juste de la sympathie. Ou de la nostalgie... Oui, de la nostalgie. C'est ça. Je crois savoir pourquoi. Cette ambiance me ramène au temps ou j'étais apprentie et ou j'apprenais l'art de la pêche... Enfin. Griffe d'Acier n'a pas intérêt à tout gâcher.
Au fond du regard du matou brille, on dirait... de l'enthousiasme. Alors, il ne fait pas ça seulement pour défendre son honneur ? Ou alors, il fait semblant. Oh, c'est tellement compliqué ! J'aimerai bien pouvoir lire dans les pensées des personnes. En plus, au combat, ça serait très utile: ça me permettrais de pouvoir savoir que compte faire l'adversaire. Enfin. Les rêves sont des rêves... Et la réalité est la réalité.

Bon. La leçon de pêche peut commencer.
Griffe d'Acier s'est tapis près du point d'eau. Je gronde:

- Non, pas là ! Tu projetes ton ombre sur l'eau et les poissons vont s'enfuir.

Pour joindre le geste à la parole, je me tapis plus loin, en face du soleil, de sorte que mon ombre est projetée derrière moi et non pas devant moi.
Je ne commente pas mon action: si Griffe d'Acier n'arrive pas à suivre, c'est tant pis pour lui.
Puis je me tourne vers le matou en expliquant:

- Ensuite, c'est un jeu de patience. Tu ne force pas le poisson à venir vers toi; tu attends que ce soit lui qui vienne vers toi. La patience est la clé de la réussite à la pêche. Si tu n'es pas patient, tu ne peux pas devenir un pêcheur. Il faut aussi être rapide: dès que l'ombre d'un poisson apparaît, il ne faut pas hésiter. Mais attention: il ne faut pas plonger ta patte là ou tu vois le poisson. Le poisson est la plus rapide des proies: le temps que tu plonge ta patte à l'endroit ou tu le vois, il est déjà loin devant. C'est pour cela qu'il faut plonger ta patte devant le poisson. Pense comme le poisson, deviens le poisson.

Cette dernière phrase me fait penser à une scène hilarante: j'imagine mal Griffe d'Acier avec une tête de poisson. Je me retient de rire et, fort heureusement, mon expression ne laisse pas paraître ma pensée. Pour une fois...
Je me place face à l'eau et lève doucement une patte.

- Je te montre ?

Attendant sa réponse, je réfléchis. Lui proposer l'apprentissage de la pêchz n'est peut être pas une bonne idée. Et si Griffe d'Acier apprennait la pêche à tous les autres Ombreux ? Alors ils n'auraient plus besoin de nous. Car oui, bien qu'ils ne l'approuvent pas et qu'ils n'en laissent rien paraitre, les Ombreux ont besoin de nous. Car c'est nous qui pêchons à leur place. Et, si Griffe d'Acier leur apprend à pêcher, ils chercheront à se débarrasser de nous. Quoi que... non. Ils n'oseraient pas: nous sommes quatre Clans. Et de plus, ils ne seraient plus aussi forts, avec tant de guerriers en moins.

Mais admettons que Griffe d'Acier ai une brindille à la place du cerveau. Alors il ne pensera pas à cette sombre idée et, au contraire, se mettra à pêcher. Ce qui nous aidera, car nous, Riverains, avons plus de bouches à nourrir que d'habitude depuis l'arrivée des Ombreux. Alors, si ces derniers nous aident dans notre tache, ce ne sera pas avec refus.




♪ Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant & Membre du mois

avatar
I am
Messages : 476
Date d'inscription : 11/08/2014


Feuille de personnage
Grade:
Âge (Lunes):
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Jeu 26 Fév - 4:10

La façon dont Feuille de Menthe le repoussa ne lui plus guère, il se contenta riposter en la poussant du bout de la patte comme s'il ne voulait pas la toucher à son tour :

- Non, pas là ! Tu projettes ton ombre sur l'eau et les poissons vont s'enfuir.

Il gronda mécontent. La guerrière s'aplatit sur le sol plus loin, face au soleil, de façon à ce que son ombre soit projeter à l'opposé. Le faite qu'elle commente son action lui hérissa les poils de la nuque. Il n'avait pas besoin d'un mentor, et particulièrement pas d'un mentor femelle. Ces dernières étaient de très mauvaises instructrices. Déjà que les félines n'étaient pas douées en combat. Question enseignement s'était pire. Son interlocutrice continua :

- Ensuite, c'est un jeu de patience. Tu ne force pas le poisson à venir vers toi; tu attends que ce soit lui qui vienne vers toi. La patience est la clé de la réussite à la pêche. Si tu n'es pas patient, tu ne peux pas devenir un pêcheur. Il faut aussi être rapide: dès que l'ombre d'un poisson apparaît, il ne faut pas hésiter. Mais attention: il ne faut pas plonger ta patte là ou tu vois le poisson. Le poisson est la plus rapide des proies: le temps que tu plonge ta patte à l'endroit ou tu le vois, il est déjà loin devant. C'est pour cela qu'il faut plonger ta patte devant le poisson. Pense comme le poisson, deviens le poisson.

Le calme et la patience ? C'était bien un jeu pour les riverains ! Cela expliquait pourquoi ils étaient si incompétent en combat. Avec leurs pattes fines et leurs corps frêle qui espéraient-ils vaincre ? Une coccinelle ? Et encore. Feuille de Menthe, ne faisant pas exception à la règle de ce préjugé. Griffe d'Acier était effectivement impatient en plus d'être grognon et mauvais perdant. Cependant il s'efforçait d'écouter avec plus ou moins t'attention.

- Je te montre ?

N'ayant pas une mémoire auditive, le Lieutenant fit un geste de la queue en direction de la rivière pour lui ordonner de s'exécuter. Feuille de Menthe joint donc les gestes à sa parole précédente, et c'est en deux en trois mouvements qu'elle sortie de l'eau un poisson aux écailles argentés. Griffe d'Acier s'approcha, renifla avec le plus grand des mépris la proie et essaya à son tour. Il se tapit dans l'herbe, face au soleil, ce qui lui obligea à fermer les yeux. Comment pouvait-il espérer pêcher avec la vue à moitié troublée ?

Déjà à moitié irriter, le Lieutenant toisa le premier poisson qu'il distingua. La forme bleuté se mua lentement sous les eaux calme. Griffe d'Acier ouvra ses griffes et plaça sa queue parallèle à son corps comme s'il s'apprêtait à bondir sur un ennemi. Près à passer à l'acte, d'un coup aussi vif que soudain, le guerrier au poil sombre planta ses deux pattes devant le poisson, mais ce dernier décampa vite et s'enfouissa dans un petit rocher sous la vase.

Cette fois la coupe était pleine ! Ayant perdu son sang froid, Griffe d'Acier perdit le contrôle de lui-même et passa ses nerfs à fouetter l'eau de ses coups de pattes rageurs. C'est d'une humeur hargneuse, mais surtout incontrôlable qu'il s'approcha de Feuille de Menthe menaçant planquant son museau contre le sien, le regard plein de haine, la queue battante et qu'il hurla :

- POURQUOI CA N'AS PAS MARCHER ?!

Afin de ne pas frapper la femelle chétif, le matou se détourna et fit les cent pas autour de la rivière feulant et crachant à tout va. Sa fourrure avait triplé de volume et ses oreilles étaient plaquées contre son crâne. De plus en plus impressionnant, le Lieutenant ne parvenait pas à se calmer. Il s'assit ensuite au bord de l'eau et la frappa à nouveau. Griffe d'Acier n'acceptait pas l'échec. Si un Riverain pouvait y arriver pourquoi pas lui ?

Subitement, le Lieutenant se leva, ne supportant pas le regard de la sinoque de femelle sur lui. Il l'attrapa par les épaules et, d'un geste brusque la jeta à l'eau sans aucun ménagement. Peu près, il la rejoignit d'un bon sans perdre sa fureur et lança d'un ton hystérique :

- TU AS VOULU ME RIDICULIER C'EST CA ?

Les muscles du matou au poil sombre se crispa. Si Feuille de Menthe voulait rester en vie, elle aurait intérêt de rétorquer avec intelligence et tact. Si elle se montrait ne serait-ce que le moindre signe d'agressivité, elle pourrait bien finir le restant de sa vie à pêcher avec le Clan des Etoiles.


CLIQUE MOI DESSUS:
 



Acier - Version dessin:
 


ça c'est d'la famille Bro ♪:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar
I am
Messages : 101
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 17
Localisation : Là ou les esprits dansent dans le ciel ♪


Feuille de personnage
Grade: Guerrière.
Âge (Lunes): 20 lunes.
Famille:

MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   Ven 27 Fév - 22:33


Je ne suis pas ton esclave !




Sans attendre la réponse du lieutenant, je fixe l'eau et, tout de suite, un éclair argenté attire mon attention. Plouf ! J'ai à peine plongé ma patte dans l'eau qu'un petit poisson est déjà posé près d'un rocher - c'est ici que je dépose le fruit de ma pêche en attendant de ramener mes poissons au camp. Je lorgne Griffe d'Acier, qui s'aplatit près de l'eau. C'est un coup de chance, mais tant mieux. Griffe d'Acier pensera sûrement que je suis douée. J'aime qu'on remarque ce côté fort en moi. Quoi ? Mieux vaut paraitre fort plutôt que faible, non ?
Griffe d'Acier renifle rapidement ma proie avec une expression de mépris. Puis il s'accroupit près du ruisseau en plisant les yeux. Le soleil le gène ? Il faut apprendre à faire avec.
Le matou semble irrité alors qu'il n'a même pas attendu. En effet, il aperçoit déjà un poisson et plonge la patte dans l'eau. Mauvaise chose: il a voulu l'attraper trop tôt. La patience doit être jusqu'au bout: chaque seconde compte.
Griffe d'Acier a l'air furieux: il donne des coups de pattes dans l'eau en feulant. Soudain, il se tourne vers moi. En un éclair, son museau est plaqué au mien et il crache avec rage:

- Pourquoi ça n'a pas marché ?!

Oula. Il perd vite son sang froid, celui-là. Quelle question ! Parce qu'il faut forcément des échecs pour pouvoir s'améliorer et réussir. Mais bon, apparemment, Griffe d'Acier est mauvais perdant. Franchement ! Il a raté son coup, il ne va pas en mourir ! Je pensais que la fierté était l'un de mes plus gros défauts. Mais à présent, je me rends compte qu'il y a pire, bien plus pire que moi. Comme la boule de poils stupide et râleuse qui est en face de moi actuellement.
Je décide de ne rien répondre et je me place à nouveau près de l'eau pour tenter de lui montrer une nouvelle fois, puisqu'il n'a rien saisi. Mauvaise idée: Griffe d'Acier me lance violemment en direction de la rivière. Heureusement, par je ne sais quel moyen ou quel miracle, j'atteris sur un rocher couvert de mousse. Je plante mes griffes dans la mousse et me redresse. Mon rocher se trouve au beau milieu de la rivière. Sur la rive, Griffe d'Acier hurle toujours.

- Tu as voulue me ridiculiser, c'est ça ?

Mon premier réflexe est de montrer les crocs. Mon rocher se trouve au beau milieu de la rivière. Cela veut dire que si Griffe d'Acier veut me donner une raclée, il devra nager jusqu'à moi ou faire un très long saut. Je peux donc le provoquer à souhait... le désir brûle en moi. Désir de l'envoyer balader une bonne fois pour toutes. Désir de combattre. Désir de tuer.
Non ! Je m'égare. Je dois rester calme. Impassible. Avec un visage sans expression. Je cesse de montrer les crocs, puis je toise le matou et lâche d'une voix égale:

- Ce n'est pas de cette façon que tu fera du mal au Clan de la Rivière. L'eau est notre élément.

Que croyait Griffe d'Acier, en tentant de me pousser à l'eau ? De me noyer ? Tsss. Nous sommes les meilleurs nageurs des quatre Clans, les seuls ayant réussi à apprivoiser l'eau. Si je serais tombée à l'eau, j'aurais tout simplement nagé jusqu'à la rive et ma fourrure aurait séchée rapidement: l'un des avantages à manger du poisson.
Toujours assise sur mon rocher, assise bien droite, je dévisage le matou adverse de mon regard glacé.

- Il faut savoir accepter nos erreurs. Car c'est avec les échecs qu'on s'améliore. J'avoue que les jeunes novicesdu Clan de la Rivière apprennent plus vite, mais tu es un Ombreux, tu dois avoir d'autres capacités. Si tu veux réussir à pêcher, il te faut de la patience, de la furtivité et de l'entraînement. Être fier et se croire supérieur ne ramèneront à rien.

Sur ce, je m'allonge tranquillement sur mon rocher et fixe l'eau, continuant ma pêche comme si de rien n'était. A vrai dire, je réfléchis.
Pourquoi j'ai l'impression que Griffe d'Acier est plus agressif avec les femelles qu'avec les males ? Je l'ai bien remarqué, à force de le regarder. Pense t-il que les mâles ont plus de droits que les femelles ? Ou que les femelles ne servent à rien ? Ou peut-être qu'il croit les femelles plus faibles. Plus faibles ? En un éclair, je me redresse et fait étinceler mes griffes au soleil. Puis je me concentre de nouveau sur ma pêche. J'espère que mon message est passé. "Je ne suis pas faible. Ça va pour le moment mais fais gaffe à toi." Non, je ne compte pas l'impressionner. J'avais seulement le besoin de faire passer ce message. Je ne compte pas non plus tenter de l'attaquer pour mieux lui faite passer le message. Non, non, non. J'ai horreur qu'on pense que je suis faible. Je n'aime pas trop non plus qu'on me prenne pour une rebelle ou une chatte qui a toujours son mot à dire. La vérité, la vraie, c'est que... je ne sais pas. Je ne sais plus. Quel mot pour me décrire ? Manipulatrice ? Ce n'est pas faux. Agressive ? Pareil. Sensible ? Non, je ne suis pas vraiment sensible. Je ne sais pas. Je ne sais plus... a vrai dire, tout à changer depuis l'arrivée des Ombreux. Je suis devenue plus réfléchie. Pourquoi se prendre la tête à dire de belles paroles dont je ne pense pas un mot au matou de l'Ombre ? D'ordinaire, je lui aurais sauté dessus, point. Et je n'aurais pas réfléchit aux conséquences. De toutes façons, il est encore temps de changer d'avis et de faire ce que j'aurais fait jadis. Combattre. Je suis en pleine forme. Les Ombreux pillent le tas de gibier mais je m'arrange pour me lever tôt et avoir à manger. Je ne comprends pas: pourquoi certains guerriers de mon Clan sont-ils amaigris ? Pourquoi ne font-ils pas comme moi ? Ont-ils peur ?
Quelque chose me vient soudain à l'esprit. Le Clan des Étoiles. Voilà longtemps que je n'y avait pas pensé. Que font-ils ? J'espère qu'ils ont rejetté les Ombreux. Du moins, ceux qui font partis de ce sombre complot. Et ceux qui pensent avoir tous les droits sur nous.

Ma queue trempe légèrement dans l'eau. Mais je m'en fiche: j'aime cette sensation de fraîcheur.
J'ignore totalement Griffe d'Acier. Va t-il me demander de reprendre mes cours ? Je ne pense pas. Trop fier, trop prétentieux.




♪ Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne suis pas ton esclave ! |Acier|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~La Guerre des Clans Power ~° :: RIVIERE :: Territoires de la Rivière (Occupés) :: La Rivière-